C|net Networks rachète Silicon.com

05 août 2002 à 00h00
0
La concentration s'accélère dans la presse technologique. Le groupe américain CNET Network, propriétaire des marques cnet.com, Dowload.com, ZDnet ou encore GameSpot rachète les actifis britanniques de Silicon Media Group (Silicon.com) pour un montant non communiqué. L'avenir des filiales allemandes et françaises reste inconnu, d'autant que Silicon.fr serait en cessation de paiements depuis fin juillet selon 01net. Afin d'éviter un éventuel doublon avec cnet.com, Silicon.com devrait se spécialiser sur le marché européen des technologies de l'information.

«Silicon est parfaitement complémentaire de nos sites locaux ZDNet en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, qui s'adressent aux professionnels de l'informatique et des technologies, et est parfaitement cohérent avec notre vision européenne à long terme consistant à créer et développer de l'information et des services, qui accorderont une place de plus en plus importante aux marchés et aux personnes dans le secteur des technologies», a déclaré dans un communiqué Freddy Mini, Senior Vice-président et Europe Managing Director de International Media.

Tom Bureau, l'un des cofondateurs et P-DG de Silicon.com, va rejoindre CNET Networks au poste de Vice-président, lorsque la transaction sera effectuée, et sera responsable de toutes les opérations commerciales de Silicon.com. «Je suis impatient de faire partie de CNET Networks et de jouer un rôle prépondérant dans la création d'une synergie entre les différents sites ZDNet, qui sont les antennes locales de CNET en Europe, et Silicon.com,» a déclaré Tom Bureau.

Selon son concurrent britannique TheRegister, Silicon.com devrait suivre une sévère cure d'amaigrissement puisque des rumeurs font état de 33 licenciement sur ses 53 salariés et seuls 3 journalistes devraient survivre à l'opération. Le montant du rachat reste confidentiel mais selon Netimperative, il serait "bien inférieur" à 5 millions de dollars, alors que Silicon Media Group avait levé 30 millions de livres sterling pour s'implanter en France et en Allemage, deux pays dont les filiales, exclues de l'accord avec CNET Networks, pourraient bien disparaitre d'ici peu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La 3G de DoCoMo fait grise mine
Laurent PERON, Tridion :
Palm lance une édition spéciale pour les Etudiants
La 3G de DoCoMo fait grise mine
Le Nouveau Marché rechute de 4,27%
La 3G de DoCoMo fait grise mine
Laurent PERON, Tridion :
Palm lance une édition spéciale pour les Etudiants
La 3G de DoCoMo fait grise mine
Le Nouveau Marché rechute de 4,27%
Haut de page