Le W3C forme aux meilleures pratiques d'accessibilité web

01 juin 2018 à 15h36
0
Organisation internationale pilotée par l'Université de Keio au Japon, le laboratoire MIT CSAIL aux Etats-Unis et l'ERCIM en France, le World Wide Web Consortium développe des protocoles communs assurant l'interopérabilité et l'évolution du web.

La WAI, ou Web Accessibility Initiative, fait partie des actions menées par le W3C pour rendre le web plus accessible aux personnes souffrant d'un handicap (www.w3.org/WAI/).

Cette initiative en faveur de l'accessibilité du web a obtenu en 2003, année européenne des handicapés, le soutien de 24 organisations travaillant dans le domaine de l'accessibilité, dont l'association française BrailleNet (www.braillenet.org).

Le Consortium a ouvert les 9 et 10 février 2004 ses premières sessions de formation « aux meilleures pratiques d'accessibilité web » en Espagne, à Madrid.

Cette formation fait partie du projet européen WAI-TIES financé par la Commission européenne, coordonné par le W3C et l'ERCIM (European Research Consortium for Informatics and Mathematics).

L'objectif est d'apporter aux acteurs de la communauté web des informations sur les techniques et outils permettant de concevoir des sites plus accessibles, en particulier pour les personnes souffrant d'un handicap.

Les sessions de formation madrilènes se sont déroulées à la Fundosa Teleservicios, une société membre de la Fondation ONCE pour la coopération et l'intégration sociale des personnes handicapées (www.once.es).

Au programme : une introduction à l'accessibilité du web et à son évaluation ; une présentation des ressources WAI du W3C pour aider chefs d'entreprise, développeurs, décideurs ; des tables rondes et procédures détaillées pour le développement de formulaires en ligne, images, applications et scripts accessibles ; des exemples de sites web.

« Nous sommes les témoins d'une croissance extraordinaire de l'utilisation de l'Internet en Espagne. Ici, l'accessibilité est en train de devenir une exigence pour de nombreux sites web. Il est donc essentiel de fournir aux producteurs de contenus et aux concepteurs de sites des informations précises pour s'assurer que leur travail soit accessible par tous », a souligné Enrique VARELA COUCEIRO responsable R&D à la Fondation ONCE.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Ecole française va-t-elle filtrer Internet ?
Nouvelles skins : Coke-Up et Blue WMP
Samsung mise sur son fun club pour fidéliser ses clients
Le virus DoomJuice épargnera les messageries
Salesforce ajoute l’e-mailing à ses services de CRM en ligne
Samsung mise sur son fun club pour fidéliser ses clients
L'Ecole française va-t-elle filtrer Internet ?
Nouvelles skins : Coke-Up et Blue WMP
Le virus DoomJuice épargnera les messageries
Salesforce ajoute l’e-mailing à ses services de CRM en ligne
Haut de page