Sur le Net l’Anglais perd du terrain

27 mars 2001 à 00h00
0
L'UNESCO annonce que la langue anglaise perd du terrain sur Internet alors que L'Espagnol et le Français se développent.

Dans une synthèse publiée lundi, l'UNESCO remarque que l'Anglais reste la langue dominante du Net. Cependant, sa part sur le réseau est passée de 75% à 60% entre 1998 et 2000.

Selon l'institut FUNREDES/Union latine cité par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, l'Anglais pourrait passer sous la barre des 50% d'ici 2003...

L'Espagnol et le Français ont connu une progression ces deux dernières années, mais restent bien loin de l'Anglais. Ils sont respectivement utilisés dans 4,85% et 4,39% des textes publiés sur le réseau (contre 2,53% et 2,81% en 1998).

La progression de l'Espagnol et du Français se heurte à des obstacles culturels, commerciaux et technologiques. D'autres langues, parlées par des millions de personnes dans le monde, sont quant à elles pratiquement absentes du réseau. Il existe environ 6 000 langues dans le monde.



L'UNESCO rappelle que l'an dernier 49,9% des 391 millions d'internautes étaient de langue anglaise et que les deux tiers des pages publiées sur Internet étaient rédigées en Anglais.

Le Chinois est la première langue parlée dans le monde par environ 1,3 milliard de personnes, l'Anglais arrive en seconde position (508 millions d'individus), ensuite l'Hindi (497 millions), puis l'Espagnol parlé par 392 millions de personnes. 129 millions d'individus parlent le Français.

L'UNESCO estime «qu'il faut chercher un équilibre entre l'uniformité nécessaire à la compréhension internationale et la diversité des vecteurs de communication entre les Hommes.»

L'Organisation a lancé le projet «Babel» pour «faire entrer dans le cyberespace le plus grand nombre d'informations culturelles.»

L'Organisation rappelle par ailleurs que «de sérieux efforts doivent être réalisés par tous les acteurs de la société : Etat, entreprises, associations et particuliers. Tous les pays doivent démontrer non seulement leur volonté de défendre leur propre culture mais également une solidarité internationale intense.»
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page