Yahoo et WebEx lancent une messagerie instantanée pour les entreprises

Jérôme Bouteiller
05 octobre 2003 à 00h00
0
Après avoir fait ses preuves sur le Net et séduit des centaines de millions d'internautes, l'IM s'attaque au lucratif monde professionnel. Quelques mois après l'accord signé en juin 2003 avec WebEx, annonce la commercialisation de Yahoo! Business Messenger, un solution de messagerie instantanée pour les entreprises.

Fort de l'expérience acquise avec son logiciel gratuit à destination des simples internautes, Yahoo dévoile un logiciel relativement comparable en terme d'interfaces mais a renforcé la sécurité (authentification, cryptage, filtrage au delà du Firewall, antivirus, antispam), les fonctionnalités (conférences web) et bien sûr la fiabilité.

Commercialisé par "Yahoo Enterprise Solutions", cette solution intègre donc certaines technologies de WebEx et repose sur les infrastructures de IMlogic, alors que l'accord initial semblait prévoir le serveur d'application de BEA. Yahoo évalue le TCO de sa solution à environ 200 dollars par an et par utilisateur, l'éditeur se réservant environ 20% de cette somme sous forme de licence.

Yahoo! Business Messenger devra évoluer sur un marché particulièrement compétitif et y affronter des concurrents disposant également de solutions IM sur le web (Microsoft et son Windows Messenger ou le AIM de AOL) ainsi que celle de géants de l'informatique professionnelle comme .
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

VPN pas cher : PureVPN propose une offre choc à seulement 1,52€ par mois (-84%)
Iliad autorisé à racheter Play, opérateur Polonais, pour quelque 3,5 milliards
Un moniteur LG Ultrawide IPS à un prix jamais vu chez Amazon !
Apple One : tout savoir sur ce bundle tout-en-un
Faut-il installer un antivirus sur smartphone ?
Un forfait mobile sans engagement avec 30 Go pour moins de 3€/mois 🔥
Samsung : un trimestre record porté par les smartphones
Microsoft Teams : enfin un statut invisible pour apparaître
La puissance de calcul du réseau Bitcoin (BTC) chute de plus de 15 %
Apple avance sur son moteur de recherche, la fin de son partenariat avec Google approchant
scroll top