Franck ROGER : "Les formations du Pôle Universitaire Léonard de Vinci sont en adéquation avec les be

Par
Le 09 décembre 2002
 0

Franck ROGER, assistant pédagogique, présente le Pôle Universitaire Léonard de Vinci : son organisation, sa stratégie, son partenariat avec Mayetic.

AB - Monsieur ROGER, bonjour. Pouvez-vous présenter le Pôle Universitaire Léonard de Vinci, son organisation, ses formations, ses objectifs ?

FG - Le Pôle Universitaire Léonard de Vinci a été créé en 1995 à l'initiative du Conseil Général des Hauts-de-Seine. D'emblée, l'ambition première a été de rapprocher le Pôle Universitaire du monde de l'entreprise.

Ainsi, les étudiants, quelle que soit leur filière, reçoivent une formation en adéquation avec les besoins des entreprises de tout secteur et qui les prépare à être opérationnels dès leur sortie.

Notre implantation, en plein cœur du quartier d'affaires de Paris - La Défense, nous permet à ce titre d'entretenir des relations privilégiées avec les entreprises et nombre de professionnels confirmés interviennent auprès de nos formations.

Le Pôle Universitaire Léonard de Vinci propose des formations en management (marketing, commerce, finance), en ingénierie ainsi que des 3ème cycles en marketing/vente et en contrôle de gestion entre autres.

Un département dédié à la formation continue a également ouvert ses portes dernièrement. Nous abritons en outre des établissements associés tels que l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur.

AB - Quel est le rôle d'un assistant pédagogique dans une telle structure ?

FG - Mon rôle en tant qu'assistant pédagogique des 3ème cycles marketing/vente (ingénierie et négociation commerciales interentreprises, marketing-commerce sur Internet) consiste à être à l'écoute des étudiants, être leur "relais privilégié".

Il s'agit également pour moi d'entretenir les relations des 3ème cycles avec l'extérieur et notamment avec nos professeurs dont 90% sont des professionnels qui partagent leurs expériences avec les élèves.

Ainsi, les étudiants reçoivent non seulement une formation théorique, mais bénéficient également de conseils pratiques qui leur confèrent un avantage non négligeable lors de leurs premiers pas en entreprise.

AB - Combien d'étudiants accueille le Pôle chaque année, quel montant doivent-ils débourser pour entrer dans vos murs, et sur quels critères de sélection ?

FG - Environ 3000 étudiants (tous établissements compris) suivent les différentes formations proposées au sein du Pôle chaque année.

Chaque filière a des frais de scolarité qui lui sont propres et dont je ne saurais ici énumérer les montants exacts... Toutefois, sachez que nous voulons rendre nos formations accessibles au plus grand nombre en accordant notamment des réductions de frais d'étude.

Pour parler concrètement des 3ème cycles dont je m'occupe, les frais de scolarité s'élèvent à 8500 euros avec une possibilité de réduction de frais d'étude à 7000 euros, selon la situation sociale de l'étudiant.

Il s'agit certes d'un investissement, mais celui-ci est rapidement rentabilisé si j'en crois les dires de nos "anciens" avec lesquels nous gardons un contact permanent.

AB - Quelles-sont les principales sources de financement du Pôle ?

FG - Le Pôle est financé par des fonds publics, par la taxe d'apprentissage dont la part tend à s'accroître d'année en année et enfin par les droits de scolarité.

AB - Depuis sa création, le Pôle Universitaire Léonard de Vinci met l'accent sur l'adéquation université/entreprise. Qui sont vos partenaires stratégiques en France et à l'international, et quels sont les fondements de ces partenariats ?

FG - Comme je l'ai évoqué plus haut, nos formations reposent en grande partie sur les échanges que nous entretenons avec les professionnels, notamment via leurs interventions auprès des élèves mais aussi via les stages de qualité qu'ils proposent.

Nous organisons régulièrement des Comités d'Orientation Pédagogiques réunissant les professeurs et des professionnels afin de discuter des tendances que ces derniers ressentent dans leurs différents métiers et secteurs d'activité afin d'adapter ou même repenser les programmes.

Il s'agit pour nous d'apporter une "valeur ajoutée" à nos étudiants à leur sortie du Pôle et répondre au plus juste aux besoins en compétences exprimés par les entreprises.

Pour prendre un exemple que je connais bien, celui des 3ème cycles marketing/vente, nous adhérons totalement à cette démarche et y associons également nos "anciens" dont certains interviennent auprès des étudiants.

Ainsi, par exemple, nous avons le plaisir de présenter à nos étudiants actuels le responsable marketing Europe de MSN qui a été à leur place quelques années auparavant.

AB - Sur le site Internet du Pôle la direction affirme proposer "un environnement de travail à la pointe de la technologie". Quelles sont les grandes solutions matérielles et logicielles que le groupe utilise, quelles solutions réseaux ? Vous pensez au Wifi, celui-ci permettrait à chaque étudiant de se connecter à Internet haut débit, avec son PC portable, depuis des bornes installées dans les salles de cours, la cafétéria, etc. ?

FG - Nous mettons à la disposition des étudiants des salles informatiques en libre service connectées à Internet haut débit. Les élèves ont la possibilité de travailler sur un grand nombre de logiciels, dont certains sont très spécifiques et utilisés par les professionnels. Les imprimantes en réseau, les boîtes e-mails personnelles sont bien sûres présentes.

Sur ce point, les étudiants des 3ème cycles marketing/vente (41 étudiants au total) disposent chacun d'un ordinateur avec connexion Internet haut débit, carte son, logiciels de traitement d'image, de programmation Internet, etc.

Nous disposons d'un intranet qui permet à chacun de disposer de l'annuaire du Pôle et d'un accès à la base documentaire de l'Infothèque où chacun a la possibilité de rechercher nombre d'ouvrages, périodiques ou CD-ROMs.

Nous sommes bien sûr attentifs à l'évolution du Wifi et autre Bluetooth. Nous songeons à intégrer ces possibilités au Pôle. Cependant, son utilisation n'en est encore qu'aux prémices et son intégration ne se fera pas dans l'immédiat.

AB - Vos étudiants utilisent un service de Mayetic, spécialiste des espaces gratuits de travail collaboratif en ligne. Pouvez-vous en dire plus ? Comment évolue ce partenariat à l'heure actuelle ?

FG - Les 3èmes cycles marketing/vente sont en effet pionniers en terme de travail collaboratif au sein du Pôle. L'outil développé sur www.mayeticvillage.fr nous a été présenté par Miguel MEMBRADO, co-fondateur et Directeur adjoint de Mayetic, également intervenant auprès de nos étudiants.

Cet outil gratuit offre des possibilités inégalées. Nous créons des salles de travail suivant les besoins dont nous autorisons l'accès aux personnes concernées. Ainsi, les élèves disposent de leurs cours et de leurs emplois du temps en ligne, peuvent échanger avec les intervenants via un forum, mettre en commun des travaux, etc.

L'ensemble des modifications sont répertoriées dans un e-mail envoyé quotidiennement. Les personnes concernées par notre communauté peuvent y accéder à tout moment de n'importe où, via un login et un mot de passe personnels. Il leur suffit de disposer d'une connexion Internet.

Cela fonctionne très bien et l'ensemble des étudiants, intervenants, professeurs et administratifs adhèrent complètement à ce mode de fonctionnement. C'est un vrai succès. D'ailleurs, un nombre croissant des personnes citées ci-dessus créent un espace sur www.mayeticvillage.fr à titre personnel et le font découvrir à leurs amis.

Cette utilisation exponentielle nous permet en outre de faire part de nos remarques quant aux améliorations possibles de l'outil à Mayetic et nous allons sans doute, à moyen terme, opter pour une version, cette fois-ci payante mais à un prix très raisonnable, qui permettrait d'avoir ce site au look et aux couleurs du Pôle.

AB - Pour conclure : Le Pôle est un établissement d'enseignement supérieur privé créé en 1995 à l'initiative de Charles PASQUA, alors ministre de l'Intérieur RPR et président du Conseil général des Hauts-de-Seine. Quelles relations entretient de Vinci avec le monde politique aujourd'hui, l'UMP en particulier ?

FG - Le Pôle est né d'une volonté politique à l'instar des universités traditionnelles en leur temps. Nous sommes en relation avec le monde politique via les comptes que nous devons rendre au Conseil Général du 92. Rien de plus.

Ce qui nous importe, c'est de former des individus dotés d'un savoir, d'un savoir-faire et d'un savoir-être. C'est la mission que nous nous sommes fixée et que nous aspirons à remplir au mieux.

AB - Franck ROGER, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top