L'usine BMW de Munich est prête à fabriquer la berline i4, qui arrivera en 2021

11 septembre 2020 à 11h05
0

BMW vient d'achever la transformation de son usine de Munich afin qu'elle puisse accueillir la production de sa future berline électrique i4, qui sera fabriquée aux côtés des modèles actuels de la marque.

Le constructeur est en avance sur le planning de production du modèle, qui n'arrivera que l'an prochain, mais est déjà prêt à lancer la fabrication de la future concurrente des Tesla Model S et Porsche Taycan.

L'usine de Munich est modernisée pour développer de l'électrique

Il a fallu six semaines au constructeur bavarois pour faire évoluer ses infrastructures et les convertir pour pouvoir y fabriquer la nouvelle i4 électrique. Ces changements permettront à la berline d'être produite aux côtés des voitures à moteur diesel, essence ou hybride, et ont coûté 200 millions d'euros à BMW. Une somme qui s'ajoute aux 700 millions d'euros déjà dépensés entre 2015 et 2018 pour le développement de l'atelier carrosserie en vue de l'arrivée de la nouvelle Série 3 et pour créer un atelier peinture qui soit plus efficient en termes de ressources.

« Tout est en place pour la production de la BMW i4 entièrement électrique », a confirmé la marque dans un communiqué. « L'atelier carrosserie à l'usine de Munich est un exemple brillant d'intégration intelligente et efficiente, puisque la majorité des procédés de production pour la BMW i4 pourront être appliqués sur les systèmes de fabrication actuels. Des systèmes additionnels ont été requis pour l'assemblage du plancher et de la section arrière de la BMW i4, puisque le moteur électrique et les batteries obligent à les différencier d'une architecture conventionnelle ».

La berline électrique de BMW arrivera l'an prochain

Si l'usine est prête, la berline n'est pas encore à même d'être fabriquée puisque BMW travaille toujours sur son développement. Elle est annoncée avec une puissance de plus de 500 chevaux et la rumeur fait état d'une batterie de 80 kWh qui permettrait de faire 600 km en une charge, en cycle WLTP. Ce qui est déjà connu, c'est le poids de la batterie, qui a nécessité un matériel d'assemblage spécifique dans l'usine.

« Le pack de batteries d'approximativement 550 kilos sera intégré à la carrosserie par un système entièrement nouveau et automatisé qui utilise des caméras pour vérifier automatiquement que le pack batterie est correctement positionné sur la ligne d'assemblage. Les packs batteries sont aussi transportés vers la ligne et assemblés automatiquement à la carrosserie. Un convoyeur électrique a été installé pour la production de la BMW i4, tout comme un convoyeur plus solide dans la zone de finition des véhicules ».

Source : Insideevs

22
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top