🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Critique The Spy : qui a besoin d'un nouveau James Bond quand Sacha Baron Cohen enquête ?

12 août 2021 à 10h50
3
The Spy © Netflix/OCS

Je ne sais pas vous, mais j'aime beaucoup les mini-séries basées sur des faits réels (d'ailleurs, avez-vous déjà lu notre sélection des meilleures séries documentaires et historiques modernes ?). Et The Spy ne fait assurément pas exception à la règle. Divertissante et instructive, l'œuvre portée par Sacha Baron Cohen est maitrisée de bout en bout, s'assurant d'intéresser les amateurs d'espionnage et de drame réaliste.

The Spy
  • Vous aimez les histoires vraies et l'espionnage (et The Americans)
  • Vous recherchez une série courte
  • Vous voulez voir Sacha Baron Cohen au top de son jeu d'acteur
  • Vous n'aimez pas le sujet de l'espionnage
  • Pour vous, l'espionnage ne rime qu'avec James Bond et action débridée
  • Vous préférez les séries plus longues qui prennent un peu plus leur temps

Le veilleur d'écran[s] S06E01 📺 : The Spy

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique The Spy

Informations

Genre
Drame, Historique
Réalisation
Gideon Raff
Editeur
Légende Films, Agora FilmsNetflix
Plateforme
Netflix
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
6
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 18 ans

Eli Cohen : l'Espion qui m'attirait

J'aimerais commencer cette chronique par des remerciements… à mes parents, sans qui tout cela n'aurait pas été possible. Blague à part, une fois n'est pas coutume, c'est eux qui m'ont conseillé la série du jour : The Spy.

Et je dois bien l'avouer, j'étais complètement passé à côté de cette coproduction Canal+/Netflix en 2019 (et d'abord diffusée sur OCS parce que… pourquoi pas ?). Pourtant, je suis assez friand d'histoires vraies, surtout au format mini-série. Puisque oui, The Spy s'inspire du livre L'Espion qui venait d'Israël, lequel s'intéresse à la vie d'espion du bien réel Eli Cohen.

The Spy © Netflix/OCS

Incarné par l'impeccable Sacha Baron Cohen (l'acteur, notamment connu pour son rôle de Borat, est également à la production exécutive ici), Eli Cohen est le véritable nom d'un célèbre espion israélien. Ce dernier a mené une double vie et infiltré les strates du pouvoir en Syrie dans les années 60, pour le compte du Mossad.

Et je vais bien évidemment ne pas en dire plus concernant son parcours exact, puisque l'intérêt du show réside aussi dans sa découverte. Sachez simplement qu'il s'agit d'un agent aussi doué que confiant dans ses capacités, ce qui va le servir comme lui jouer des tours durant ses missions.

Un scénario vraiment pas Mossad

Si vous avez aimé des séries comme The Americans ou Homeland, vous êtes au bon endroit. À la première, The Spy emprunte assurément sa volonté de réalisme (qu'il s'agisse des ficelles de l'espionnage ou du reste), sa sobriété globale et son rythme plutôt posé, qui joue davantage sur la tension que sur l'action. Elle lui emprunte même un acteur, en la personne du solide Noah Emmerich.

The Spy © Netflix/OCS

Et comme la seconde, The Spy s'adjoint les services de l'Israélien Gideon Raff. Le co-créateur de la série Showtime portée par Claire Danes, habitué des histoires d'espionnage donc, est ici à la réalisation et au co-scénario, assurant ainsi l'unité des six épisodes, une cohérence des plus appréciables.

« Ce format court est (à mon sens) le meilleur pour ne pas avoir le temps de s'ennuyer et raconter l'essentiel »

Outre la solide réalisation et la qualité de la photographie, certaines idées de mise en scène sont à saluer. Parmi elles, l'incrustation du texte par-dessus les décors, lorsque deux personnages communiquent à distance par lettres ou en morse. Cette méthode est notamment utilisée quand Eli souhaite échanger avec sa femme (interprétée par la touchante Hadar Ratzon-Rotem), à laquelle il doit mentir et qu'il ne peut rejoindre pendant de trop nombreux mois.

The Spy © Netflix/OCS

Syrie, c'est quoi la Guerre des Six Jours ?

Sans surprise, la série, dramatique, s'intéresse ainsi aussi bien au travail et à l'infiltration osée de notre héros, qu'aux conséquences directes ou indirectes de son activité sur sa vie privée. Forcément, en seulement six épisodes se déroulant sur plusieurs années, le show semble parfois aller un peu vite en besogne.

Je regrette, par exemple, un léger manque de détails et de contexte concernant le conflit de l'époque entre Israël et la Syrie… (Et je ne dis pas du tout ça parce que je suis allé me renseigner par curiosité, à 10 minutes de la fin de la série, me spoilant involontairement un élément crucial du dénouement… Je n'apprendrai donc jamais…)

The Spy © Netflix/OCS

Cela dit, finalement, ce format court est à mon sens le meilleur pour ne pas laisser au spectateur le temps de s'ennuyer tout en lui racontant l'essentiel. Allez, histoire de chipoter, huit épisodes auraient été parfaits.

Quoi qu'il en soit, The Spy est une série qui m'a absorbé et passionné de son premier plan à son carton informatif final. Si vous souhaitez en apprendre un peu sur cette période, sur l'espionnage ou sur Eli Cohen, sans pour autant abandonner la mise en scène qu'un simple documentaire pourrait laisser de côté, cette série est tout indiquée.

8

The Spy est une série biopic qui retrace le parcours d'Eli Cohen, un célèbre espion israëlien, incarné ici par l'impeccable Sacha Baron Cohen (l'acteur, notamment connu pour son rôle de Borat, est également à la production exécutive). La série, dramatique, s'intéresse aussi bien au travail et à l'infiltration osée de l'espion travaillant pour le compte du Mossad, qu'aux conséquences directes ou indirectes de son activité sur sa vie privée. Esthétiquement et scénaristiquement, c'est un bijou.

Les plus

  • Vous aimez les histoires vraies et l'espionnage (et The Americans)
  • Vous recherchez une série courte
  • Vous voulez voir Sacha Baron Cohen au top de son jeu d'acteur

Les moins

  • Vous n'aimez pas le sujet de l'espionnage
  • Pour vous, l'espionnage ne rime qu'avec James Bond et action débridée
  • Vous préférez les séries plus longues qui prennent un peu plus leur temps

L'unique saison de The Spy est actuellement disponible sur Netflix. Pourquoi pas sur OCS ou Canal+ me demandez-vous ? Aucune idée.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries.

OCS
  • De nombreuses séries HBO en exclusivité
  • Des séries en US +24
  • Des chaînes live

La plateforme d'Orange reste une alternative streaming à ne pas dénigrer si votre consommation de films et de séries reste mesurée. Son partenariat avec HBO permet à OCS de proposer des programmes haut de gamme, souvent réservés à un public averti et principalement adulte. Outre l'absence de technologies vidéos modernes pour un prix tout de même élevé, on regrette également une qualité vidéo qui laisse parfois à désirer et une compression parfois trop lourde, même avec une connexion Internet solide. De réels efforts sur les sous-titres seraient aussi appréciables.

La plateforme d'Orange reste une alternative streaming à ne pas dénigrer si votre consommation de films et de séries reste mesurée. Son partenariat avec HBO permet à OCS de proposer des programmes haut de gamme, souvent réservés à un public averti et principalement adulte. Outre l'absence de technologies vidéos modernes pour un prix tout de même élevé, on regrette également une qualité vidéo qui laisse parfois à désirer et une compression parfois trop lourde, même avec une connexion Internet solide. De réels efforts sur les sous-titres seraient aussi appréciables.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
2
cirdan
+1 pour les intertitres
aGa
Merci, c’est minimum la moitié du temps de travail d’écriture de la chronique.
cirdan
Mais c’est aussi ce qui fait l’esprit et qui attise l’intérêt pour un texte.<br /> C’est un peu contradictoire avec le principe d’internet qui pousse à produire toujours plus et toujours plus vite, mais pour le lecteur c’est une bonne raison pour ralentir, apprécier les jeux du langage… et s’enrichir !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page