🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Critique Resident Alien : Alan Tudyk prend ses quartiers sur Terre (et sur Syfy)

12 août 2021 à 10h48
6
Resident Alien © Syfy

Maintenant que sa sympathique première saison s'est terminée, et que la série a été renouvelée par Syfy pour un deuxième round, il me semble tout à fait opportun de vous conseiller de jeter un œil à Resident Alien.

Resident Alien
  • Vous aimez Alan Tudyk
  • Vous appréciez les dramédies légères qui ne prennent pas la tête
  • Vous recherchez une série au format pas trop long
  • Vous préférez les séries un peu plus sérieuses
  • Cette histoire d'alien infiltré ne vous intéresse pas
  • Vous n'aimez pas Alan Tudyk (???)

Le veilleur d'écran[s] S06E07 📺 : Resident Alien

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série (ou tout du moins la piste utilisée dans son court générique, qui change à chaque épisode, faute de véritable OST à se mettre sous la dent pour le moment) :

Fiche technique Resident Alien

Informations

Genre
Science-Fiction, Comédie, Mystère, Policier
Réalisation
Chris Sheridan
Editeur
Amblin Television, Dark Horse Entertainment
Plateforme
Autre
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
10
Classification
Déconseillé aux moins de 10 ans

Resident Alien Ant Fam

Il y a dans le monde une grosse poignée d'acteurs et actrices que j'apprécie énormément. À tel point que je serais prêt à jouer gros pour avoir la chance de poser les yeux sur une nouvelle série affublée de leur nom. Alan Tudyk (Firefly , Doom Patrol …) fait partie de ce lot. Je me suis donc rué sur la série Resident Alien dès sa diffusion, en janvier dernier, pour vous parler du premier épisode , et aujourd'hui il est l'heure de faire le bilan, après la mise en ligne des 10 épisodes de la saison 1.

Pour commencer, nous le disions, le succès de cette adaptation du comics éponyme de Dark Horse a été suffisant pour que Syfy commande une deuxième saison, avant même la fin de la première.

Resident Alien © Syfy

Docteur Tudyk, « homme » médecin

Bienvenue dans la petite ville tranquille de Patience, dans le Colorado. Presque tout le monde s'y connait et pas grand-chose d'exceptionnel ne s'y passe… Jusqu'au jour où un alien s'y écrase avec son vaisseau.

Pour survivre et mener à bien sa mission (à savoir exterminer l'intégralité de la planète, rien que ça), l'alien, tout sauf pacifique, va prendre la place d'un médecin vivant dans une cabane en marge de la ville.

Désormais déguisé, sous l'apparence de cet humain, il va devoir très rapidement apprendre la langue locale et les étranges pratiques humaines, se retrouvant propulsé malgré lui en tant que praticien principal de Patience, après le mystérieux décès de son prédécesseur. Il va ainsi croiser la route de différentes personnalités de la ville, dont un enfant capable de voir à travers son camouflage… Un détail qui ne va pas lui simplifier la tâche, d'autant qu'il a déjà bien du mal à s'intégrer ou ne serait-ce qu'à être laissé tranquille pour mener son dessein à bien.

Resident Alien © Syfy

Parmi les points forts du show, impossible de ne pas mentionner la performance d'Alan Tudyk. C'est à croire que ce rôle a été taillé pour lui.

S'il n'égal pas un certain Jim Carrey dans l'exercice des mimiques et exagérations visuelles et vocales, l'Américain porte littéralement la série sur ses épaules. Habituer à prêter sa voix à des personnages animés, il incarne ici avec brio un personnage bourré de tics, de bruits et de réactions étranges. Les scénaristes ont également eu la bonne idée de nous faire entendre certaines de ses pensées… que je vous laisse imaginer.

« un show pas forcément mémorable, mais assurément pas désagréable »

Si l'on ne rit que rarement aux éclats, la série se montre assurément drôle et divertissante grâce à ce personnage principal, régulièrement pris dans des situations dont on ne sait pas trop par quel miracle il se sort sans griller sa couverture. De même, si le scénario est peu surprenant pour quelqu'un habitué à regarder des séries, les derniers épisodes de la première saison recèlent tout de même quelques coups de théâtre bienvenus, qui viennent agréablement redistribuer les cartes et casser la monotonie du programme.

Oval masqué (ohé ohé)

Si elle ne présente pas véritablement de points faibles, Resident Alien reste cependant un divertissement léger, aux ambitions mesurées assumées. Les intrigues liées aux personnages secondaires ne sont pas spécialement profondes, ni passionnantes, et rien n'y brille particulièrement sur la forme (musique, réalisation, jeu d'acteur, en dehors de Tudyk qui en fait volontairement des caisses…). En son cœur, la série se veut surtout détendue et feel good .

Resident Alien © Syfy

Avec un anti-héros aux pensées et pratiques rarement bienveillantes envers les humains, et quelques personnages aux traits assez grossiers et désagréables (le shérif incompétent qui méprise son adjointe qui se laisse marcher dessus, la barman désespérée…) l'assemblée n'est pas des plus sympathique au départ. Pourtant, au final, le show essaie au maximum de donner à voir le côté positif et bienveillant de ses personnages.

Et oui, même celui de notre alien exterminateur, à l'instar du scénario de bien des œuvres, se laisse petit à petit « contaminer » par la gentillesse et l'espoir humain…

La série renferme quelques dialogues savoureux

Ressort ainsi de l'ensemble au final un côté un peu mièvre et trop gentil, là où j'attendais une série plus « offensive ». Mais peut-être que ce ton est finalement assez bienvenue dans la période difficile que nous traversons.

En tout cas, je serai, curieux, au rendez-vous pour la prochaine saison d'un show pas forcément mémorable, mais assurément pas désagréable. Et puis je ne sais pas si je vous l'ai dit, mais il y a Alan Tudyk dedans.

7

Les plus

  • Vous aimez Alan Tudyk
  • Vous appréciez les dramédies légères qui ne prennent pas la tête
  • Vous recherchez une série au format pas trop long

Les moins

  • Vous préférez les séries un peu plus sérieuses
  • Cette histoire d'alien infiltré ne vous intéresse pas
  • Vous n'aimez pas Alan Tudyk (???)

La première saison de Resident Alien a été diffusée par Syfy France et est disponible à l'achat en VoD.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries .

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
rouckmoutpower
excellente série, dommages pas assez d’épisodes
Trentreznor
Je trouve assez ironique les captures d’écran du Twitt où on a une gamine voilée qui sort une punchline sur les «&nbsp;strong women&nbsp;». Curieux temps modernes…<br /> La série a l’air amusante cela dit.
Wolfy117
Série télévisée très appréciable.<br /> Il ne me reste que 2 épisodes à voir et vraiment pas déçu.
merotic
Une série avec sa dose de propagande pro-voile et j’en passe. Normal, série dans la même veine que ce qui se fait chez Netflix même si ça vient de chez SYFY.<br /> Une petite fille voilée dans une série et qui a un rôle assez présent, si ce n’est pas pour rendre le voile des petites filles cool et normal, alors quel est le but?<br /> Il y a un second rôle qui joue très bien, c’est l’acteur noir. Il est excellent dans ce comportement de shérif machiste. Très bon acteur.<br /> Pour le reste, la série tombe parfois dans une niaiserie totale. Trop de sentiments avec une dose de moralité à l’américaine et pour rattraper le coup, un sursaut de passages glauques.<br /> Série sans plus.<br /> Je conseille OVNI(s) si vous cherchez de l’humour intelligent avec une dose de sci-fi. Peu d’effets spéciaux mais une histoire qui nous fait nous questionner.
aGa
Ce n’est pas du tout une série Netflix.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page