Le Renault Captur va se décliner en version hybride rechargeable

05 juillet 2019 à 06h02
0
Renault Captur E-TECH Plug-in

La marque au losange a levé le voile sur la toute nouvelle version de son SUV Renault Captur. Non sans révéler une version hybride commercialisée dans le courant de l'année 2020.

C'est une première pour Renault, qui s'était jusque-là cantonnée à des modèles 100 % électriques ou 100 % thermiques. Cette fois-ci, la firme tricolore tente le pari de l'hybride rechargeable à travers son SUV Captur nouvelle génération, fraîchement présenté dans un communiqué de presse officiel. Rien, ou presque, ne différencie les deux modèles, excepté la motorisation.

Des dimensions revues à la hausse

En premier lieu, cette nouvelle mouture gagne en longueur et en empattement par rapport à la version précédente : 4,23 mètres (+ 10 cm) et 2,63 mètres (+ 2 cm), respectivement. L'occasion ici d'améliorer l'habitabilité du véhicule. Autre nouveauté : l'éclairage 100 % LED et une signature lumineuse en C (C-Shape), que l'on retrouve par exemple sur la ZOE 2019. Sans oublier des inserts chromés à l'avant et à l'arrière du quatre-roues.

Renault Captur E-TECH Plug-in

Avec ses dimensions accrues, le Captur offre logiquement un volume de coffre plus élevé : 536 litres, soit 81 litres de plus que son prédécesseur. À l'intérieur, un écran vertical de 9,3 pouces et un tableau de bord de 10,2 pouces apportent une touche numérique à l'habitacle. Sur le premier, des fonctionnalités dédiées à la navigation, aux réglages des aides à la conduite et à de l'infotainment, soit de « l'information-divertissement », seront de mise.

Double moteur électrique

L'instrumentation numérique s'occupera d'afficher des informations plus techniques, comme le niveau de charge de la batterie, les flux d'énergie, le suivi des consommations ou encore la localisation des points de charge, d'après Automobile Propre. L'intérieur s'équipera aussi de plusieurs packs de sellerie (textile ou cuir selon les finitions), ainsi que de deux prises USB réservés aux passagers arrière.

Renault Captur E-TECH Plug-in

Le nouveau Captur s'appuie donc sur la technologie E-TECH Plug-in, caractérisée par un moteur 1,6 litre essence de 67 kW (90 chevaux), épaulé par deux moteurs électriques, pour une puissance cumulée de 150 chevaux. La batterie de 9,8 kWh lui confère une autonomie de 45 kilomètres selon le cycle WLTP, et de 65 km en utilisation urbaine, selon la marque. Pour une vitesse de pointe de 135 km/h. Elle se recharge par ailleurs en 3 heures maximum sur une charge de 3 kW.

Livraisons en 2020

Sur le plan des systèmes d'aide à la conduite, le SUV s'équipe d'une caméra à 360 degrés, d'un système de freinage d'urgence avec détection des cyclistes et piétons, ainsi que d''un avertisseur de sortie de stationnement et d'un assistant autoroute et trafic. Les équipes de l'entreprise offrent un choix de personnalisation presque illimité : 90 combinaisons extérieures s'invitent au catalogue, dont onze choix de teinte pour la carrosserie, trois pour les skis avant et arrière et sept packs intérieurs.

Aucune grille tarifaire n'a encore été communiquée. Livraisons prévues en 2020.

Renault Captur E-TECH Plug-in
Renault Captur E-TECH Plug-in
Renault Captur E-TECH Plug-in
Renault Captur E-TECH Plug-in

Source : Driving Eletric
6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top