Changer pour une voiture électrique ? Les Français sont les plus réticents en Europe

Samir Rahmoune
Publié le 07 novembre 2023 à 13h43
Un homme face à une voiture électrique en cours de rechargement © PH888 / Shutterstock
Un homme face à une voiture électrique en cours de rechargement © PH888 / Shutterstock

D'après une nouvelle étude de l'observatoire Cetelem, les Français ne semblent toujours pas très chauds pour passer du côté des voitures électriques.

Le marché des véhicules électriques devrait exploser dans les prochaines années. Une vision assez transversale, partagée à la fois par les pouvoirs publics, qui cherchent à inciter les citoyens à s'y mettre, et par des industriels comme Tesla, qui veulent surfer sur cette massification de la technologie. Pourtant, face à ce mouvement de fond, les Français ne semblent pas encore extrêmement favorables à ces remplaçants du moteur à explosion.

Les Français, champions du scepticisme

« L'automobiliste en plein brouillard ». Voilà comment a été intitulée l'étude menée par l'observatoire Cetelem auprès de 15 000 personnes vivant dans 16 pays différents, parmi lesquels on compte majoritairement des pays européens ainsi que les États-Unis, le Mexique, le Japon et la Chine.

Et les résultats montrent que les intentions d'achat ne sont pas partout les mêmes. Alors que « les Chinois et, à un degré moindre, les Norvégiens confortent leur leadership électrique avec respectivement 65 % et 43 % d’intentions d’achat », les Français se retrouvent tout au bout du classement, avec environ 20% d'intentions d'achat.

Tout le monde ne veut pas sa voiture électrique © Moritz Denke / Shutterstock.com
Tout le monde ne veut pas sa voiture électrique © Moritz Denke / Shutterstock.com

Y aura-t-il assez d'électricité pour toutes les voitures ?

Les Français, en compagnie des Néerlandais, sont ainsi ceux qui expriment le plus d'insatisfaction quant au prix des véhicules électriques, beaucoup trop chers à leur sens. Un avis partagé par la moitié des personnes interrogées.

La question des potentielles difficultés en approvisionnement en électricité est aussi souvent citée. Les Français une fois encore sont parmi les Européens les plus sceptiques quant à la capacité du pays à produire assez électricité pour alimenter l'ensemble du parc automobile, prenant la troisième place parmi les Européens les plus pessimistes à ce sujet, avec 71% d'avis négatifs.

Des résultats sûrement dus aux questions de coupures sous fond d'augmentation du prix de l'électricité soulevées depuis deux ans en France. Autant dire que des initiatives comme celles du gouvernement souhaitant tester le bridage de 200 000 compteurs Linky cet hiver ne devraient pas rassurer les habitants du pays.

Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Gaby22200

Parce qu’en France on aime la BAGNOLE (cf un certain Mr haut placé dans l’administration française…)

Oracle1

Et ils ont raison, payer le double par apport a une thermique qui est déjà très chère pour la meme catégorie, en plus du casse tète des bornes de recharge et temps de recharge, y’a que l’argument du prix de l’énergie et de l’entretient et qui vont augmenter en flèche dés que les VE seront imposé, donc il respectent la logique c’est tout, ça n’est vraiment pas intéressant pour l’instant, ou peut être juste pour les bobos qui peuvent se payer la borne dans le garage et l’installation photovoltaïque avec !!

Olivier22

En Suisse, la recharge des VE peut être interdite par l’Etat en cas de tension sur la fourniture d’électricité. Nul doute que çà viendra bientôt en France où Linky bloque déjà les chauffe eau en journée. Rien que çà peut calmer certains.
Sans même parler du prix d’achat, des tarifs d’assurance, des problèmes de recharge en habitat collectif, etc.

Proutie66

L’électrique c’est pour l’élite effectivement.
Ceux qui peuvent se le payer, car c’est économique quand on peut charger chez soit en HC.
C’est souvent technologique (hors dacia).
C’est rapide et puissant.
C’est navrant, hautain, mais tristement réaliste.

Nan je déconne ! faites ce que vous voulez . Tu veux rouler avec ton vieux diesel qui pue ? vas y, m’en fiche. Moi je choisi ce qui me fait plaisir à l’instant T.

e_garfield

Chine : Le pays où le peuple choisi en toute connaissance de cause et où les VE coutent rien => facile
Norvège : Le pays où si t’as pas de VE en ville, tu peux pas rouler et le pays où le salaire moyen est presque à 5000€ (merci le pétrole) => facile

France => Le pays où aucun débat constructif n’est possible (peu importe le sujet), où tu payes tellement d’impôt (pas dit que c’était mal) qu’il t’en reste plus trop pour changer de caisse => Compliqué

Jona-85

Idem en Belgique

chicour

Ah bon le double ? Regardez le prix d’un 3008 130cv à 8l aux 100 et un model Y
Regardez le prix d’une corolla hybride et une model 3
Je roule en thermique en attendant de récupérer ma tesla et je ne comprends pas l’attachement des gens au thermique

vonkar

Ba le probleme c est surtout le prix. je suis pas contre mais pas pour une voiture qui fait 200km max. une Tesla M3 grande autonomie oui mais 53000 € non !
Et meme si sur 10 ans la rentabilité sera meilleur, le prix d’achat est trop haut. a40K j’aurais pas réfléchi et j’aurais pris direct.

Jona-85

Une questions d’habitude sûrement.