Netflix pourrait rémunérer cinéastes et acteurs en fonction des performances de leurs films

20 septembre 2019 à 11h50
12
Netflix

La plateforme de streaming Netflix réfléchit à une nouvelle façon d'attirer davantage les talents du cinéma. Parmi les pistes envisagées : la possibilité de payer un bonus aux producteurs, réalisateurs et acteurs de films, qui dépendrait du succès obtenu par leurs créations. L'idée ferait pour l'heure l'objet de discussions avec les professionnels du secteur.

En général, les équipes à l'origine d'une création Netflix sont payées par la plateforme avant même la diffusion du titre. Ce modèle ne dépend donc pas du succès rencontré et garantit une rémunération aux parties impliquées, quoi qu'il arrive. Revers de la médaille : il limite également les revenus, même en cas de carton auprès des spectateurs.

Prime au succès

Mais l'entreprise californienne songerait à faire évoluer sa politique de rémunération. L'idée serait d'offrir un bonus aux réalisateurs, acteurs et producteurs, dans le cas où leurs films seraient couronnés de succès. Cette définition de la réussite pourrait dépendre des productions. Pour certaines, elle se mesurerait à l'aune du nombre de récompenses décernées par l'industrie cinématographique. Pour d'autres, ce serait la quantité de spectateurs qui ferait foi.

Si le projet est loin d'être abouti, mais il aurait dépassé le stade de la réflexion. Des discussions auraient en effet déjà été entamées avec des producteurs. Néanmoins, à l'heure actuelle, aucune décision ne semble avoir été entérinée quant à la nouvelle méthode de rémunération, ou au nombre de personnes susceptibles de recevoir la prime.

Séduire les meilleurs talents

Quoi qu'il en soit, pour Netflix, il s'agit vraisemblablement de trouver un nouveau moyen de convaincre les meilleurs professionnels du cinéma de travailler pour sa plateforme. Car aujourd'hui, si son système de rétribution garantit un minimum de revenus, il ne peut rivaliser avec les contrats proposés par certains concurrents, tels que Disney. Ce dernier a notamment permis à Robert Downey Jr. d'empocher plusieurs millions de dollars pour son rôle d'Iron Man dans la saga Marvel.

D'autant plus que le leader mondial de la VOD se heurte à une rivalité de plus en plus féroce (Amazon, Apple...), ainsi qu'à une certaine opposition du monde du cinéma. En effet, Netflix exige généralement que ses films soient disponibles sur sa plateforme à peu près au même moment que leur sortie en salles, ce qui a parfois entraîné la grogne de certains exploitants de cinémas, qui ont alors boycotté les œuvres en question.

Avec ce nouveau système de rémunération, l'entreprise espérerait ainsi compenser la perte de visibilité induite par le nombre restreint de salles diffusant ses films.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Mettez Google Chrome à jour, une faille critique a été détectée
La Cour de cassation tranche sur la convocation par mail à une audience
Le constructeur Daimler arrête définitivement le développement de moteurs thermiques
Android TV 10 sera lancé avant la fin de l'année
Six jeux Batman offerts sur l'Epic Games Store jusqu'au 26 septembre
L'Australie pourrait produire le double de ses besoins en électricité renouvelable d'ici 2050
Ubisoft Montpellier déménage et va créer des dizaines de postes
Microsoft dévoilera encore moins de chiffres concernant ses activités jeux vidéo
Haut de page