Oracle iProcurement ajoute l'accès direct aux catalogues fournisseurs

Par
Le 22 août 2003
 0

Le premier éditeur mondial de logiciels d'entreprise, Oracle, profite de l'été pour sortir une version "dynamique" de sa solution de gestion des achats.

Quelques semaines avant la rentrée, l'éditeur américain Oracle, numéro un du logiciel d'entreprise au niveau mondial, a sorti la version enrichie de son application Oracle iProcurement.

Outil de gestion des achats, iProcurement '2003' dispose d'une nouvelle fonction d'accès direct aux catalogues en ligne des fournisseurs, fonction qui fait l'objet d'une demande de brevet.

Cette fonction "d'accès direct et transparent" aux catalogues fournisseurs doit permettre aux acheteurs professionnels de consulter et d'acquérir leur matériel chez des prestataires en ligne, sans avoir à quitter l'application Oracle iProcurement. C'est la nouveauté !

Avant que cette fonction ne soit intégrée à iProcurement, les acheteurs devaient naviguer sur les sites web de leurs fournisseurs pour trouver les produits recherchés, puis revenir à leur application de gestion des achats pour exécuter la commande.

Désormais, les recherches sont transmises aux systèmes des fournisseurs via un protocole XML (Extensible Markup Language). Quant aux résultats obtenus, ils sont affichés directement sur l' écran iProcurement de l'utilisateur, soit son espace d'achat.

Le protocole XML ouvert sur lequel s'appuie la fonction d'accès direct "est accessible gratuitement pour tous les fournisseurs", précise l'éditeur. Une fois mis en oeuvre, les fournisseurs peuvent éviter "la réplication et la publication du contenu de leurs catalogues sur des systèmes distants, en stockant de façon centralisée ces informations."

De grandes entreprises telles que l'agence de presse Reuters et le distributeur de composants électroniques Newark InOne (Premier Farnell plc) ont d'ores et déjà intégré la nouvelle version d'Oracle iProcurement.

"L'accès direct aux catalogues en ligne des fournisseurs doit à la fois nous permettre de proposer aux salariés de Reuters un processus d'achat simplifié et plus rapide, et de limiter les coûts liés à la gestion des contenus", a expliqué Barry DONOVAN, Directeur des systèmes d'approvisionnement de l'agence.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top