Lotus : la première voiture électrique de la marque vise les 1000 chevaux

Thibaut Popelier Contributeur
11 décembre 2018 à 16h41
0
Lotus
© Lotus

Le constructeur automobile anglais compte se lancer dans la course aux véhicules électriques dans les années qui viennent. Mais au vu de son prix, ce modèle ne s'adressera pas à tout le monde !

C'après des sources relayées par Autocar, la voiture électrique « made by Lotus » se démarquera avant tout par sa puissance... et son tarif.


La Lotus Omega pour plus de 2 millions d'euros


Elle embarquerait pas moins de 1000 chevaux, pour un prix de commercialisation qui s'élèverait pour le moment à 2 millions de livres sterling, soit 2,2 millions d'euros. Cette hypercar viendra concurrencer la McLaren P1 ou encore la Bugatti Chiron. Il s'agira donc d'un produit de luxe, au sens premier du terme.

Cette voiture, portant le nom de code Omega, n'a pas encore levé le voile sur ses autres caractéristiques. Cependant, étant donné son prix, on imagine qu'elle sera équipée de toutes les dernières options haut de gamme. Il va donc falloir patienter encore un peu avant de découvrir les premiers détails au sujet de sa batterie ou même du design de cet engin.

La Lotus Omega ne devrait pas voir le jour avant « le début de la prochaine décennie », toujours d'après Autocar.
15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top