E-Poll : France Télécom et Siemens créent un système de vote électronique

01 juin 2018 à 15h36
0
Le vote électronique va-t-il devenir une réalité française grâce au système créé par l'opérateur et l'équipementier allemand Siemens ?

Jeudi, lors de l'université d'été de la communication à Hourtin (33), France Télécom et Siemens ont présenté leur système de vote électronique baptisé « e-poll ».

« Par rapport aux systèmes déjà existants, e-poll est le seul qui utilise une carte à puce permettant d'identifier l'électeur et de faire valider son vote », affirme le Responsable technique du projet européen, François VERNAY, pour la section R&D de France Télécom.

En France, le système ne peut-être commercialisé sans l'aval des autorités gouvernementales. A partir de là, le système pourra être intégré à toute mairie qui en fera la demande quelle que soit la technologie utilisée (accès Internet haut débit via l'ADSL ou sur mobile avec l'UMTS).

En attendant des machines vont être testées à Mérignac et Arcachon (Gironde), et en Italie dès le mois d'octobre. En 2002, quelques 8000 personnes auront participé à ces premières tentatives.

En France cependant les électeurs participant à l'opération devront parallèlement à leur vote électronique, voter de manière traditionnelle en déposant leur bulletin dans l'urne pour valider leur vote !

Il s'agit donc plus d'un test de fiabilité et de facilité d'utilisation du système, que d'un test grandeur nature... Quoiqu'il en soit ce premier pas vers le vote électronique « opérationnel » en France n'est pas à négliger.

Confiant, François VERNAY conclut : « L' objectif du projet e-poll est de fournir un système global de vote électronique pour les élections démocratiques, les rendant plus simples à organiser et plus accessibles aux citoyens ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Psion se désinteresse des terminaux grand public
Haut de page