Le projet e-atlas s’impose au Sommet mondial des villes

28 novembre 2003 à 00h00
0
A l'occasion du Sommet mondial des villes et des pouvoirs locaux sur la société de l'information (www.cities-lyon.org) les 4 et 5 décembre 2003 au Palais des Congrès de Lyon, le projet e-atlas, en cours de développement, sera dévoilé.

Cet atlas électronique interrogera à cette occasion le rapport TIC/Territoire.

Le projet e-atlas est le fruit de partenariats multiples : Un partenariat scientifique a été signé entre le GRESOC, Groupe de recherches socio-économiques de l'Université de Toulouse II - Le Mirail, et un réseau de 7 équipes (Espagne, Vietnam, Chine, Canada, Mexique, Sénégal, Tunisie) et d'une quarantaine de chercheurs.

Un partenariat entre associations et représentants de la « société civile » organisé autour de l'association « Villes Internet », a également été mis en place. Par ailleurs, une collaboration entre institutions privées et publiques est en cours de négociation.

Ce projet porte en priorité sur la diffusion des TIC, et ambitionne « de mettre en lumière l'importance du territoire dans les diverses formes d'expression de la société de l'information ».

Il s'agit par ailleurs de promouvoir la société de l'information dans le monde à partir de quatre entrées : les politiques publiques, les usages et usagers, l'économie, les chiffres.

L'objectif est scientifique (analyser les phénomènes « trop souvent considérés comme a-territoriaux », et proposer une base de coopération à l'ensemble de la communauté des chercheurs), il s'agit aussi de s'adresser à un public « le plus large possible ».

Le GRESOC définit e-atlas comme un outil susceptible de relever un double enjeu, celui de la production scientifique et de l'aide à la décision pour tous les acteurs impliqués dans des projets de société de l'information (www.univ-tlse2.fr/gresoc/eatlas/index.html).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Téléphone, médiaphone ou ordiphone ?
TV via ADSL : Canal+ et LDCom pourraient concurrencer Free
Le
Après Shanghai, Alcatel inaugure à Milan un pôle 3GRC
L’UFC-Que Choisir maintient ses conclusions sur le marché du SMS
Téléphone, médiaphone ou ordiphone ?
TV via ADSL : Canal+ et LDCom pourraient concurrencer Free
Le
Après Shanghai, Alcatel inaugure à Milan un pôle 3GRC
L’UFC-Que Choisir maintient ses conclusions sur le marché du SMS
Haut de page