Le test de Codename Panzers sur Clubic

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
20 septembre 2004 à 13h00
0
Sudden Strike, Blitzkrieg, Sudden Strike 2 et de multiples extensions, une chose est sure : Focus a un faible pour les jeux de stratégie basés sur la Seconde Guerre Mondiale et ce n'est pas le dernier titre de l'éditeur français qui risque de nous faire changer d'avis. Développé par les Hongrois de Stormregion, Codename Panzers reste donc comme son nom l'indique basé sur le plus grand conflit qu'ait connu l'Humanité. Il se démarque toutefois d'entrée de ses concurrents les plus directs par l'emploi d'un moteur graphique en "full 3D", censé nous apporter une nouvelle perspective sur les combats et bien évidemment sur la stratégie à adopter.

Codename Panzers n'est pas le premier jeu de stratégie à passer à la troisième dimension et les noms de WarCraft 3, Total Annihilation ou Age Of Mythology viennent tout naturellement à l'esprit, mais StormRegion est le premier à employer cette technique dans un jeu où la tactique l'emporte largement sur la gestion des ressources, le micro-management d'unités. Alors que Sudden Strike ou Blitzkrieg avaient plus que convaincu les stratèges en herbe, ce changement de perspective est-il réellement salutaire pour StormRegion qui reste sur un titre, S.W.I.N.E., relativement moyen malgré d'indéniables qualités techniques ?


» Lire le test de Codename Panzers
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top