Le dernier Riddick s'installera trois fois...

20 septembre 2018 à 14h34
0
00D2000001834336-photo-the-chronicles-of-riddick-assault-on-dark-athena.jpg
Les joueurs PC sont des pirates. Donc le seul moyen d'endiguer cette gigantesque perte d'argent pour les éditeurs est de proposer des jeux remplis de DRM. Dernier en date, The Chronicles Of Riddick : Assault On Dark Athena propose, dans sa version américaine disponible depuis quelques jours au moins, un système bien sympathique pour les joueurs ayant gentiment acheté leur jeu. Il n'est possible d'installer le jeu que sur trois machines différentes.

La réponse d'Atari à l'énervement des joueurs américains est la suivante : si vous avez besoin de plus d'installations, et que vous avez une raison légitime d'en demander plus, vous devez appeler leur service d'aide. Mais qu'est ce qu'une raison légitime ? Quand comprendront-ils que pénaliser l'acheteur n'est pas un bon moyen d'endiguer le piratage ? La version française, qui débarquera le 24 avril prochain, risque fort d'être munie du même système. Vous voilà prévenus !

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IBM va fournir un centre de données 'vert' à l'Université de Victoria
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
MobiNil : France Télécom attend toujours
Mio C523 v2 : un GPS autonome pour deux-roues qui affiche la TV mobile
Une démo pour la version PC de  Braid
Nouvelle activité suspecte de Conficker
L'Archos 5 devient un GPS autonome pour 100 euros
Des détails sur Llano, le CPU à GPU intégré d'AMD
Virtualisation : Veeam Software s'installe à Paris
Hadopi : C. Albanel regrette une « manoeuvre cynique »
Haut de page