Microsoft gèle les mises à jour facultatives de Windows durant la pandémie COVID-19

26 mars 2020 à 12h27
0
Windows 10

Microsoft a décidé de suspendre toutes les mises à jour optionnelles de Windows, et choisit de prioriser la sécurité de ses utilisateurs pendant la pandémie de COVID-19.

La crise du coronavirus touche toutes les sphères de la société, et les géants de la tech ne sont pas épargnés.


Prioriser la sécurité

« Nous évaluons la situation de la santé publique, et comprenons que cela a un impact sur nos clients. En réponse à ces défis, nous nous concentrons sur les mises à jour de sécurité », explique Microsoft. L'entreprise a en effet pris la décision de geler toutes les mises à jour facultatives de Windows à partir du mois de mai et jusqu'en octobre. Cela s'applique à toutes les versions du système d'exploitation, de Windows 10 à Windows Server 2008 SP2.

Cette suspension concerne les mises à jour C et D, qui permettent notamment de réparer des bugs et ne s'installent pas automatiquement. En priorisant les mises à jour de sécurité, Microsoft espère éviter d'éventuels problèmes causés par les nouvelles updates aux entreprises qui dépendent du système d'exploitation pour tourner.

Cette annonce n'est pas surprenante, Chrome a également suspendu la sortie de Chrome 81 à cause COVID-19, et Microsoft en a fait de même avec son navigateur Edge.

Source : TechPowerUp
Modifié le 26/03/2020 à 12h27
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top