L'INA attaque de nouveau YouTube en justice

Julien L.
23 décembre 2008 à 11h07
0
00C8000000748568-photo-l-institut-national-de-l-audiovisuel-ina.jpg
Alors qu'il avait déjà déposé une première plainte contre YouTube, l'Institut National de l'Audiovisuel (INA) poursuit à nouveau la filiale de Google, a révélé lundi le quotidien Les Echos. Chargé de sauvegarder et de communiquer les archives de télévision française, l'INA estimait dans sa première plainte que le site de partage de vidéos proposait ses contenus en tout illégalité.

Dans sa seconde plainte, l'INA remet en cause le système de protection des contenus du site. En effet, YouTube dispose d'une technologie censée repérer les contenus illégaux. Dans un pareille cas, la filiale de Google ne publie alors pas la vidéo.

« Nous considérons que cette technologie de filtrage n'est pas opérante. J'en veux pour preuve que plusieurs majors américaines testent actuellement notre propre technologie de filtrage », a expliqué l'INA aux Echos. Selon le journal économique, l'Institut serait prêt à abandonner sa plainte si sa technologie de signature des contenus était adoptée par Youtube, à l'instar de Dailymotion, TF1 et Canal+. Les premières plaidoiries sont attendues pour février.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech du lundi
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Samsung Galaxy S21 : 100€ de remise et les Galaxy Buds offerts pour les Soldes !
Sony : un nouveau boîtier annoncé demain ? Les rumeurs vont bon train
Haut de page