Match.com accusé de publier des annonces fictives

Par Jérôme Bouteiller
le 22 novembre 2005 à 00h00
0

Numéro un mondial des rencontres sur internet, Match.com est accusé d'envoyer des messages fictifs pour pousser ses membres à reconduire leur abonnement

Numéro un mondial des rencontres sur internet, Match.com est accusé d'envoyer des messages fictifs pour pousser ses membres à reconduire leur abonnement

Mauvaise rencontre ? Filiale du groupe IAC et numéro un mondial des rencontres sur internet, le site internet Match.com est accusé par un avocat américain d'envoyer des messages fictifs pour pousser ses membres à reconduire leur abonnement juste avant la date d'échéance.

"Match.com s'est engagé dans une pratique frauduleuse grossière" explique H.Scott Leviant, avocat des plaignants, interrogé par News.com. "Match.com ne s'applique même pas à lui-même l'intégrité qu'il réclame de ses membres" ironise l'avocat.

En position d'accusé, Match.com nie ces accusations : "Ce procès est basé sur des accusations mensongères. La personne à l'origine des messages incriminés n'a jamais été employée de Match.com et n'a jamais été payée pour envoyer des messages à nos abonnés" explique le groupe internet qui estime le procès sans fondement.

Fondée ou non, une telle accusation devrait en tout cas nuire à l'image de Match.com, qui a toujours misé sur un positionnement qualitatif pour attirer les internautes et justifier la vente d'un abonnement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
scroll top