Defi start-up devient "Tocamak" et veut "accélerer" les start-up

Jérôme Bouteiller
18 avril 2000 à 00h00
0
Defi start-up, une association d'aide aux start-up poursuit son recentrage vers son activité d'incubateur et change son nom en "Tocamac", faisant référence au "premier accélérateur de particules qui est installé au Nouveau Mexique". Tocamac cherche à jouer sur la métaphore en transformant les particules start-up en énergie. Jolie formule mais erronée scientifiquement puisque les Tokamaks (un nom d'origine indienne) sont en fait des réacteurs nucléaires basés sur la technologie de fusion (bombe H) et non la fission comme les centrales nucléaires traditionnelles. L'utilisation commerciale de la fusion devrait débuter en 2050... mais la bourse attendra t'elle ?? En tout cas, "Tocamac" continue de soutenir ses sociétés. Woonoz annonce la levée de 10 MF ou encore BuyCentral, qui devrait entamer une première campagne publicitaire pour essayer de rattraper le terrain perdu sur KelKoo.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top