Toyota investira quelque 13,6 milliards de dollars dans les batteries sur 10 ans

10 septembre 2021 à 20h19
0
BZ4X © Toyota
Le nouveau BZ4X a été présenté par Toyota dans le cadre de sa transition vers plus de véhicules électriques © Toyota

Toyota a annoncé vouloir investir environ 13,6 milliards de dollars dans des technologies de batteries sur les dix prochaines années. Un effort significatif avant de convertir une grande partie de ses chaînes de production pour fabriquer des véhicules hybrides et électriques.

Sur cette somme, 9 milliards devraient être investis dans de nouvelles unités de production de batteries.

Toyota en retard sur l’électrique

Toyota a été l’un des précurseurs quant à la réduction des émissions sur ces véhicules, en innovant notamment sur la propulsion hybride avec sa célèbre Prius. Mais, depuis, le constructeur japonais, premier mondial en matière de volume, s’est fait largement dépasser par la concurrence. Concentré sur les modes hybrides et les avancées sur la propulsion à hydrogène, Toyota a globalement manqué le coche de la propulsion électrique. Au point de chercher à ralentir les politiques de transition américaines, qui privilégient largement les véhicules tout-électrique.

Conscient de son retard, le groupe a donc décidé d’agir en annonçant un gigantesque plan d’action lui permettant de se diriger, au moins partiellement, vers les véhicules électriques . En réalité, les investissements sur les technologies de batteries seront plus transverses, puisque les nouvelles générations de batteries développées par Toyota pourront également intégrer des véhicules hybrides ou dotés de piles à combustible hydrogène. Deux technologies que la marque n'a pas l'intention d'abandonner, loin de là. Tous modes de propulsion confondus, le groupe japonais s’attend à ce que 80 % de ses voitures contiennent un jeu de batteries d’ici 2030.

Nouvelles usines, nouveaux modèles, nouvelles batteries

Dans les détails, les investissements de Toyota devraient lui permettre, à terme, de disposer d’une capacité de production de 200 GWh de batteries, se rapprochant des 240 GWh prévus par Volkswagen en 2030. Pour ce faire, le géant japonais prévoit de disposer de dix chaînes de production de batteries en 2025, un peu partout dans le monde, et jusqu’à sept fois plus à l’horizon 2030.

Ces nouvelles capacités industrielles permettront de moins dépendre de fournisseurs tiers pour ces composants critiques. D’ici à 2025, Toyota a déjà annoncé vouloir commercialiser 70 nouveaux modèles de voitures électriques, hybrides ou à hydrogène. Le groupe compte également sur l’effet de masse et sur les évolutions technologiques, pour abaisser le coût de ses batteries d’environ 30 %, tout en diminuant leur poids et en améliorant leur efficacité énergétique, également d’environ 30 %. D’ici quelques années, le coût des batteries intégrées dans un véhicule pourrait ainsi être réduit de 50 % par rapport au nouveau SUV BZ4X, récemment annoncé par la marque.

Source : The Verge

Modifié le 10/09/2021 à 20h47
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Les pneus « sans air » increvables Michelin Uptis ont été présentés à Munich
Quelle surprise ! Une étude montre que les conducteurs sont moins attentifs quand l'autopilote est activé
Volkswagen ID.4 : l'autonomie des différentes versions du SUV dévoilées
C'est un oiseau, c'est un avion ? Non, c'est un camping-car (solaire) !
Baidu commence à tester ses taxis autonomes Apollo Go à Shanghai
Les premiers pick-up Rivian R1T sortent enfin d'usine
Tesla bloque les réparations
Volkswagen ouvre un centre de recherche sur les cellules de batterie en Allemagne
Tesla Model Y : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau SUV électrique
Haut de page