Un outil pour « désautoriser » Spore chez EA

18 décembre 2008 à 14h23
0
Si d'autres titres avaient déjà été critiqués pour avoir employé la protection SecuROM, c'est sans doute après le lancement de Spore que la grogne a pris une ampleur considérable. Rappelons qu'en plus d'obliger les joueurs à se connecter à Internet pour authentifier leur installation, cette protection peut s'accompagner d'un nombre maximum d'installations.

Ce nombre atteint, il est alors nécessaire de le désinstaller pour récupérer au moins une activation. C'est ce processus de « désautorisation » qui a particulièrement fait grincer des dents : il est possible de perdre très facilement des « autorisations », lorsque la désintallation du jeu se passe mal notamment. Du coup, les joueurs ont vivement protesté, des actions en justice ont été lancées aux États-Unis et Spore a remporté la palme du jeu le plus piraté de l'année.

Electronic Arts et d'autres éditeurs ont commencé à prendre conscience du problème et pour l'éditeur américain cela passe aujourd'hui par la mise à disposition des joueurs d'un outil de « désautorisation » de Spore. Un outil que l'on récupère sur cette page et qui doit donc permettre de récupérer des activations malencontreusement perdues.

012C000001763108-photo-spore-pack-d-l-ments-tranges-et-mignons.jpg
012C000001763104-photo-spore-pack-d-l-ments-tranges-et-mignons.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h33
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top