Les Français boudent l'Internet mobile, "faute de contenu adapté"

Par
Le 26 novembre 2008
 0
00be000000655992-photo-utilitaire-smartphone-t-l-phonie.jpg
Alors qu'environ 60% des mobiles accèdent désormais aux Web, seul un utilisateur sur trois (29%) déclare avoir déjà surfé sur son téléphone. C'est ce que constate l'Institut Lightspeed research à travers son étude « Mon portable et moi », menée il y a peu, auprès de 977 Français.

En comparaison, outre-Manche, près d'une personne sur deux utiliserait déjà son portable pour naviguer sur Internet. « Faute de contenu adapté, le manque d'intérêt pour cette fonction est la raison évoquée par ceux qui ne l'utilisent pas », explique Franck Durousset, directeur de Lightspeed Research France. Autre raison évoquée : Les prix des connexions. « Entre les forfaits "illimités dans la limite de..." et le trafic en kilo-octets, personne ne sait combien coûte réellement un accès à Internet mobile », note-t-il par ailleurs.

0096000001789426-photo-lightspeed-research.jpg
Parmi ceux qui « surfent », 56% répondent ne se connecter qu'une seule fois par mois, contre seulement 10% qui disent se connecter chaque jour. Les principaux usages sont la consultation des mails (40% des sondés), de la météo (28%) et des actualités (26%). Loin derrière, les réseaux sociaux ne seraient visités que par 6% des personnes interrogées. Les hommes seraient, sans surprise, plus enclins à consulter les résultats sportifs. Tandis que les femmes seraient plus intéressées par les réseaux sociaux et messageries instantanées.

Reste aux opérateurs à miser sur des terminaux plus adaptés. Mais aussi, probablement, à rapidement offrir des forfaits réellement illimités, pour un prix abordable, afin de stimuler l'usage du Web mobile chez les Français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top