Violation de la licence GPLv2 : Microsoft s'excuse

01 juin 2018 à 15h36
0
0078000002593106-photo-logo-gnu.jpg
La semaine dernière il avait été révélé que Microsoft avait violé la licence GPLv2 au sein de son outil Windows 7 USB/DVD Download Tool. Cet utilitaire permet de créer une clé USB d'installation du système d'exploitation pour les machines dépourvues de lecteur optique. Plus précisément, Microsoft avait utilisé le code source d'un logiciel libre baptisé ImageMaster. La firme était ici tenu de distribuer son logiciel sous la même licence, et par conséquent d'en publier le code source.

Suite à une enquête menée en interne, Peter Galli, chargé de la communauté Open Source chez Microsoft, explique : « après avoir analysé le code en question, nous sommes bien en mesure de confirmer que c'est effectivement le cas, bien qu'il ne s'agit pas là d'un acte intentionnel de notre part ». La société explique avoir également vérifié le code des autres outils proposés au sein du Microsoft Store et n'avoir décelé aucune autre violation.

M. Galli ajoute que Microsoft entend respecter le licence GPL. « En conséquence nous publierons le code source et les fichiers binaires la semaine prochaine (...) et prendrons les mesures nécessaires pour tirer des leçons de cette expérience ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facturation : l'Atelier SFR teste HomeBubble
Le FSI devrait investir entre 10 et 20 millions d'euros dans Avanquest
Slobodan Petrovic :
Evernote lève 10 millions de dollars
Monde : plus de 300 millions de mobiles écoulés au troisième trimestre 2009
IBM prêt à ouvrir son nuage Smart Analytics Cloud
Microsoft confirme la première faille 0-day de Windows 7
Apple vs Psystar : le juge tranche en faveur d'Apple
Linux : OpenSUSE passe en version 11.2
  Diablo 3  ,  WoW  : Blizzard fait le point sur ses sorties
Haut de page