Audience : Google fléchit de 3,19 points en juin 2002

28 juin 2002 à 00h00
0
Comme chaque mois, , société européenne du référencement de sites web, et son partenaire , spécialiste de la mesure de trafic sur Internet, publient leur indicateur de mesure d'audience des moteurs et annuaires de recherche.

Pour la première fois depuis huit mois, le numéro un des moteurs de recherche en France, Google (.fr et .com confondus), voit son audience fléchir.

Alors que Google installe une régie publicitaire en France, son audience auprès des internautes francophones recule.

«Après avoir frôlé les 50% de part de trafic pour la recherche d'information, Google perd plus de trois points pour revenir à 46,33% en juin», soulignent les auteurs de l'indicateur NetBooster-Weborama.

Google accuse une baisse de 3,19 points, une baisse de fréquentation qui profite aux portails et en premier lieu à l'annuaire .fr.

Yahoo.fr enregistre une augmentation de trafic et passe à 18,04% (+ 1,45 point), tandis que le tandem Wanadoo/Voilà, qui avait devancé Yahoo le mois dernier, voit sa part de marché baisser de 1,5 point, à 15,85% en juin 2002.

S'agit-il d'un phénomène exceptionnel ou d'un rééquilibrage entre moteurs et annuaires ? NetBooster-Weborama estiment qu'il faudra attendre les mois prochains «pour confirmer ou infirmer» le fléchissement de Google, qui reste aujourd'hui encore «le moteur préféré» des internautes...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Salomon fait appel à Mobile & Permission pour soutenir le Monop’Freeskate
GameLoft présente ses Java Games
GameLoft présente ses Java Games
Les cybercafés chinois sous surveillance
SFR met l’accent sur ses services multimédia par le biais de tarifs incitatifs
Salomon fait appel à Mobile & Permission pour soutenir le Monop’Freeskate
GameLoft présente ses Java Games
GameLoft présente ses Java Games
Les cybercafés chinois sous surveillance
SFR met l’accent sur ses services multimédia par le biais de tarifs incitatifs
Haut de page