Openwave se lance dans la messagerie instantanée

15 novembre 2001 à 00h00
0
L'éditeur américain Openwave lance 'Openwave Instant Messaging', une nouvelle solution logicielle de messagerie instantanée mobile.

ICQ, MSN Messenger ou AIM vont-ils avoir un nouveau concurrent ? Après la messagerie unifiée ou les navigateurs wap, l'éditeur américain Openwave lance 'Openwave Instant Messaging', une nouvelle solution logicielle de messagerie instantanée mobile.

Visant avant tout à séduire les opérateurs mobiles pour qu'ils le proposent à leurs abonnés, ce logiciel serait compatible avec la technologie SMS et le logiciel MSN Messenger de Microsoft.

" La solution de messagerie instantanée d'Openwave constitue une opportunité pour dégager de nouveaux revenus liés aux services de messagerie pour les opérateurs de télécommunications du monde entier ", explique Don Listwin, président-directeur général d'Openwave Systems.

Application stratégique, à mi chemin entre la messagerie normale, la téléphonie et le SMS, la messagerie instantanée fait actuellement l'objet d'une très féroce concurrence. Outre les applications d'AOL (AIM et ICQ), de Microsoft ou encore de , on peut mentionner iPulse, un logiciel soutenu par Ericsson et qui pourrait être proposé aux opérateurs clients de l'équipementier suédois.

Entre toutes ces applications, la grande interrogation reste celle de l'interopérabilité. Le mobinaute a du soucis à se faire...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La banque en ligne de la Société Générale progresse fortement
TDK dévoile un adaptateur bluetooth pour Palm M5xx
Openwave se lance dans la messagerie instantanée
SBC et Yahoo ! partenaires dans le haut débit
VoxMobili lance Voxsync un serveur de synchronisation sans fil
La banque en ligne de la Société Générale progresse fortement
TDK dévoile un adaptateur bluetooth pour Palm M5xx
Openwave se lance dans la messagerie instantanée
SBC et Yahoo ! partenaires dans le haut débit
Valtech retrouve le chemin de la profitabilté
Haut de page