Le CSA autorise la fusion Vivendi Universal Canal+

01 décembre 2000 à 00h00
0
Après Bruxelles et Washington, c'est au tour du conseil supérieur de l'audiovisuel français d'autoriser la méga fusion entre Vivendi, sa filiale Canal+ et le groupe Seagram Universal.

Jean-Marie Messier a pratiquement gagné son pari. Après Bruxelles et Washington, c'est au tour du conseil supérieur de l'audiovisuel français d'autoriser la méga fusion entre Vivendi, sa filiale Canal+ et le groupe Seagram Universal. Néanmoins, Canal+ conservera le contrôle de son fichier d'abonnées et disposera même d'un droit de véto vis à vis de Canal+ Distribution, filiale de Vivedi. En outre, tout comme canal+, Vivendi Universal devra investir une certaine part de ses revenus par abonné dans le développement du cinéma français. Avec un chiffre d'affaires de plus de 57 milliards de dollars, le groupe Vivendi/Universal va donc pouvoir affronter AOL, dès que les actionnaires des différents groupes auront avalisé cette fusion, dans les premiers jours du mois de décembre..
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Oddworld Soulstorm : une relecture sympathique, mais imparfaite de L'Exode d'Abe
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Haut de page