Critique Star Wars: The Clone Wars : la série animée qui sauvera la Prélogie

12 août 2021 à 10h51
39
The Clone Wars © Lucasfilm

On va dire que je « force », mais permettez moi d'aller à l'essentiel dès l'introduction de cette chronique : la série animée Star Wars: The Clone Wars est fort probablement l'une, si ce n'est la meilleure chose qui soit arrivée à l'univers Star Wars depuis… toujours (ou Rogue One, tout de même).

Star Wars: The Clone Wars
  • Vous aimez Star Wars (duh)
  • Vous voulez voir la construction de certains des meilleurs personnages de cet univers
  • Vous aimez quand Star Wars se montre mature, dur et sombre
  • Vous n'avez pas le temps pour des premières saisons moyennes
  • Vous cherchez une série pour vos enfants
  • Vous n'aimez pas Star Wars (duh)

Le veilleur d'écran[s] S05E11 📺 : Star Wars: The Clone Wars

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique Star Wars: The Clone Wars

Informations

Genre
Science-Fiction, Fantasy, Animation, Action, Aventure, Drame
Réalisation
George Lucas
Editeur
CGCG, Cartoon Network, Lucasfilm Animation Singapore
Plateforme
Disney+
Date de sortie
15 août 2008
Nombre de saisons
7
Nombre d'épisodes (Total)
133
Classification
Tous publics

The Clone Wars rétablit l'équilibre dans la Farce Prélogie

Comme je l'ai déjà évoqué dans ma sélection des meilleures séries animées , je suis un fan modéré de Star Wars. Complètement passé à côté de la trilogie originelle durant mon enfance, je ne l'ai rattrapée qu'après avoir vu la très mitigée (pour rester poli) « Prélogie ». La dernière trilogie quant à elle souffle pour moi le chaud et le froid, et mon film préféré de la saga est sans le moindre doute l'incroyable Rogue One, le plus sombre, mature et « guerrier » de tous. Enfin, concernant The Mandalorian , il aura fallu attendre la (solide) saison 2 pour que le show m'intéresse enfin.

The Clone Wars © Lucasfilm

Si je vous dit tout ça, alors que vous n'en avez probablement pas grand-chose à carrer (et qui pourra vous blâmer ?), c'est surtout pour planter un peu le contexte de ce qui va suivre, à savoir une véritable lettre d'amour à la série animée Star Wars: The Clone Wars.

Comme son nom l'indique, celle-ci se déroule, chronologiquement, entre les moyennement appréciés Episode II et Episode III, et s'intéresse donc en profondeur à la fameuse Guerre des Clones. Le conflit voit s'affronter la République (composée des Jedis et des soldats clones) et les Séparatistes (comprenant Siths et droïdes).

The Clone Wars © Lucasfilm

Pâtissant d'une production mouvementée - elle a été annulée puis reprise, plusieurs fois, par différentes plateformes -, et à ne pas confondre avec la précédente série animée Clone Wars, le show a (normalement) pris fin, à l'issue de sa 7e saison et de ses presque 150 épisodes.

Oui, cela peut sembler long, mais croyez moi, si un léger fan comme moi peut tout rattraper en quelques mois, presque tout le monde le peut.

Ahsoka : un nouvel espoir pour Star Wars

Pourtant, avec son film d'introduction, qui sert en quelque sorte de long pilote, Star Wars: The Clone Wars démarre comme une série destinée avant tout aux plus jeunes… Et ce malgré sa thématique centrale de la guerre à l'échelle galactique, tout de même.

Les fans de tous âges pourront évidemment retrouver moults personnages connus, qui gagneront d'ailleurs en consistance ici (à commencer par Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, dont les évolutions entre les films gagnent ainsi en crédibilité). Mais le show est surtout l'occasion d'introduire de nouvelles têtes, dont celle de la jeune Ahsoka Tano, padawan d'Anakin.

The Clone Wars © Lucasfilm

Mais si, vous savez, cette Jedi badass que beaucoup ont découvert dans la saison 2 de The Mandalorian sous les traits de Rosario Dawson, et qui disposera prochainement de sa propre série live.

Eh bien c'est à travers ses yeux de néophyte que nous suivrons de nombreux épisodes, et c'est l'occasion pour moi de souligner que certains des quelques épisodes dont elle est absente sont d'ailleurs sans grand intérêt (les épisodes souvent « comiques » centrés sur Padmé, les droïdes et surtout Jar Jar Binks : POURQUOI ?! J'ai connu des Jedis qui sont passés du côté obscur pour moins que ça…).

Heureusement, Ahsoka, assurément l'un des personnages les mieux écrits et les plus intéressants de la saga, compense tranquillement les quelques faiblesses de la série.

« Les ultimes épisodes de The Clone Wars sont ce que Lucasfilm a produit de meilleur dans toute la saga »

Le scénario global, bien qu'intéressant et efficace (surtout lorsqu'il traite des fameux clones, justement, personnifiés avec talent), se montre toutefois assez lisse pendant les trois premières saisons. Il faut attendre la saison 4, pour que les choses sérieuses commencent vraiment, moment où Lucasfilm semble avoir enfin compris que son principal public est suffisamment âgé, et fan depuis de nombreuses années déjà.

The Clone Wars © Lucasfilm

La Marche de L'Empereur

À l'approche des événements de l'Episode III, que l'ont sait inévitables, dont le fameux Ordre 66 et la transformation finale d'Anakin Skywalker, les gants s'enlèvent : les enjeux dramatiques et la tension grimpent, des personnages emblématiques apparaissent ou reviennent, et les morts marquantes s'enchaînent. La série devient tout simplement plus riche, ambitieuse et épique.

Star Wars: The Clone Wars n'hésite également pas à explorer de nombreux éléments entrevus ou rapidement évoqués au cours de la saga, pour enrichir cette dernière (la Force et ses origines, la relation entretenus par différentes peuples de la galaxie avec les Jedis et les Siths, etc.). La politique (les intrigues et trahisons qui vont avec) prend aussi plus de place, notamment sur Coruscant et Mandalore, cette dernière planète méritant bien un coup de projecteur.

The Clone Wars © Lucasfilm

D'ailleurs, de nombreux éléments et personnages de The Mandalorian sont d'abord apparus dans The Clone Wars. La volonté évidente de Dave Filoni (l'homme fort de Star Wars sur le petit écran) de tout relier, pour proposer un véritable univers étendu, est alors forcément une bonne chose pour les fans.

Porté également par les possibilités offertes par la souplesse de l'animation, le show n'oublie évidemment pas l'action. Certains affrontements à grandes ou petites échelles sont d'ailleurs mémorables. Que vous préfériez les duels tendus au sabre laser ou les assauts planétaires ou spatiaux massifs, vous allez être servis.

Au bout d'un moment, cette qualification de fan "modéré" commence à être dure à justifier…

Pour accompagner la maturation de la série au fil des saisons, la firme met le budget. C'est bien simple, la qualité d'animation à la fin de la série n'a plus rien à voir avec celle des débuts. Les ultimes épisodes sont assurément ce que Lucasfilm a produit de meilleur dans toute la saga, sur le fond comme sur la forme. On regrettera tout de même l'absence au doublage des acteurs originaux, en tout cas en VO - en VF quelque voix connues sont là.

Bref, vous l'aurez compris, je suis ressorti de The Clone Wars un peu plus fan de Star Wars que je ne l'étais déjà. Au point d'enchaîner avec la série d'animation suivante, Rebels, et de désormais surveiller avec impatience les prochaines séries annoncées par Disney+ .

Rex © Disney

Si vous aimez Star Wars, The Clone Wars est une étape obligatoire, et ce même si vous détestez la Prélogie, tant elle vient élever cette dernière et présenter ses points forts. Ahsoka, devant toute chose, est ainsi tranquillement devenue, pour moi, l'un des meilleurs personnages de toute la saga.

Star Wars: The Clone Wars

8

Les plus

  • Vous aimez Star Wars (duh)
  • Vous voulez voir la construction de certains des meilleurs personnages de cet univers
  • Vous aimez quand Star Wars se montre mature, dur et sombre

Les moins

  • Vous n'avez pas le temps pour des premières saisons moyennes
  • Vous cherchez une série pour vos enfants
  • Vous n'aimez pas Star Wars (duh)

Attention au trailer ci-dessous, car j'ai décidé de montrer celui de la dernière saison pour vous en mettre plein la vue, or évidemment il est chargé en spoilers… À ne pas lancer si vous voulez conserver des surprises donc.

Les sept saisons de Star Wars: The Clone Wars sont disponibles sur Disney+.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries .

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
16
tfpsly
Série créée par Lucafilm au Ranch de San Francisco, et produite dans le nouveau studio Lucasilm Animation Singapour, en même temps que Clone Wars Jedi Alliance.<br /> La série télé est très centrée sur les personnages et les combats au sol; mais manque de combats spatiaux à mon goût.<br /> EDIT : quoique les premiers épisodes de la S01 se passent principalement dans l’espace; soit ma mémoire est erronée, soit ça change complètement ensuite.
TofVW
Clone Wars, la série qui nous a amené le meilleur personnage de la saga depuis la fin de l’épisode III: Ahsoka Tano.
Biggs
«&nbsp;Rebels&nbsp;» est une excellente série aussi.
TofVW
En effet: un peu «&nbsp;gamin&nbsp;» au tout début, mais elle gagne vite en maturité, pour devenir même assez sombre sur la fin.
Aurelienazerty
Bonjour,<br /> Quels sont les différence entre Star Wars: Clone Wars et Star Wars: The Clone Wars ?
kast_or
Le style visuel m a toujours grandement rebuté. Les goûts toussa toussa
pecore
Je n’ai vu que l’épisode pilote qui introduit Ahsoka, que j’ai trouvé bon mais pas au point de me précipiter sur le reste de la série.<br /> J’ai pour ma part un avis différent sur la saga : la troisième trilogie est une honte d’après moi, faite par des personnes qui n’ont clairement pas compris ce qu’était Star Wars. Le mot qui défini le mieux ce naufrage est le mot «&nbsp;imitation&nbsp;». Les réalisateurs ont cherché à imiter les autres film sans comprendre vraiment l’univers ou l’esprit et en faisant fatalement beaucoup d’erreurs.<br /> Alors que la prélogie, même si elle a clairement des faiblesses, respecte l’univers et sonne juste, sans fausse note. La meilleure preuve se trouve justement dans cet article. La série The Clone Wars fait le lien et s’appuie sur les épisode II et III. Comment une série pourrait être aussi bonne si elle ne disposait pas de bases solides ?
TofVW
Clone Wars (sans le The) est une série en épisodes très courts (3 minutes), et c’est de l’animation traditionnelle (pas d’images de synthèse).<br /> Elle sert d’introduction à la série The Clone Wars, qui est le sujet de l’article, qui dure 7 saisons, avec des épisodes de 22 minutes.<br /> En gros, Clone Wars c’est ça:<br /> Clone Wars1024×642 104 KB<br /> Et The Clone Wars, c’est ça:<br /> The Clone Wars1200×799 401 KB<br /> Plus d’infos aussi sur Wikipédia, pour Clone Wars, et The Clone Wars.
LoSanno
Ls 3/4 des épisodes sont complètement osef mais bon…
pecore
Pour conclure mon post précédent, j’attends de voir une série comme The Clone Wars, s’appuyer sur les bouses que sont les épisodes VII et VIII, par exemple. On peut toujours attendre. Je ne pense même pas qu’ils aient fait un comics dessus. Quod erat demonstrandum.
tfpsly
pecore:<br /> J’ai pour ma part un avis différent sur la saga : la troisième trilogie est une honte d’après moi, faite par des personnes qui n’ont clairement pas compris ce qu’était Star Wars. Le mot qui défini le mieux ce naufrage est le mot « imitation ».<br /> Disons que la 3e trilogie (VII VIII IX) est tellement nulle qu’elle réhabilite un peu la 2nd (I II III). La prélogie est quand même assez moyenne, surtout l’Episode I, presque entièrement à oublier pour moi. Il y a des bons passages dans les II et III (même si toute la partie à l’eau de rose est ridicule, entre le mauvais jeu d’acteur, la trop grande place prise et le peu d’intérêt). Mais si on ne prend que la «&nbsp;fan cut edition&nbsp;» (je ne me souviens pas du nom exact; celle qui combine I+II+III en un seul film, en commençant avec le combat final de l’ep I), c’est très bien.<br /> Alors que la dernière trilogie… C’est joli visuellement, l’ép 7 est supportable (il a la difficulté d’introduire pleins de nouveaux personnages et de lier l’intrigue aux films précédents et y arrive). Mais les deux suivant sont catastrophiques, je suis d’accord.<br /> Dans les films SW récents, j’ai bien apprécié Rogue One, comme l’auteur de l’article, et même l’épisode sur Han Solo, meilleur que les films 7 à 9.
SlashDot2k19
Les premiers épisodes sont intéressants. Après on se perd dans des intrigues ennuyeuses pendant plusieurs saisons. Enfin cela redevient prenant à la dernière saison, surtout les derniers épisodes.
Ohaan
L’épisode 1 est un des meilleurs. Le 2 est barbant pendant la 1 ère heure et la 2eme partie est très bien. Le 3 est un des meilleurs film de la saga. Non la prelogie n’est pas nulle ni une farce. Et elle n’a pas besoin d’être sauvée. Cet article est inutile tant il se perd dans les goûts personnels de son auteur.
tfpsly
Sur l’aggrégateur de review Rotten Tomatoes, l’Épisode 1 est le second pire film <br /> 18% Star Wars: The Clone Wars (2008)<br /> 51% Star Wars: Episode IX The Rise of Skywalker (2019)<br /> 52% Star Wars: Episode I - The Phantom Menace (1999)<br /> 65% Star Wars: Episode II - Attack of the Clones (2002)<br /> 69% Solo: A Star Wars Story (2018)<br /> 80% Star Wars: Episode III - Revenge of the Sith (2005)<br /> 82% Star Wars: Episode VI - Return of the Jedi (1983)<br /> 84% Rogue One: A Star Wars Story (2016)<br /> 90% Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi (2017)<br /> 92% Star Wars: Episode IV - A New Hope (1977)<br /> 92% Star Wars: Episode VII - The Force Awakens (2015)<br /> 93% Star Wars: The Clone Wars (TV show, 2008 - 2020)<br /> 93% The Mandalorian (TV show, 2019 - )<br /> 94% Star Wars: Episode V - The Empire Strikes Back (1980)<br />
pecore
Globalement d’accord avec tout ce que tu dis, même si je trouve l’épisode I meilleurs que beaucoup l’on dit grâce à la beauté de ses plans, ses combats au sabre ultra spectaculaires et magiquement chorégraphiés, son scénario pas si idiot que ça, sa liaison habile entre les deux trilogies, le choix de ses acteurs etc… qui arrivent à me faire oublier les faiblesses dont le film n’est pas exempt. Les deux autres épisodes je les ai trouvé très bon, la partie à l’eau de rose n’est pas tellement pire que celle entre Han et Leia et comme elle explique en grande partie la création de Darth Vader, on fait avec.<br /> Rogue One est génial mais tellement sombre que je ne sais pas si je le regarderai une 2é fois, contrairement à Solo, assez bon et qui peut se revoir à l’occasion.<br /> @tfpsly : je sais que l’épisode I n’a pas plu mais je pense que beaucoup de gens se sont bloqués sur ses nombreux défauts (Jar Jar et autres) et n’ont pas voulu voir ses énormes qualités. De toutes façons un classement qui donne 90% à l’épisode VIII et 92% à l’épisode VII, le plaçant 2é derrière l’épisode V, je ne peux tout simplement pas trouver ça sérieux .
Hulk69
Pour moi star wars j’ai adore etant gosse. Maintenant je peut plus. C’est comme Indiana Jones!
fox-idcom
Bah moi je suis du même avis que Pecore , les episodes VII , VIII et IX sont des bouses immondes qui n’auraient pas du voir le jour (ou alors pas sous l’ère disney)<br /> episodes que je ne reverrai probablement jamais , d’ailleurs je n’étais même pas allé voir le IX au cinéma tellement j’avais été dégouté par le précédent (j’ai vu le IX par d’autres moyens et c’est là que je me suis dit qu’ils avaient fait pire que le XIII !!! content de ne pas être allé voir ça au ciné).<br /> et encore +1 avec Pecore , les gens sont focalisés sur les défauts de l’episode I alors qu’au final c’est vraiment pas mal du tout , on est dans l’esprit Star Wars.<br /> IDem sur le classement Rottent Tomatoes , 90% aux episodes VIII et IX ??? alors qu’ils sont décriés dans toutes les reviews ??? juste un grand LOL<br /> pour en revenir à la série Clone Wars , j’ai vraiment aimé , le début peut être un peu enfantin mais au fil des saison on gagne en profondeur et la fin est magnifique.<br /> Idem pour la série Rebels d’ailleurs <br /> quant au titre : «&nbsp;The Clone Wars rétablit l’équilibre dans la Farce prélo…&nbsp;» c’est ultra moyen , la prélo est tout sauf une farce ! (contrairement aux episodes VII , VIII et IX car eux , pour le coup ,sont une sacré farce ,et une grosse en plus…)
tfpsly
pecore:<br /> De toutes façons un classement qui donne 90% à l’épisode VIII et 92% à l’épisode VII, le plaçant 2é derrière l’épisode V, je ne peux tout simplement pas trouver ça sérieux .<br /> Oui je suis également surpris de les voir aussi haut dans ce classement - surtout le 8. Mais la presse a effectivement noté ainsi ces films.<br /> The review aggregator website Rotten Tomatoes reported an approval rating of 90% with an average score of 8.1/10, based on 475 reviews. The website’s critical consensus reads, «&nbsp;Star Wars: The Last Jedi honors the saga’s rich legacy while adding some surprising twists — and delivering all the emotion-rich action fans could hope for.&nbsp;» Metacritic, which uses a weighted average, assigned the film a score of 84 out of 100 based on 56 critics, indicating «&nbsp;universal acclaim&nbsp;». Metacritic analysis found the film was the 25nd-most mentioned film on «&nbsp;best of the year&nbsp;» film rankings and the 22nd-most mentioned on «&nbsp;best of the decade&nbsp;» film rankings.<br />
jojozekil
Mini-série de deux épisodes en 2D à l’ancienne non-canon (il me semble) dans un cas et série réalisée en 3D qui s’étale sur 7 saisons et est canon de l’autre.<br /> Les deux méritent d’être regardées, même s’il y a beaucoup de temps morts sur The Clone Wars.<br /> Certains personnages se retrouvent dans Rebels qui est un peu la suite logique à la série. Une excellente série d’ailleurs.
Bibifokencalecon
Opinion personnelle sachant que je considère comme un fan assidu de Star Wars (Legacy, Canon, Extended Universe). Je ne m’aventurerai pas dans tout ce qui est livres, comics, BD et mangas. Il y a bien trop d’ouvrages.<br /> Côté Film :<br /> Il n’y a que la dernière trilogie (VII-VIII-IX) que je trouve peu intéressante pour pleins de choses (les personnages sans réelle personnalité, l’histoire qui n’a rien d’original et se perd à cause de la personnalité des réalisateurs, et la cohérence générale avec l’univers Star Wars). Faire de Rey la fille de Palpatine puis lui donner le nom de Skywalker montrent bien ces indécisions et rétropédalage. Je les ai apprécié malgré tout car cela m’a fait plaisir de revoir au cinéma cet univers. De même, certains passages étaient faits pour les fans historiques et m’ont donc touché.<br /> J’ai globalement apprécié tous les autres films (Solo par exemple). J’ai de bons souvenirs de la prélogie. Certes, il y avait des passages oubliables, mais cumulés aux livres/comics, on se rend compte de la profondeur générale de cet arc : la création de Dark Vador, les tensions entre Jedi, la chute des Jedi, la résurgence des Sith, les premiers «&nbsp;Résistants&nbsp;», etc. Sans oublier les meme devenus célèbres sur le web de Obi-Wan Kenobi (et son humour douteux).<br /> Côté Dessin animé :<br /> Rebels comme The Clone Wars étaient un peu trop «&nbsp;enfantins&nbsp;» au départ pour moi, mais avec les saisons et les arcs narratifs, l’histoire et les personnes ont grandement gagné en profondeur. Je me souviens qu’au départ, très peu de monde apprécié Ahsoka ou Ezra. Grâce à ces séries, plusieurs personnages ont été davantage développés : Obi-Wan, Anakin, Yoda, Maul, Thrawn, Dooku, Ventress, etc.<br /> Resistance ne m’a pas spécialement intéressé. Je n’ai ni accroché au style ni aux personnages / histoire mais il faudrait que je réessaye.<br /> Côté TV :<br /> The Mandalorian a apporté un nouveau regard. La 1ère saison était un peu décousue pour donner de la profondeur à cet univers et aux personnages. Cela a permis à un nouveau public de s’intéresser à Star Wars. La 2nde saison a raccordé cela avec les autres univers et personnages. Surtout pour les fans historiques en réalité.<br /> Je mets de côté les téléfilms dérivés comme «&nbsp;L’Aventure des Ewoks&nbsp;». Sympathique, sans plus.<br /> Le problème de la dernière trilogie était que Disney n’a pas réussi à se décider entre «&nbsp;sortir de l’histoire originelle avec les Skywalkers&nbsp;» et «&nbsp;créer quelque chose de nouveau&nbsp;» pour toucher un nouveau public.<br /> La solution, ils l’ont trouvé avec «&nbsp;The Mandalorian&nbsp;» qui a démarré dans un vaste «&nbsp;trou temporel&nbsp;» (entre les films VI et VII) dans un coin de l’univers paumé (la Bordure Extérieure), et avec de nouveaux personnages. Et j’ai de bons espoirs pour la future série «&nbsp;The High Republic&nbsp;» ou encore les echos lointains de projets sur «&nbsp;The Old Republic&nbsp;» (KotoR). Voir l’ascension et la chute de Revan serait un rêve
tfpsly
Bibifokencalecon:<br /> Faire de Rey la fille de Palpatine puis lui donner le nom de Skywalker montrent bien ces indécisions et rétropédalage.<br /> Si je me souviens bien (et si je lis correctement Wiki) : ces deux hypothèses ne sont que des hypothèses de fans; à aucun moment l’un ou l’autre ne sont confirmés par les films ni Lucas, non?
Bibifokencalecon
J’avais souvenir que dans les films, cela était dit explicitement : Rey petite-fille de Palpatine, puis qu’à la fin, elle choisissait de prendre le nom Skywalker.
tfpsly
Bibifokencalecon:<br /> Rey petite-fille de Palpatine, puis qu’à la fin, elle choisissait de prendre le nom Skywalker.<br /> Hmm my bad : YouTube - Ren lui dit bien : «&nbsp;you’re a Palpatine&nbsp;». C’est dire combien ce film ne m’a pas marqué <br /> Rey (Star Wars) - Wikipedia :<br /> In The Last Jedi, Rey is coaxed by Kylo Ren into admitting that her parents were «&nbsp;nobodies&nbsp;».<br /> Conversely, […] while Ren might be right about Rey’s parents, he is unreliable and «&nbsp;we have to take what he says with a grain of salt and look elsewhere [within the story] for hints of Rey’s lineage.&nbsp;»<br /> … Rey being revealed as a Palpatine in The Rise of Skywalker …<br /> Et effectivement jusque pendant le tournage de l’épisode 9, l’histoire n’était pas fixée :<br /> Following the film’s release, Daisy Ridley revealed that the identity of Rey’s parents had been in constant flux over the course of the production of the Sequel Trilogy. According to Ridley, during the early production of the Sequel Trilogy, Lucasfilm had been «&nbsp;toying with an Obi-Wan connection&nbsp;» before settling on the idea of her character being no one. J.J. Abrams then pitched the idea of Emperor Palpatine being Rey’s grandfather to Ridley at the start of production on Episode IX, although this aspect of her character «&nbsp;kept changing&nbsp;» over the course of filming.<br /> Quel bordel… Et ça repose sur ce qu’a dit Ren, mais est-il crédible?<br /> La meilleure conclusion : on s’en fout, trilogie de merde.
Bibifokencalecon
Palsembleu… S’ils avaient fait une connexion filiale entre Obi-Wan et Rey, je crois que la communauté Star Wars aurait hurlé de rage. Jar Jar Binks aurait fait un bon père adoptif tiens (this is a joke).
pecore
Bonne analyse, notamment celle du grand écart raté de la dernière trilogie, entre faire plaisir aux fans de la première heure et plaire aux nouveaux spectateurs. Qui trop embrasse, mal étreint, c’est bien connu et à trop vouloir plaire à tout le monde on fini surtout par ne plaire à personne.<br /> En effet, il aurait bien mieux valu se détacher complétement des deux premières trilogies, en mettant l’histoire entre 100 ans et 1000 ans après, au lieu d’essayer à tout prix de recycler les personnages, les vaisseaux, les soldats etc etc… tu me dis que Disney a appris de ses erreurs, je ne peux que m’en féliciter et espérer pour la suite.
pecore
Par contre, toujours pour la dernière trilogie, je crois que ce qui m’a le plus choqué et mis en colère c’est qu’au début, la galaxie et les personnages se trouvent plus ou moins au même point qu’au début la première trilogie (IV, V et VI), comme si toutes les aventures, les risques, les pertes, les sacrifices vécus dans les trois premiers films, sans parler de l’univers étendu, n’avaient servi à strictement rien. Comme si toute cette partie de l’histoire avait été prise et mise à la poubelle. Date de péremption dépassée.<br /> De tous les outrages que la nouvelle trilogie à fait à l’univers Star Wars et il y en a un paquet, c’est celui-là que je trouve le plus impardonnable.
Bibifokencalecon
Il est vrai que l’épisode VII est une quasi-copie cachée du IV en s’insérant dans les tendances du cinéma actuelle : une héroïne et des side-kicks multiculturels.<br /> L’épisode VIII est un peu long car tout l’arc narratif avec Finn ne sert… à rien. Enfin, ce n’est pas désagréable à regarder. Au contraire : un peu d’humour, de nouvelles aventures / personnages / mondes, mais comme on dit dans le monde du cinéma, c’est un «&nbsp;Indiana Jones&nbsp;» (L’Arche perdue ou en réalité, même si on suit de superbes aventures, Indy ne fait que suivre une histoire dont il est un simple spectateur : tout ce qu’il tente n’a aucune influence sur le fil rouge).<br /> Le IX est une tentative de raccorder le VI et VII, et de vaillamment finir la boucle : le Premier Ordre et l’Empire Sith caché, avec l’impossibilité de prendre le temps de développer ce qui n’a pas pu l’être dans les autres films : Snoke (mort et devenu un ersatz/clône de Palpatine), Palpatine (-100 en terme d’intelligence en JdR comparé aux 2 autres trilogies), les Chevaliers de Ren («&nbsp;you’re nobody guys&nbsp;») ou Phasma (finalement une «&nbsp;sous Boba Fett&nbsp;» disparue/morte de la même façon), le Général Hux (tout ça pour ça ? même Tarkin avec 5 min de présence dans tous les films est plus intéressant…), etc.<br /> Les relations aussi entre les personnages n’ont plus de sens : Finn / Rey avaient une alchimie amoureuse ou connection avec la Force (2 Padawans contre un Sith et un Apprenti). Puis remplacé par Finn / Rose, puis ensuite Rey / Kylo. Poe qui sert de «&nbsp;grand copain pour tout le monde&nbsp;» vu qu’on ne sait pas quoi faire de lui.<br /> De même avec Luke (réclusion à la Obi-Wan, mentorat à la Yoda, délivrance comme Obi-Wan). Leïa sert de faire-valoir (et fait de son mieux). BB-8 n’a pas réussi à remplacer R2D2 (et même C3-PO) dans le coeur des fans. Bref, beaucoup de sacrifices scénaristiques.<br /> Et si on prend le recul des 3 films, en mettant de côté le fait que les 2 réalisateurs avaient des conceptions différentes de quoi raconter (et comment le raconter), effectivement :<br /> à la fin du VI, les Siths ont perdu, et l’Ordre Jedi peut renaître<br /> à la fin du XI, les Siths ont perdu, et l’Ordre Jedi peut renâitre<br /> Une fin avec plus de tension, sans réel gagnant ou avec une menace profonde en arrière-plan aurait plus intéressante (Le véritable Empire Sith, une menace extérieure, une troisième faction «&nbsp;de la Force&nbsp;», etc.). Quelque chose de novateur en gros et qui ouvre la voie à quelque chose. Disney sait le faire. Elle l’a fait avec le MCU et Thanos.<br /> Ici, on sent bien que Disney ne croyait plus en cette trilogie et s’est dépêché de la clore ayant perdu le contrôle depuis longtemps. Et les acteurs avaient juste hâte d’arrêter la boucherie. Je me souviens encore de leurs interviews durant la promotion des 2 derniers films. C’était criant à quel point ils n’osaient pas dire ce qu’ils pensaient réellement.
pecore
Je me suis toujours dis qu’il y avait eu une occasion manquée de rendre la fin du IX (un peu) mémorable : inverser le sors des deux héros. Rey meurt en affrontant Palpatine, Ben tente de la sauver au prix de sa vie mais Rey l’en empêche, son rôle étant fini. Ben reste seul pour faire renaitre l’ordre Jedi, en guise de rédemption pour ses fautes. Cette fin là aurait été bien plus mémorable que celle utilisée, qui copie l’épisode VI. En plus, Ben étant un Skywalker par sa mère, le titre aurait été respecté. C’est vraiment super dommage.
HAL1
pecore:<br /> J’ai pour ma part un avis différent sur la saga : la troisième trilogie est une honte d’après moi, faite par des personnes qui n’ont clairement pas compris ce qu’était Star Wars. Le mot qui défini le mieux ce naufrage est le mot « imitation ». […] Alors que la prélogie, même si elle a clairement des faiblesses, respecte l’univers et sonne juste, sans fausse note.<br /> Je suis en grande partie d’accord avec toi, en particulier sur la troisième trilogie. Et encore, je trouve le terme «&nbsp;honte&nbsp;» bien faible. Dès ma sortie du cinéma, après avoir vu l’épisode VII, mon opinion était arrêtée : ce film était une nullité totale… et quelle ne fut pas ma surprise de lire de nombreux articles encensant ce long-métrage ! Et, apparemment, les inconditionnels de Star Wars eux aussi criaient au génie. Je n’ai jamais compris ça.<br /> Quant à l’épisode VIII, que dire ? Il parvient l’exploit de faire pire que le précédent, tout en reniant quasiment tout son contenu. Je crois que le passage «&nbsp;Princesse Leia Super-man&nbsp;» m’a presque fait sortir du cinéma. Le dernier film, l’épisode IV, j’ai même renoncé à le voir en salle obscure, et je ne l’ai regardé que récemment sur Disney+. C’est tellement raté (même si, visuellement, c’est parfois beau) que ça donne envie de pleurer. Donc en fait c’est Palpatine qui contrôlait tout depuis le début ? Et on veut nous faire croire que c’était l’idée depuis l’épisode VII ? C’est possible de prendre davantage le spectateur pour un abruti ?<br /> Et je te rejoins aussi totalement sur le côté «&nbsp;l’épisode VI se termine sur une victoire totale de la République, mais l’épisode VII – moins de 30 ans plus tard – voit un Premier Ordre qui domine complètement la galaxie et dispose de moyens inimaginables (au point de construire Star Killer, x fois plus grande que la plus grande des Étoiles de la Mort…)&nbsp;». Là encore, on se demande comment il est possible qu’il n’y ait pas eu au moins un scénariste qui se soit dit «&nbsp;mmhhh, c’est peut-être un peu irrespectueux par rapport aux films précédents&nbsp;»…<br /> Pour terminer, je dirai un mot de la Prélogie. Selon moi, l’Épisode I – si on arrive à faire abstraction de Jar Jar Binks et du côté «&nbsp;gamin Skywalker tout puissant&nbsp;» – est vraiment intéressant dans son histoire. Je trouve l’Épisode II assez dispensable, trop porté sur les images de synthèses et les scènes d’action «&nbsp;grandioses&nbsp;» qui n’apportent rien. Quant à l’Épisode III, il est pour moi très bon, même si non dénué de défauts. Je sais que beaucoup d’adorateurs de Star Wars reprochent à cette trilogie son angle «&nbsp;politique&nbsp;», mais je trouve que George Lucas a su prendre des risques et innover, là où la dernière trilogie ne fait que du réchauffé totalement insipide. -_-
pecore
Entièrement d’accord pour la prélogie, sauf l’épisode II que j’ai adoré (avec un bémol pour les scènes à l’eau rose)
HAL1
Pour avoir revu l’Épisode II il n’y a pas si longtemps que cela, je n’arrive vraiment pas à le trouver bon. Je ne sais pas ce qui cloche chez moi.
pecore
Les gouts, les couleurs, tout ça…
HAL1
Yep. J’ai aussi été plutôt déçu par la série The Mandalorian. J’ai vu la première saison, et j’ai trouvé ça moyen, en particulier le dernier épisode que je n’ai vraiment pas aimé (succession d’incohérences et de scènes absurdes).
pecore
Pas vu mais de nombreux échos disent que la série décolle vraiment à partir de la saison 2.
HAL1
Oui, c’est aussi ce que j’ai lu/entendu. Même si je ne suis pas très motivé à continuer, probablement que j’essayerai de voir ce que ça donne.
angenoir
rotten met qd meme 90% pour starwars 8 qui est tout juste bon a mettre dans les chiottes . Un film pensé pour vendre des peluches, s’abreuver de messages Vegan et feministes extremes . Les personnage sont creux parfois completement inutiles …ce film est une boucherie…
pecore
J’ai déjà vu ce phénomène : un journaliste fait une critique élogieuse plus ou moins sincère, du coup un autre en fait autant, puis un autre et ainsi de suite et au final personne ne veut être le vilain petit canard qui dira simplement … la triste réalité. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’une super production ultra médiatisée. Et c’est aux spectateurs de rétablir la vérité, parfois avec difficultés. Ce n’est pas spécifique à Star Wars, mais ça c’est particulièrement vu à cette occasion.
tfpsly
angenoir:<br /> rotten met qd meme 90% pour starwars 8 qui est tout juste bon a mettre dans les chiottes<br /> C’est aussi mon avis. Bon par contre ce n’est pas Rotten qui met cette note, ils ne font que la moyenne des notes des «&nbsp;journalistes&nbsp;»
HAL1
Je ne suis même pas sûr qu’on ait affaire à ce phénomène en l’occurrence, puisque les notes de la part des spectateurs sur l’épisode VIII sur les sites dédiés au cinéma sont loin d’être mauvaises. Donc il semblerait bien que beaucoup de gens l’ait apprécié…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Le Seigneur des Anneaux : la série de Prime Video dévoile un teaser et un titre officiel
Une série fondée sur le jeu vidéo Lost Judgment serait en chantier
Star Trek : une pluie d'annonces pour les séries Discovery, Picard, Strange New Worlds et les autres !
OVNI(s) : Canal+ dévoile un teaser de la saison 2, attendue en février
Quantum Leap : un reboot/suite de Code Quantum en chantier chez NBC
Haut de page