Volkswagen : 70 nouveaux modèles électriques et 22 millions de véhicules pour 2028

17 mars 2019 à 09h04
13
Volkswagen

Dans un nouveau communiqué de presse, le groupe Volkswagen expose ses ambitions à moyen et long terme en matière de véhicules électriques. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le fleuron allemand ne fait pas dans la demi-mesure.

En novembre 2018, Volkswagen présentait un gargantuesque plan d'investissement de 44 milliards de dollars destiné à booster le développement de la mobilité électrique, des véhicules autonomes et des différents services de mobilité du groupe. Le nouveau communiqué de presse publié sur son site s'inscrit parfaitement dans cette stratégie d'électrification, l'un des plus importants chantiers qui attend les grands constructeurs.

Des objectifs revus à la hausse

La firme d'outre-Rhin livre ainsi sa vision à moyen et long terme, tout en revoyant à la hausse ses objectifs initiaux : ce ne sont pas 50 nouveaux modèles électriques qui composeront son offre d'ici 2028, mais bien 70. Et ce ne sont plus 15 millions de voitures électriques fabriquées au cours des dix prochaines années, mais plutôt 22 millions. C'est dire les ambitions du fleuron allemand.

« Volkswagen assume ses responsabilités vis-à-vis des tendances clés de l'avenir, notamment en matière de protection du climat. Les objectifs des Accords de Paris sont notre référence », a tenu à rappeler Herbert Diess, CEO de Volkswagen. « Nous cherchons à lier des millions de personnes à la mobilité individuelle dans les prochaines années. Une mobilité individuelle plus sûre, plus propre et entièrement connectée », s'est-il exclamé.

30 milliards d'euros dans les véhicules électriques

« Une mobilité individuelle plus propre », c'est avant tout une décarbonatation totale des voitures. La multinationale allemande compte y parvenir en 2050, non sans réduire ses émissions de CO2 de 30 % d'ici l'année 2025. En 2030, l'entreprise misera sur une flotte composée de 40 % de voitures électriques. Un projet d'envergure boosté par un investissement de 30 milliards d'euros dans ce domaine.

Le géant Volkswagen souhaite également devenir un acteur de poids dans les infrastructures de recharge. Pour ce faire, elle déploiera en collaboration avec le spécialiste Ionity pas moins de 400 bornes de charge rapide en Europe d'ici 2020, dont 100 en Allemagne. De quoi garantir une station tous les 120 kilomètres en moyenne.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
iosandroid
Ce n’est pas parcequ’il Y a le mot « électrique » dedans qu’il faut nous faire un article sur toutes les nouvelles voitures qui sortent, je me croyais sur clubic pas sur auto-moto
Fulmlmetal
En meme temps ça nous change un peu des articles hebdomadaire sur Tesla, partenaire officiel de Clubic
madforger
les véhicules électriques ne font que déporter la pollution, ce n’est plus le véhicule lui même (quoi que si l’on regarde le problème de fabrication et de recyclage des batteries c’est pas dit que cela ne soit pas une catastrophe écologique) qui provoque la pollution mais les centrales électriques atomiques ou au charbon ou autres qui vont polluer voir sur-polluer quand les demandes en énergie augmenteront.<br /> bref l’électrique n’est pas la solution miracle à long terme, ni à moyen terme d’ailleurs, ça sert juste à donner bonne conscience aux quelques abrutis qui pensent sauver la planète en roulant à l’électrique…
Fulmlmetal
Exact, la voiture electrique est surtout un moyens aux urbains de se débarrasser de leur pollution locale et l’envoyer ailleurs, notamment en campagne où se trouve les grandes centrales, ou à l’étranger où l’exploitation du lithium ravage l’écologie locale. Mais ça les urbains s’en tapent car eux respireront mieux. Pourtant en ville il y a d’autres solutions comme les transports en communs.<br /> Beaucoup de gens s’imaginent que la voiture électrique c’est écolo, propre, alors que ça pollue tout autant mais juste différemment, ailleurs, et indirectement.
tytanys
les véhicules électriques ne font que déporter la pollution, ce n’est plus le véhicule lui même (quoi que si l’on regarde le problème de fabrication et de recyclage des batteries c’est pas dit que cela ne soit pas une catastrophe écologique) qui provoque la pollution mais les centrales électriques atomiques ou au charbon ou autres qui vont polluer voir sur-polluer quand les demandes en énergie augmenteront.<br /> bref l’électrique n’est pas la solution miracle à long terme, ni à moyen terme d’ailleurs, ça sert juste à donner bonne conscience aux quelques abrutis qui pensent sauver la planète en roulant à l’électrique…<br /> Ben non il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez ! À l’avenir des nouvelles centrales à fusion nucléaire propres fournirons l’énergie au monde entier.
tytanys
Ben non il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez s’informer un peu plus et étudier un peu plus la question en profondeur! À l’avenir des nouvelles centrales à fusion nucléaire propres fournirons l’énergie au monde entier.
xeno
La fusion nucléaire c’est encore l’arlésienne, d’içi 2 générations peut être, mais pour l’instant c’est du rêve.<br /> De toute façons la voiture électrique ne peut être la solution ultime, car pour cela il faudrait que la voiture soit à + de 90% la cause de production du CO2, hors visiblement il semblerait que le parc automobile mondial serait responsable de 16% de la production du Co2, et la France un pauvre petit 1% de ses 16%, donc encore une fois on ne tape pas là ou il faudrait.
dvaid
@Titanys<br /> Ça fait parti du plan de transition énergétique avec le développement des énergies vertes.<br /> Il n y a pas de solution ultime autre que de supprimer l Homme,<br /> Ça justifierait de fermer les yeux et continuer a sur consommer le pétrole ? puisque qu on le gère si bien : extraction, stockage, transport (marées noires), rendement…
nirgal76
Il est bien ce site d’automobile.<br /> Quelqu’un connait un site de news informatique, j’en cherche un ?
newseven
Allez volkswagen .<br /> C’est le temps de sortir le minibus électrique tant que Trudeau est là.<br /> peace and love
Nmut
Ok pour la fusion nucléaire, on n’y arrive pas aussi vite que l’on voudrait.<br /> Mais le fait que la voiture ne fasse que 16% de la polution ne justifie en rien que l’on n’y touche pas. C’est le même problème pour TOUTES les sources de pollution (rapide comme les particules ou le plastique, ou lente comme le CO2). Diminuer de 20% (c’est en gros ce que l’on peut espérer dans le pire des cas pour l’automobile = centrales au charbon) mais sur TOUTES les sources =&gt; on gagne 20% au total ce qui est déjà collossal en terme de tonnage de CO2 ou de déchets polluants.
nirgal76
On a pas fait mieux que Mr Fusion !
student
juste pour corriger : les centrales atomiques (ou nucléaires pour faire plus “in”) n’émettent aucun GES et ne polluent pas, car leurs déchets sont parfaitement gérés.<br /> Votre remarque vaut donc pour l’Allemagne qui a surtout des centrales au charbon, et même au lignite, le plus "sale des charbons.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vostok 2 : 17 levers de Soleil autour de la Terre
Xiaomi dévoile ses lunettes de réalité augmentée, comme à son habitude un produit à l'excellent rapport qualité/ prix
Samsung Galaxy Watch 5 Pro : la fiche technique fuite, une référence en devenir ?
Vous allez comprendre pourquoi vous aurez besoin de ce VPN pendant vos vacances
Voici la liste des logiciels les plus utilisés par les pirates pour diffuser des malwares
Google Chrome 104 est disponible, découvrez toutes les nouveautés
Toute mini, toute mimi, une carte graphique Arc A380
Si vous cherchez le meilleur antivirus du marché, vous êtes au bon endroit
SoundCloud licencie massivement à la recherche de la rentabilité
Plus de 3000 applications présentent une vulnérabilité compromettant votre compte Twitter
Haut de page