Le secrétaire général de Force Ouvrière s'intéresse aux start-up

01 juin 2018 à 15h36
0
A l'occasion du congrès de la Fédération FO (Force Ouvrière) de la métallurgie, Marc Blondel, secrétaire général de FO s'est déclaré favorable à la création de syndicats dans les start-up afin de lutter contre la précarité des employés de la Nouvelle économie. "Il est grand temps de créer des syndicats dans les start-up. Ils gagnent le SMIC, ils n'ont pas d'horaires, mais on leur a promis des stock-options... Il faut essayer de réglementer le plus possible pour éviter les abus. Notre rôle est d'aller sur le terrain, mais pas de tout bloquer, il faut les laisser respirer", a-t-il déclaré à l'AFP. En 1999, le monde des Jeux Vidéo avait déjà vu apparaître Ubifree, un syndicat virtuel crée par les salariés d'UbiSoft pour protester contre les conditions de travail dans leur entreprise. Ces critiques soulignent un éventuel dumping de sociétés dont la compétitivité pourrait n'être due qu'au non respect des normes sociales, aux bas salaires et au dépassement d'horaires. Au delà de l'effort nécessaire à la création de toute entreprise, les syndicats pourraient donc demander un plus grand respect de salariés, qualifiés parfois de "NetSlaves" dans les start-up américaines.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Union sacrée entre Sega et Motorola autour des téléphones WAP
Objectif WAP pour le constructeur français Alcatel
Convergence des réseaux numériques : Quel terminal pour se connecter ?
Sony va lancer une PlayStation mobile à la rentrée 2000
World online va lancer des services WAP
Haut de page