iManage dope sa suite collaborative WorkSite

Ariane Beky
23 juillet 2002 à 00h00
0
L'éditeur américain iManage propose à ses clients des solutions e-business qui leur permettent de faire évoluer leurs sites web en plates-formes de travail collaboratif.

La solution phare du groupe, iManage WorkSite, suite logicielle centrée sur le knowledge management, évolue grâce à de nouvelles fonctionnalités.

En plus des fonctions de travail collaboratif et de portail, de gestion des connaissances et documentaire, de workflow, l'éditeur a souhaité optimiser l'accès à l'information et la navigation, toujours sur une plate-forme Internet sécurisée.

iManage propose, pour la première fois, le support du navigateur Netscape. Cela permet aux entreprises utilisant Netscape de travailler avec iManage WorkSite, et à l'éditeur de ne pas réserver sa suite logicielle aux seuls utilisateurs (majoritaires) de Microsoft Internet Explorer.

Par ailleurs, une nouvelle interface "plus intuitive" a été adoptée : Deux fonctions, disponibles "par simple clic", offrent la possibilité à l'utilisateur d'accéder aux cinq dernières pages consultées sur le portail, et de visualiser ses pages favorites.

Pour répondre à l'évolution des besoins des entreprises utilisatrices de WorkSite, et maintenir la société à flot, iManage travaille "constamment à l'ajout de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités", souligne Patrick BAUDOUIN, Vice-président EMEA (Europe, Middle East, Africa) de iManage.

Il conclut : "Chacune des améliorations apportées à iManage WorkSite rapproche encore plus l'utilisateur du contenu critique dont il a besoin, lui permettant de passer moins de temps à accéder à l'information, et davantage à l'utiliser réellement. Il s'agit de travailler de manière productive et efficace."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top