Microsoft et l'Europe : retrait de deux plaignants

Par
Le 24 novembre 2004
 0
{PUB}Dans l'affaire qui oppose Microsoft et l'Union européenne, le juge chargé d'étudier l'appel de la firme de Bill GATES contre les sanctions imposées par l'Union (amende record de 497 millions d'euros à l'Union et retrait de Windows Media Player dans les systèmes Microsoft), a convoqué pour une réunion, l'ensemble des parties concernées, y compris deux plaignants s'étant retirés de l'affaire depuis peu.

Novell et la Computer and Communications Industry Association (CCIA) ont effet renoncé à leurs poursuites contre Microsoft après avoir conclu des accords à l'amiable. Pour cela, la CCIA aurait reçu plus de 20 millions de dollars (dont 10 millions sont destinés à son président). De son côté, Novell devrait recevoir 536 millions de dollars (voir cette brève).

Le juge en question souhaite désormais savoir quel traitement accorder aux documents fournis par les parties s'étant retirées du dossier. La seule firme à maintenir sa plainte devant la justice européenne est RealNetworks qui édite Real Player, le principal logiciel concurrent de Windows Media Player. Toutefois, un porte-parole de la Commission européenne a d'ores et déjà annoncé que le retrait de Novell et de la CCIA ne changeait en rien les données du dossier. Théoriquement, à l'issu de cette réunion, le juge chargé de l'affaire ne devrait pas prendre de décision définitive, du moins pas pour l'instant.
Modifié le 18/09/2018 à 14h57

Les dernières actualités

scroll top