Tesla dévoile son nouveau Superchargeur plus rapide et avec un meilleur rendement

08 mars 2019 à 19h13
4
Tesla Supercharger

Le nouveau chargeur présenté par le constructeur permet de retrouver près de 120 km d'autonomie en seulement 5 minutes. Pour l'instant, seuls les Model 3 seront compatibles.

C'est à son siège social de Fremont que Tesla a levé le voile sur le Superchargeur 3, la nouvelle génération de stations de charge pour ses véhicules électriques. Celui-ci représente une importante évolution par rapport aux précédents modèles installés un peu partout dans le monde.

Une charge complète en à peu près 15 minutes

En premier lieu, Tesla a travaillé sur la puissance délivrée par ses appareils. Elle est désormais de 250 kW, au lieu de 120 kW pour la version 2. Une évolution qui permet théoriquement au Superchargeur d'offrir 120 km d'autonomie en 5 minutes de charge. La vitesse de charge est de 1 000 miles/heure (environ 1 600 kilomètres), deux fois plus rapide que les précédentes stations de charge, et Tesla annonce un temps de recharge moyen estimé de 15 minutes.


Le constructeur a également mis en place une nouvelle technologie de gestion de l'énergie. Auparavant, les conducteurs de modèles Tesla se partageaient la puissance électrique disponible entre les différents chargeurs. Plus il y avait de véhicules en charge, plus celle-ci était lente. Désormais chaque utilisateur bénéficiera de la puissance maximale disponible pour chaque Superchargeur.

Pour le moment, seules les Model 3 pourront bénéficier de la puissance délivrée par les Superchargeur v3. Les Model S et Model X auront quant à elles le droit dans les prochains mois à une mise à jour leur permettant d'augmenter leur capacité de charge de 120 à 155 kW.


Plusieurs mises à jour sont prévues pour les anciens modèles

Ne pouvant pas équiper immédiatement tout son parc installé avec de nouvelles stations de charge, Tesla va augmenter la puissance des Superchargeurs V2 de 120 kW à 145 kW. Cette modification interviendra dans les prochaines semaines sur l'ensemble des 12 000 appareils actuellement disponibles.

Les différents véhicules Tesla vont avoir également le droit à une mise à jour logicielle baptisée « On-Route Battery Warmup ». Cette fonctionnalité permettra de chauffer la batterie du véhicule à l'approche d'une station de Superchargeur, afin qu'elle atteigne une température optimale pour se recharger plus rapidement, jusqu'à 25 % plus vite selon les chiffres donnés par le constructeur.

Les Superchargeurs 3 commenceront à être installés aux Etats-Unis à partir du mois d'avril aux Etats-Unis. L'Europe et l'Asie devront attendre le dernier trimestre 2019 pour pouvoir les utiliser.

Source : Electrek
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
wave91
aucun mot à propos du meilleur rendement dans l’article?
kroman
EDF prévoit d’en installer des plus puissants encore ! 350 kW
rexxie
Tesla dit que plus de 250 kW ça écourte la vie des batteries…
Niverolle
C’est vrai en l’état, mais on peut très bien imaginer des batteries encore plus grosses (il suffit de rajouter des cellules), ou une amélioration du débit en charge (en utilisant des cellules plus performantes). Ni Panasonic (qui fournit Tesla), ni LG (qui fournit le reste du marché), ne semblent avoir identifié d’obstacle technologique majeur pour un futur 350 kW (batteries à l’état solide).
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Pour une protection parmi les plus complètes face aux virus, cette solution signée Bitdefender est idéale
Le superbe écran LG UltraWide de 34
Le robot-chien lance-roquette est malheureusement une réalité, et il est russe
AMD décale la sortie des Ryzen 7000 : une confrontation directe avec le Raptor Lake d'Intel ?
Haut de page