Peer To Peer : Grokster a perdu son procès !

Vincent
27 juin 2005 à 20h27
0

Peer To Peer

00076079-photo-emule-libre.jpg
Il était attendu le jugement de la Cour Suprême des Etats-Unis en ce qui concerne le cas Grokster. Petit rappel des faits : comme de nombreux autres logiciels d'échange de fichiers, Grokster a été attaqué par les maisons de disques et les studios de cinéma. Au centre de l'affaire, les fichiers musicaux et vidéos illégaux qui sont échangés par milliers chaque jour à travers Grokster. Le logiciel P2P a obtenu plusieurs fois gain de cause, mais l'industrie musicale et cinématographique (principalement représentée par MGM) a toujours fait appel des décisions de justice favorables à Grokster. Finalement, l'affaire a pris tellement d'ampleur qu'elle a été portée devant la plus haute juridiction des Etats-Unis, la Cour Suprême.

On apprend aujourd'hui que cette juridiction a finalement donné raison aux 28 protagonistes qui étaient derrière l''industrie musicale/cinématographique. La Cour Suprême a fait savoir que Grokster était responsable des contenus qui s'échangeaient à travers son réseau. La Cour a été unanime, « Grokster et son système encouragent le piratage [...] Dès lors, des actions doivent être entreprises pour arrêter cela ».

Bien au-delà de cette affaire, le jugement de la Cour Suprême pourrait marquer un tournant dans le monde Internet aux Etats-Unis. Les maisons de disques et les studios de cinéma pourraient effectivement s'appuyer sur ce jugement pour attaquer, sans crainte et avec même une certaine confiance, les responsables d'autres réseaux P2P. Toutefois, la RIAA et la MPAA n'ont pas attendu ce jugement pour agir et il y a quelques mois plusieurs serveurs ou sites eDonkey/eMule et BitTorrent ont été fermés.

La décision de justice précise que Grokster et StreamCast (Morpheus) n'ont fait aucun effort pour limiter efficacement la distribution de fichiers illégaux sur leurs réseaux P2P. Cela serait d'autant plus grave que les deux firmes étaient conscientes que leurs réseaux respectifs étaient principalement exploités à des fins de piratage.

D'un autre côté, certains se réjouissent de ce jugement et pensent que cela devrait favoriser davantage l'utilisation des plateformes de téléchargement payantes et légales. Mais des experts s'affolent déjà face à cette décision. « Elle pourrait ralentir d'une façon significative l'innovation technologique ... », s'inquiète l'un d'entre eux.
Modifié le 18/09/2018 à 14h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top