Russie : Sergey Mironov veut définir "les comportements en ligne tolérables"

0
0082000002476304-photo-sergey-mironov.jpg
Alors que la Russie vient de fêter Internet, le 30 septembre dernier, plusieurs responsables politiques se sont exprimés sur le sujet. Voici, par exemple ce qu'en pense Sergey Mironov, le président du parti « Une Russie Juste », et qui préside le Conseil des Fédérations, la Chambre haute du Parlement russe.

« Plutôt que de devenir la base de la société civile , l'internet russe est devenu le refuge des éléments anti-sociaux et criminels, de la pornographie, des dealers, sadiques, et des pédophiles, des sectes totalitaires et extrémistes, des racistes et des nationalistes. »

« Aujourd'hui, après avoir expulsé de nos villes les casinos et les cercles de jeu, de nombreux sites de jeux en ligne fleurissent un peu partout. »

0096000002476292-photo-censure.jpg
« Tous ces gens doivent ressentir la force de la censure du gouvernement. Cette censure se doit d'être sélective, responsable, et doit prendre des précautions. Elle doit suivre les résultats des délibérations d'un corps consultatif national qui serait constitué des personnalités et de blogueurs de premier plan de l'internet russe. Ce nouveau corps représentatif devra mettre en place un ensemble de règles définissant les comportements en ligne 'tolérables'. »

Ce discours inaugurera certainement le retour massif d'Anastasie (la censure) sur l'Internet russe. Pour la génération Y c'est le retour d'un monde bipolaire. La Russie qui compte déjà une 'Chambre du public', devrait bientôt se doter d'une 'chambre des blogueurs '. Un moyen pour mieux les contrôler? se demande Readwriteweb.com qui a sélectionné cet extrait du discours de Sergey Mironov.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des patchs et des DLCs pour  Operation Flashpoint 2
SaaS : Probance lève plus d'un demi million d'euros
Des micro-batteries nucléaires de la taille d'un cheveu ?
35.000 utilisateurs de Google Apps en 2010 chez Rentokil Initial
Comexposium s'offre la société E-Business et ses salons
Kindle : les livres électroniques facturés 40% plus cher en Europe qu'aux USA
Le Financial Times adopte Autonomy Optimost
Google : nouvelles options de recherche et QuickSearch sur Android
Free trouve justifié le prix de la 4ème licence 3G
En Chine, Google perd du terrain face à Baidu
Haut de page