Uber établit son record du nombre de chauffeurs dans le monde sur fond de crise

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 août 2022 à 15h20
2
Uber © JHVEPhoto / Shutterstock.com
© JHVEPhoto / Shutterstock.com

La crise économique et la quête de revenus complémentaires pour pallier la flambée des prix font exploser le nombre de personnes travaillant à leur compte pour Uber et sa filiale Uber Eats.

Uber enregistre actuellement un nombre record de chauffeurs et livreurs opérant pour ses services de VTC et pour sa filiale de livraisons à domicile Uber Eats. Dans un contexte de crise économique et inflationniste, un nombre croissant de personnes cherchent des sources additionnelles de revenus. À travers le monde, elles sont en tout 5 millions à s'être tournées vers le géant californien. Un chiffre en hausse de 31 % par rapport à 2021, a indiqué Dara Khosrowshahi, patron d'Uber cité par la BBC.

Une hausse des chauffeurs… malgré le prix du carburant

Comme le rapporte le média britannique, cette hausse du nombre de chauffeurs et livreurs est vue d'un bon œil par la direction d'Uber qui peinait à attirer depuis le début de la pandémie de COVID-19. Elle intervient par ailleurs en dépit d'une augmentation des prix du carburant. « Plus de personnes gagnent leur vie sur Uber aujourd'hui qu'avant la pandémie », s'est ainsi félicité Dara Khosrowshahi.

« Dans le contexte de la hausse des prix de l'essence dans le monde, il s'agit d'une confirmation éclatante de la valeur que les conducteurs continuent de voir dans Uber », ajoute-t-il en dépit des nombreuses critiques formulées quant au modèle économique d'Uber, essentiellement basé sur le recours à des auto-entrepreneurs, ne pouvant prétendre au salaire minimum ou aux congés payés.

Uber remonte la pente après la pandémie

Pour attirer de nouveau les chauffeurs, Uber ne s'est pas uniquement contenté d'observer la situation économique en se frottant les mains. Le groupe a notamment amélioré la flexibilité des horaires des travailleurs tout en mettant en place une majoration du prix des courses pour compenser la hausse des prix du carburant. La plateforme a aussi ajouté une fonctionnalité permettant aux conducteurs de voir combien ils gagneront avant d'accepter une course.

« Plutôt que de compter uniquement sur des incitations financières, notre objectif a été d'améliorer l'expérience globale pour les chauffeurs », a indiqué Dara Khosrowshahi. Bien entendu, la hausse du nombre de courses, alors que la pandémie passe peu à peu au second plan, permet aussi à Uber de renforcer son attractivité auprès des conducteurs de VTC.

Source : BBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Goodbye
Ils payent déjà plus que les taxi qui ne déclarent rien en suisse.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Google veut faire de votre TV votre coach sportif
Taïwan a subi un pic de cybermenaces en marge de la visite de l'Américaine Nancy Pelosi
Ce vidéoprojecteur sera parfait pour vos soirées d'été !
Samsung annonce les Galaxy Watch 5 et ses Gala Buds 2 Pro
Haut de page