🚀 LES BONS PLANS DE NOËL ! 🚀 LES BONS PLANS DE NOËL !

Twitch révise la rémunération pour les streamers... et le nombre de pubs

22 septembre 2022 à 12h16
32
ZeratoR © Alexandre Boero pour Clubic
ZeratoR © Alexandre Boero pour Clubic

La modification du partage de rémunération par Twitch est loin de plaire à tous les streamers. Et pourrait causer la multiplication des pubs sur la plateforme.

Période agitée chez Twitch. Après avoir interdit à ses streamers de partager du contenu venant d'une liste de sites Internet de jeux d'argent, la plateforme continue sa transformation en supprimant le régime spécial de rémunération de ses plus gros créateurs de contenus. Une décision soudaine et unilatérale qui est loin de plaire à tous les intéressés.

La rémunération des streamers chez Twitch, base du succès de la plateforme

Assez innovant lors de son lancement et largement imité depuis (notamment par YouTube et Facebook), le système d'abonnements de Twitch a peut-être même rempli plus de rôles que ce pour quoi il était prévu. Il permet d'une part de renforcer l'interactivité des streamers avec leurs viewers, notamment en leur offrant certains petits avantages, aujourd'hui l'une des clés du succès de la plateforme. Mais surtout, il permet aux créateurs de contenu de se lancer pleinement dans cette activité en leur fournissant des revenus qui peuvent être conséquents.

Historiquement, la part des abonnements (4,99 $ par mois et par personne) a toujours été partagée à 50/50 entre la plateforme et les streamers. Seuls les plus gros d'entre eux pouvaient négocier des partenariats à 70/30. Dan Clancy, le P.-D.G. de Twitch, a annoncé que cette deuxième option n'existerait plus à compter du 1er Juin 2023.

Il justifie ce choix en expliquant que les coûts de fonctionnement de la plateforme sont trop élevés. On n'a aucune peine à croire en effet, comme Clancy l'explique, que la diffusion permanente de dizaines de milliers de flux vidéos en haute définition et aux quatre coins du monde représente un coût non négligeable.

Le niveau de partenariat supprimé ne concernait que 10 % des créateurs de contenu de la plateforme, mais cette annonce brutale et non concertée n'a pas manqué de les faire réagir. ZeratoR, l'un des plus gros streamers français, a par exemple expliqué sur Twitter que son entreprise perdrait d'un seul coup 20 % de son chiffre d'affaire.

Un changement qui risque de provoquer la multiplication des pubs

Dans son adresse aux créateurs, le P.-D.G. de Twitch annonce deux mesures pour que ce changement se fasse en douceur. Premièrement, les streamers concernés ne verront la modification imposée qu'à partir de juin 2023 et garderont ce partage dans la limite des premiers 100 000 €. Et deuxièmement, il annonce une nouvelle répartition des revenus publicitaires, plus en faveur des créateurs de contenus.

Cependant, comme l'ont fait remarquer plusieurs streamers, cette décision risque clairement de les inciter à multiplier le nombre d'annonces qu'ils passent sur leur chaîne. L'exemple de YouTube, qui a clairement choisi cette politique depuis plusieurs années et risque désormais de perdre sa position dominante au profit de TikTok, devrait pourtant inciter Twitch à la prudence.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
18
ccvman
Ils sont installés tranquillement chez eux, font des vidéos inutiles et jouent aux jeux vidéo tout en état payé une fortune
fredmc
Là tu caricatures c’est une minorité qui arrive à en vivre.<br /> Si c’est si simple j’ai envie de te dire fait toi plaisir et lance toi … vu que d’après toi on devient millionnaire à rien foutre, saisi ta chance
yannick01
vous parlez d’une toute petite minorité…<br /> La grosse majorité ne gagne rien ou quasiment rien, si ça leur payer leur abonnement internet, c’est le maximum.
bafue
J’aurais pas dit mieux !!
jeanlain
Faire des vidéo inutiles en étant payé une fortune, c’est pas nouveau, ça s’appelle la télé.<br /> C’est le fait qu’internet permette à certain de le faire depuis chez eux qui te dérange ? Ou que ce soit lié à des jeux vidéo ?<br /> Ou, plus probablement, que t’es juste aigri ?
Proutie66
Zerator qui te dit que monter sa propre plateforme n’est pas possible, le gars il réunit 10 millions d’euros chaque année. Il devrait avoir plus confiance en lui.<br /> Si les influenceurs/streamer étaient moins couillon, ils feraient de la pub pour une plateforme, la leur. Tu réunis une 30 aine de « gros », ma main à couper que la plateforme a un succès démentiel. Et si ça foire ? ils auront tenté. Ils peuvent être sur 2 plateformes en même temps.
Athorus5
Petit réflexion mathématique : non, passer d’une répartition de 70/30 à 50/50 ne représente pas une perte de 20%, puisqu’il perd 20% sur une part de 70%, et non 20% de 100%. Ses revenus vont donc baisser de 20*100 / 70 = 28,57%<br /> Bon, à priori toujours pas de raisons de paniquer pour lui
fredmc
non le problème c’est la bande passante. Un ex employé de twitch avait dit qu’au dessus de 5000 viewers (probablement meme en dessous) twitch perdait de l’argent donc réunir des gros streameurs couterait une blinde. Si ce n’est pas rentable pour une filiale d’Amazon qui a déjà des serveurs à lui imagine pour des streameurs.
fredmc
Parce que tu raisonnes qu’en rentrée d’argent de twitch. S’il rentre moins d’argent ca veut peut être dire des baisses d’investissements qui elles aussi rentraient de l’argent.<br /> Un exemple concret, un event comme la trackmania cup qu’il faisait à l’accor arena il la fera peut être dans un zenith ou tu mets moins de monde (donc moins de recette)<br /> S’il dit 20% je pense qu’à la louche il a raison surtout que d’autres on donné à peu près donné le même chiffre. Mais bon on est d’accord qu’il n’est pas à plaindre.<br /> Mais que twitch fasse attention certains parlent d’aller voir ailleurs.
Athorus5
Bien sur, ma réflexion ne prend en compte que la partie abonnement : au global, il est peut être plus proche des 20%, seul lui le sait de façon précise j’imagine. Mais je suis pas sur qu’il parlait de façon globale, auquel cas son raisonnement est faux
soixante
Et qué s’appelerio Mixer ?<br /> Pour ta main, tu préfères mordre un bout de bois ou une anesthésie générale ?
Proutie66
Mixer a merdé car c’était du microsoft, donc avec la COM de Microsoft. Ils ont misé sur les gros en oubliant les petits. (Coucou Ninja)<br /> Autrement dit, si tu as les streamers, qui sont actionnaires de leur boite, et « franco français » (car 90% des streamers fr font de l’audience avec du FR), c’est à tester.<br /> Et j’insiste, rien ne t’interdit de multistream.<br /> Sinon pour ma main, je te laisse la mordre au moment de la baffe
jeanlain
10 millions, carrément… Source ?<br /> Et 10 millions de CA (qui ne sont pas 10 millions de cash), c’est même pas une goutte d’eau par rapport à ce qu’il faudrait pour aller concurrencer twitch. Au dela de l’aspect technique (serveurs, bande passante, etc…) qui n’est déjà pas réaliste, aujourd’hui les viewers sont sur sur twitch, pas ailleurs. Et c’est pas quelques streamers qui bougent qui les feront changer.<br /> Certains ont tenté de concurrencer twitch, par exemple Mixer qui avait investit de millions pour attirer de gros streamers (US). Selon ton « expertise », ces gros streamers auraient du suffire à assurer un « succès démentiel » … Mixer a fermé.<br /> Et en plus, contrairement à ce que tu dis, les conditions de twitch empêchent de streamer en // ailleurs que sur twitch…<br /> Bref, renseigne toi un minimum avant de les traiter de couillons…
jeanlain
Ou alors, plus simplement, tous ses revenus ne viennent pas des abonnements twitch ?
jeanlain
Attends, plus haut tu parles de concurrencer twitch en réunissant une 30aine de gros streamers, on te fait remarquer ta bêtise avec l’exemple Mixer, et tu réponds que si Mixer s’est planté c’est parce qu’ils on misé sur … les gros streamers ? <br /> edit : et oui, en effet, twitch a changé sa politique et il est maintenant possible de faire du multistream. Sauf que c’est ridicule, aucun streamer ne va s’amuser à diviser sa communauté en 2, avoir 2 chats, 2 systèmes de dons, etc…
Proutie66
Non, les conditions n’empêchent pas. (en même temps).<br /> 10M c’est les Zevent.<br /> Bises.
Proutie66
Tu compare les gros US aux gros FR…<br /> Bref, restez comme d’habitude, français. A pleurer des augmentations, à ne pas progresser.<br /> Demain, Twitch devrait baisser encore plus les revenus des streamers. Vu que façon, ça marchera pas.
jeanlain
Oui pour le multistream j’ai édité au dessus, mais ça reste iréaliste.<br /> Je vois pas en quoi un « gros US » et un « gros FR » serait différent.<br /> Les 10 millions du zevent sont pour des oeuvres caritatives, je vois pas le rapport.<br /> Je vois pas non plus le rapport avec ta phrase sur les français, qui en général signe la fin d’un débat quand on sait avoir tort.<br /> Et enfin, pourquoi il n’existe pas non plus de concurrence à youtube, vu que c’est si simple et que beaucoup de youtubeurs (fr ou us) s’en plaignent ?
soixante
Proutie66:<br /> Mixer a merdé car c’était du microsoft, donc avec la COM de Microsoft. Ils ont misé sur les gros en oubliant les petits. (Coucou Ninja)<br /> C’est quand meme dommage qu’ils n’aient ni les moyens ni les compétences chez Microsoft pour s’être bourré là dessus alors qu’on trouve les solutions dans les commentaires d’une news sur Clubic…<br /> Proutie66:<br /> Autrement dit, si tu as les streamers, qui sont actionnaires de leur boite, et « franco français » (car 90% des streamers fr font de l’audience avec du FR), c’est à tester.<br /> Et j’insiste, rien ne t’interdit de multistream.<br /> Donc ta solution, c’est que les mecs montent une boite, bossent comme des chiens pendant la mise en place technique, commerciale, etc… tout en bossant également h24 sur twitch pour continuer à gagner leur vie, pour espérer faire mieux que Microsoft ? Ah bon d’accord.
jeanlain
Laisse tomber, « on est français », on ne peut avoir raison face à lui et ses arguments imparables
UpsiloNIX
Alors non, déjà pour le dernier point, les streamers affiliés Twitch n’ont pas le droit de streamer autre part (ce qui fait que d’autre plateforme ont beaucoup de mal à émerger, comme Mixr qui avait du potentiel).<br /> Ensuite, une plateforme de streaming est une des infra qui coute le plus cher : La bande passante ça coute une fortune. Imagine pour un assez gros streamer ce que ça représente, 10k viewers en 1080p@60 = 8Mbps = 80 000Mbps = 80Gbps.<br /> Juste une connexion 10Gbps en upload pour une entreprise c’est déjà plusieurs centaines (voire milliers) d’€ par mois. Pour une plateforme viable il te faut des dizaines de Tbps disponibles.<br /> Le seul modèle viable serait de faire un algo avec du P2P, mais pour du streaming je ne connais pas de protocole existant + augmentation de la latence pour les viewers (mauvais pour l’interaction avec le chat). Donc au delà des couts d’infras (serveurs + bande passante qui couterait des millions par mois sans P2P et plusieurs centaines de milliers avec), tu ajoutes les couts de R&amp;D pour un protocole de streaming en P2P + les couts de dev et de maintient de la plateforme + rémunération des streamers.<br /> Bon courage.<br /> Zera réuni 10M une fois par an avec 50 streamers, subventionné en grand partie par les réductions d’impot liés aux dons à une asso. C’est un contexte particulier, les gens ne donnerait pas autant juste pour faire fonctionner la plateforme.
_Reg24
Beaucoup font ça pour partager leur passion, mais très, très peut en vivent.
shakaw
Certe, sauf qu’il ne parle pas des revenus issus des abonnement mais de son chiffre d’affaire. Son chiffre d’affaire ne se fait pas à 100% sur les abonnements.
Judah
Jamais compris l’intérêt de Twitch… Pousser des cris d’adolescents en jouant à des jeux vidéos pour gagner de l’argent… C’est du même acabit que Mym ou Onlyfans…
Feladan
Jamais compris l’intérêt des matchs de foot. Courir après un ballon pour taper dedans et re courir derrière.<br /> Jamais compris l’intérêt des films. Rester assis devant une image et un histoire sur laquelle tu n’as aucune possibilité d’interaction.<br /> Jamais compris l’intérêt des concerts. Payer pour écouter de la musique que tu peux faire chez toi pour beaucoup moins cher.<br /> Jamais compris l’intérêt des spectacles humoristiques. Faire le guignol sur scène pour gagner de l’argent.<br /> Jamais compris l’intérêt de poster son avis sur internet. Écrire qu’on aime pas quelque chose, dans le but de le discréditer et rabaisser pour se justifier quelque chose (celle là est gratuite xD)<br /> …<br /> J’espère que tu auras compris qu’on peut avoir une vision désobligeante et réductrice de quelque chose pour à peu près tout dans la vie. Et pour tes passes temps également
Black_Lotus_974
70% c’est juste énorme quand les autres plateformes type appli font plutôt l’inverse (30% pour le créateur), en sachant que comme dit avant l’infrastructure et les charges pour du streaming vidéo de grande ampleur ça a un coup énorme. Zerator sait très bien cela et il le dit même dans le tweet qu’il ne voit pas d’autre solutions. En fait, son tweet a juste pour but de faire passer Twitch pour le méchant alors qu’il profite du système avec leurs contrats spéciaux et les publicités.<br /> Si vraiment il était contre ce nouveau système qui correspond aux règles de la plateforme, alors quitter Twitch serait la chose la plus brave plutôt que de faire croire qu’il ne va pas réussir à tenir sa chaine avec une diminution des rémunérations.
Blackalf
@Feladan c’est exactement ça, et tous tant que nous sommes, nous prêtons le flanc à la critique des autres. Qui eux, sont bien entendu irréprochables au niveau de leurs goûts, hobbys, pratiques et préférences.
MattS32
Black_Lotus_974:<br /> 70% c’est juste énorme quand les autres plateformes type appli font plutôt l’inverse (30% pour le créateur)<br /> Euh non, sur les plateformes d’applis, c’est bien 30% pour la plateforme et 70% pour le créateur d’habitude… C’est en tout cas le cas pour les deux plus grosses, l’App Store et le Play Store (et dans certains cas, ça tombe à 15% pour la plateforme, notamment en-dessous d’1M$ annuel).<br /> Pour Steam, c’est variable, mais il semblerait que ça tourne dans ces eaux là aussi. Amazon App Store idem, c’est 30% de prélèvement pour les plus gros, 20% pour ceux qui font moins d’1 million.<br /> C’est plutôt sur les autres plateformes vidéo qu’on trouve des ratio moins favorable, notamment YouTube qui se garderait en moyenne de l’ordre de 60%.<br /> Ce qui est assez logique, les coûts d’exploitation pour une plateforme vidéo sont sans doute bien supérieurs à ceux d’une plateforme de distribution d’applications, la bande passante nécessaire est bien plus élevée pour la vidéo.
Black_Lotus_974
En effet je ne sais pas pourquoi j’ai inversé les ratios. Mais par contre il est noté dans l’article que Twitch garde bien 50% dans le cadre des plus petits streamers.
lepinaud
Je crois que l’information la plus importante à mes yeux est celle-ci :<br /> « Premièrement, les streamers concernés ne verront la modification imposée qu’à partir de juin 2023 et garderont ce partage dans la limite des premiers 100 000 €. »<br /> Même s’il s’agit du brut, je penses que c’est déjà pas mal. J’en vois certains qui parlent de millionnaire mais gagner plus du double du brut que mon salaire annuel alors que je fais les nuits c’est déjà pas si mal.<br /> Ce qui choque réellement c’est le coté unilatérale. Les streamers sont enchainés à la plateforme. Mais c’est également la plateforme qui leur permet de tenter leur chance et pour des chanceux (ou talentueux) bien gagner leur vie.
Proutie66
Finalement tu viens de décrire ce que font 95% des entrepreneurs. Amusant que tu t’en rende pas compte. Oui au début tu boss comme un chien<br /> Mais effectivement, il y a l’autre option. Pleurer que la vie est trop difficile, que twitch est méchant.<br /> Bonne route dans la deuxième option
jeanlain
Y’a que toi qui pense qu’ils pleurent parce que la vie est difficile. Tous les streamers que j’ai entendu en parler disent que ça fait chier, mais ils comprennent. Twitch perd de l’argent, y’a bien un moment où il va falloir qu’ils en gagnent, c’est normal.<br /> D’ailleurs c’est zerator je crois qui hier expliquait que plein de personnes dans le chat lui disaient de faire un regroupement de streamers et de monter leur plateforme (ça te rappelle quelque chose ?). Et il expliquait que si twitch, avec le support d’amazon (infra, bande passante, etc… sur lesquelles amazon doit faire des réductions à sa filiale) n’est pas rentable, ou que mixr (avec le support de microsoft) a coulé, ce ne sont pas quelques streamers qui vont réussir à monter une plateforme rentable. Les problématiques techniques (encodage en temps réel, coût de la bande passante, etc…) sont bien trop importantes … et c’est pas leur métier.<br /> Tu parles d’entreprenariat, mais un bon entrepreneur, c’est aussi celui qui ne va pas se lancer dans une bataille perdue.
soixante
Proutie66:<br /> Finalement tu viens de décrire ce que font 95% des entrepreneurs. Amusant que tu t’en rende pas compte. Oui au début tu boss comme un chien<br /> Visiblement, tu ne souhaites pas lire ce que j’écris ; je m’arrête ici, cela ne mènera probablement à rien.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Découvrez le satellite MTG-I1, ce fleuron européen qui va nous donner la météo
La fibre à moins de 20€ ? C'est possible avec cette offre de Noël !
Cette entreprise relance le Minitel pour le connecter à Internet
Idée cadeau pour Noël : le jeu PS5 Returnal actuellement à -63% chez Amazon
Comment Proton entend déjouer la cybercensure russe grâce à son VPN
Peu de cartes, retards sur les custom : vers un lancement difficile pour les Radeon RX 7900 ?
Google Chromecast : un cadeau de Noël vraiment pas cher !
Condamnés par les smartphones ? Nikon et Panasonic arrêtent les compacts numériques
La souris gaming Razer DeathAdder Essential chute à 20€ pour Noël
Qu'est-ce que Starshield, le nouveau projet de SpaceX et d'Elon Musk ?
Haut de page