Star Wars: The Clone Wars : la série animée qui sauvera la Prélogie

13 février 2021 à 15h15
39

On va dire que je « force », mais permettez moi d'aller à l'essentiel dès l'introduction de cette chronique : la série animée Star Wars: The Clone Wars est fort probablement l'une, si ce n'est la meilleure chose qui soit arrivée à l'univers Star Wars depuis… toujours (ou Rogue One, tout de même).

Le veilleur d'écran[s] S05E11 📺 : Star Wars: The Clone Wars

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

The Clone Wars rétablit l'équilibre dans la Farce Prélogie

Comme je l'ai déjà évoqué dans ma sélection des meilleures séries animées, je suis un fan modéré de Star Wars. Complètement passé à côté de la trilogie originelle durant mon enfance, je ne l'ai rattrapée qu'après avoir vu la très mitigée (pour rester poli) « Prélogie ». La dernière trilogie quant à elle souffle pour moi le chaud et le froid, et mon film préféré de la saga est sans le moindre doute l'incroyable Rogue One, le plus sombre, mature et « guerrier » de tous. Enfin, concernant The Mandalorian, il aura fallu attendre la (solide) saison 2 pour que le show m'intéresse enfin.

Si je vous dit tout ça, alors que vous n'en avez probablement pas grand-chose à carrer (et qui pourra vous blâmer ?), c'est surtout pour planter un peu le contexte de ce qui va suivre, à savoir une véritable lettre d'amour à la série animée Star Wars: The Clone Wars.

Comme son nom l'indique, celle-ci se déroule, chronologiquement, entre les moyennement appréciés Episode II et Episode III, et s'intéresse donc en profondeur à la fameuse Guerre des Clones. Le conflit voit s'affronter la République (composée des Jedis et des soldats clones) et les Séparatistes (comprenant Siths et droïdes).

Pâtissant d'une production mouvementée - elle a été annulée puis reprise, plusieurs fois, par différentes plateformes -, et à ne pas confondre avec la précédente série animée Clone Wars, le show a (normalement) pris fin, à l'issue de sa 7e saison et de ses presque 150 épisodes.

Oui, cela peut sembler long, mais croyez moi, si un léger fan comme moi peut tout rattraper en quelques mois, presque tout le monde le peut.

Ahsoka : un nouvel espoir pour Star Wars

Pourtant, avec son film d'introduction, qui sert en quelque sorte de long pilote, Star Wars: The Clone Wars démarre comme une série destinée avant tout aux plus jeunes… Et ce malgré sa thématique centrale de la guerre à l'échelle galactique, tout de même.

Les fans de tous âges pourront évidemment retrouver moults personnages connus, qui gagneront d'ailleurs en consistance ici (à commencer par Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, dont les évolutions entre les films gagnent ainsi en crédibilité). Mais le show est surtout l'occasion d'introduire de nouvelles têtes, dont celle de la jeune Ahsoka Tano, padawan d'Anakin.

Mais si, vous savez, cette Jedi badass que beaucoup ont découvert dans la saison 2 de The Mandalorian sous les traits de Rosario Dawson, et qui disposera prochainement de sa propre série live.

Eh bien c'est à travers ses yeux de néophyte que nous suivrons de nombreux épisodes, et c'est l'occasion pour moi de souligner que certains des quelques épisodes dont elle est absente sont d'ailleurs sans grand intérêt (les épisodes souvent « comiques » centrés sur Padmé, les droïdes et surtout Jar Jar Binks : POURQUOI ?! J'ai connu des Jedis qui sont passés du côté obscur pour moins que ça…).

Heureusement, Ahsoka, assurément l'un des personnages les mieux écrits et les plus intéressants de la saga, compense tranquillement les quelques faiblesses de la série.

« Les ultimes épisodes de The Clone Wars sont ce que Lucasfilm a produit de meilleur dans toute la saga »

Le scénario global, bien qu'intéressant et efficace (surtout lorsqu'il traite des fameux clones, justement, personnifiés avec talent), se montre toutefois assez lisse pendant les trois premières saisons. Il faut attendre la saison 4, pour que les choses sérieuses commencent vraiment, moment où Lucasfilm semble avoir enfin compris que son principal public est suffisamment âgé, et fan depuis de nombreuses années déjà.

La Marche de L'Empereur

À l'approche des événements de l'Episode III, que l'ont sait inévitables, dont le fameux Ordre 66 et la transformation finale d'Anakin Skywalker, les gants s'enlèvent : les enjeux dramatiques et la tension grimpent, des personnages emblématiques apparaissent ou reviennent, et les morts marquantes s'enchaînent. La série devient tout simplement plus riche, ambitieuse et épique.

Star Wars: The Clone Wars n'hésite également pas à explorer de nombreux éléments entrevus ou rapidement évoqués au cours de la saga, pour enrichir cette dernière (la Force et ses origines, la relation entretenus par différentes peuples de la galaxie avec les Jedis et les Siths, etc.). La politique (les intrigues et trahisons qui vont avec) prend aussi plus de place, notamment sur Coruscant et Mandalore, cette dernière planète méritant bien un coup de projecteur.

D'ailleurs, de nombreux éléments et personnages de The Mandalorian sont d'abord apparus dans The Clone Wars. La volonté évidente de Dave Filoni (l'homme fort de Star Wars sur le petit écran) de tout relier, pour proposer un véritable univers étendu, est alors forcément une bonne chose pour les fans.

Porté également par les possibilités offertes par la souplesse de l'animation, le show n'oublie évidemment pas l'action. Certains affrontements à grandes ou petites échelles sont d'ailleurs mémorables. Que vous préfériez les duels tendus au sabre laser ou les assauts planétaires ou spatiaux massifs, vous allez être servis.

Au bout d'un moment, cette qualification de fan "modéré" commence à être dure à justifier…

Pour accompagner la maturation de la série au fil des saisons, la firme met le budget. C'est bien simple, la qualité d'animation à la fin de la série n'a plus rien à voir avec celle des débuts. Les ultimes épisodes sont assurément ce que Lucasfilm a produit de meilleur dans toute la saga, sur le fond comme sur la forme. On regrettera tout de même l'absence au doublage des acteurs originaux, en tout cas en VO - en VF quelque voix connues sont là.

Bref, vous l'aurez compris, je suis ressorti de The Clone Wars un peu plus fan de Star Wars que je ne l'étais déjà. Au point d'enchaîner avec la série d'animation suivante, Rebels, et de désormais surveiller avec impatience les prochaines séries annoncées par Disney+.

Si vous aimez Star Wars, The Clone Wars est une étape obligatoire, et ce même si vous détestez la Prélogie, tant elle vient élever cette dernière et présenter ses points forts. Ahsoka, devant toute chose, est ainsi tranquillement devenue, pour moi, l'un des meilleurs personnages de toute la saga.

Cette série est pour vous si :
- Vous aimez Star Wars (duh)
- Vous voulez voir la construction de certains des meilleurs personnages de cet univers
- Vous aimez quand Star Wars se montre mature, dur et sombre
Cette série n'est pas pour vous si :
- Vous n'avez pas le temps pour des premières saisons moyennes
- Vous cherchez une série pour vos enfants
- Vous n'aimez pas Star Wars (duh)

Attention au trailer ci-dessous, car j'ai décidé de montrer celui de la dernière saison pour vous en mettre plein la vue, or évidemment il est chargé en spoilers… À ne pas lancer si vous voulez conserver des surprises donc.

Les sept saisons de Star Wars: The Clone Wars sont disponibles sur Disney+.

Modifié le 17/02/2021 à 18h18
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
16
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Space Sweepers : une aventure à mille à l'heure chez les ferrailleurs de l'espace
Travail ou jeu vidéo, nos conseils pour passer du temps devant l'écran... sans malmener son corps
Train, car, voiture, avion : que vaut le comparateur de mobilité de la SNCF ?
Comment optimiser la batterie de son Apple Watch ?
ARTE : découvrez le premier numéro de l'émission Twitch dédiée au jeu vidéo
-50 % sur Bitdefender Total Security : une protection antivirus primée pour tous vos achats en ligne
Lupin : découvrez le trailer de la partie 2, attendue cet été sur Netflix
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
L'imprimante HP tout-en-un DeskJet 2710 en promo à moins de 60 €
Twitter : bientôt la possibilité d'annuler un tweet ?
Haut de page