Volkswagen et Bosch deviennent partenaires pour le développement d'un logiciel de conduite autonome

25 janvier 2022 à 11h05
3
Cariad Bosch © Cariad Bosch
© Volkswagen / Bosch

Les deux géants allemands Volkswagen et Bosch ont décidé de s'unir pour développer des fonctionnalités de conduite automatisée de niveau 2 et 3 à court terme, puis de niveau 4.

Volkswagen et Bosch annoncent, ce mardi matin, avoir conclu un partenariat visant à développer, ensemble, des fonctionnalités de conduite autonome applicables dans toutes les catégories de véhicules. Ces dernières doivent permettre aux conducteurs « de retirer temporairement les mains du volant », annoncent les deux entreprises. C'est par l'intermédiaire de sa filiale logiciels Cariad que le constructeur allemand Volkswagen donnera vie à son partenariat avec Bosch.

Démocratiser la conduite autonome pour tous les types de véhicules

Bosch et Volkswagen n'entendent pas s'adresser à un marché de niche. Non, ce sont bien tous les véhicules vendus sous la marque de Wolfsburg qui bénéficieront des fruits de la collaboration entre les deux industriels. Dans un premier temps, il s'agira de développer des fonctionnalités autonomes de niveau 2 et de niveau 3.

Les systèmes autonomes de niveau 2 permettront au conducteur de lâcher brièvement les mains du volant en ville, à la campagne et sur autoroute. Ceux de niveau 3 offriront au conducteur une réelle autonomie sur autoroute. Rappelons qu'à ce niveau, le pilote peut reprendre le contrôle de son véhicule à tout moment, mais peut déléguer à ce dernier l'accélération, le freinage, la direction mais aussi la surveillance.

Cariad Bosch logiciel © Cariad Bosch
© Volkswagen / Bosch

Ensemble, Cariad et Bosch vont développer une plateforme logicielle standardisée de pointe qui aidera à démocratiser des fonctions autonomes aujourd'hui réservées aux véhicules haut de gamme, tout en laissant (la précision est importante) la possibilité au conducteur de reprendre la main à tout moment. « Avec Cariad, nous allons désormais accélérer la mise sur le marché de fonctions de conduite partiellement et hautement automatisées sur toutes les classes de véhicules, et ainsi les rendre accessibles à tous », déclare Markus Heyn, membre du conseil d'administration de Bosch.

Collecter un maximum de données de terrain pour réfléchir à la voiture autonome de niveau 4

Dirk Hilgenberg, le président-directeur général de Cariad, l'affirme : « La conduite automatisée est la clé de l'avenir de notre industrie ». Les deux partenaires annoncent qu'à ce titre, plus de 1 000 experts communs s'affaireront autour de ce futur logiciel autonome.

À ce titre, les deux partenaires comptent sur le lancement de leurs fonctionnalités autonomes pour constituer une gigantesque base garnie des données captées en temps réel. Ces données proviendront de l'une des plus grosses flottes de véhicules de la planète et permettront de commencer à explorer le niveau 4, qui donne littéralement au conducteur la possibilité de se laisser conduire et de laisser la voiturer rouler en cas de problème. L'ère du « entièrement automatisé » est là. Les deux partenaires expliquent que « chaque kilomètre parcouru dans des conditions de circulation réelles, évalué et traité en conséquence, signifie un plus grand pool de données et une meilleure base à partir de laquelle nous pourrons établir des niveaux encore plus élevés de conduite autonome, pour les transposer en toute sécurité et de manière fiable sur les routes ».

De son côté, l'équipementier Bosch ne s'interdit pas, par la suite, d'étendre sa plateforme logicielle à ses autres clients du secteur automobile.

Source : Bosch et Cariad

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
zeebix
Pas étonnant, ils ont déjà été partenaire pour la pollution, juste a espérer que leurs voitures autonomes ne cherchent pas de raccourci douteux pour paraître bon
gerome21
Il semblait, à lire les brochures des véhicules Volkswagen, que l’assistance à la conduite (maintient dans la file, adaptation de la vitesse, freinage automatique, etc.) était très élaborée ?
the_Spawn
Les tricheurs sont de retour
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page