iManage dope sa suite collaborative WorkSite

0
L'éditeur américain iManage propose à ses clients des solutions e-business qui leur permettent de faire évoluer leurs sites web en plates-formes de travail collaboratif.

La solution phare du groupe, iManage WorkSite, suite logicielle centrée sur le knowledge management, évolue grâce à de nouvelles fonctionnalités.

En plus des fonctions de travail collaboratif et de portail, de gestion des connaissances et documentaire, de workflow, l'éditeur a souhaité optimiser l'accès à l'information et la navigation, toujours sur une plate-forme Internet sécurisée.

iManage propose, pour la première fois, le support du navigateur Netscape. Cela permet aux entreprises utilisant Netscape de travailler avec iManage WorkSite, et à l'éditeur de ne pas réserver sa suite logicielle aux seuls utilisateurs (majoritaires) de Microsoft Internet Explorer.

Par ailleurs, une nouvelle interface "plus intuitive" a été adoptée : Deux fonctions, disponibles "par simple clic", offrent la possibilité à l'utilisateur d'accéder aux cinq dernières pages consultées sur le portail, et de visualiser ses pages favorites.

Pour répondre à l'évolution des besoins des entreprises utilisatrices de WorkSite, et maintenir la société à flot, iManage travaille "constamment à l'ajout de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités", souligne Patrick BAUDOUIN, Vice-président EMEA (Europe, Middle East, Africa) de iManage.

Il conclut : "Chacune des améliorations apportées à iManage WorkSite rapproche encore plus l'utilisateur du contenu critique dont il a besoin, lui permettant de passer moins de temps à accéder à l'information, et davantage à l'utiliser réellement. Il s'agit de travailler de manière productive et efficace."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les agences FT reprennent la vente des packs ADSL eXtense
Le centre d'appels «Europe Direct» se dote d’un numéro gratuit
33 milliards de dollars de dette pour Worldcom
Les abonnés mobiles ont accès aux premiers services SMS multi-opérateurs
Après Degrif'Tour, Lastminute rachète TravelPrice
Les agences FT reprennent la vente des packs ADSL eXtense
Le centre d'appels «Europe Direct» se dote d’un numéro gratuit
33 milliards de dollars de dette pour Worldcom
Les abonnés mobiles ont accès aux premiers services SMS multi-opérateurs
Après Degrif'Tour, Lastminute rachète TravelPrice
Haut de page