La Russie met Google sous pression quant à l'annonce de manifestations "illégales" sur YouTube

13 août 2019 à 07h22
13
Kremlin

Le gouvernement russe exige que Google cesse de suggérer aux utilisateurs de YouTube des vidéos représentant des manifestations hostiles au pouvoir.

Le géant du web n'a pas encore répondu à ces demandes.

Une contestation vis-à-vis du régime relayée sur YouTube

Le gouvernement de Vladimir Poutine est contesté par une partie de la population. Plusieurs manifestations, dont la dernière a réuni plus de 50 000 personnes, réclament plus de démocratie de la part du président russe, qui mène selon eux une politique répressive à l'égard de ses opposants politiques.

YouTube est l'un des médias illustrant le plus cette défiance vis-à-vis du pouvoir, et les militants postent régulièrement des vidéos de ces manifestations. L'algorithme du service de vidéo à la demande les propose ensuite à une grande partie des utilisateurs russes inscrits.

Une situation qui n'a que trop duré selon le pouvoir en place. Le Roskomnadzor, service chargé de la régulation des communications en Russie, a adressé un courrier à Google lui intimant l'ordre de cesser la promotion des « événements de masse illégaux » dans le pays.

Google doit satisfaire le gouvernement russe sans pour autant s'auto-censurer

Le Roskomnadzor indique également que l'algorithme de YouTube permet à Google de faire preuve « d'ingérence dans les affaires souveraines » et le gouvernement considère aujourd'hui le moteur de recherche comme « une influence hostile » à l'approche des prochaines élections. Éliminer YouTube ou le censurer permettrait d'étouffer en partie les revendications de l'opposition et leur relais dans l'opinion.

Google n'a pas encore réagi à cette demande. Le géant américain se retrouve dans une position délicate, partagé entre ses valeurs et son respect de la liberté d'expression d'un côté, et le besoin de protéger YouTube d'une censure dans un pays de plusieurs centaines de millions de clients soumis à des publicités ciblées, de l'autre.

Le moteur de recherche devra trouver la formule qui satisfera tout le monde, tout en garantissant sa neutralité politique. Un travail d'équilibriste à venir pour les juristes de Google.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bientôt une fonction de recherche pour les Messages privés dans Twitter
🔥 Bon plan : carte SanDisk microSDXC 128 Go pour Nintendo Switch à 29,80€ au lieu de 43,98€
ZOTAC officialise deux mini-machines boostées à la RTX 2060 et 2070
L'iPad Pro de 2019 aurait aussi droit à trois appareils photo… mais à quoi bon ?
🔥 Vente flash Amazon : Mini barre de son USB Eivitor à 26,99€ au lieu de 36,99€
Telegram permet désormais d’envoyer des messages « silencieux »
Huawei : les Mate 30 seraient révélés le 19 septembre prochain
Microsoft veut faire de The Outer Worlds une nouvelle franchise à succès
La Taycan de Porsche officiellement (et mondialement) lancée le 4 septembre
Haut de page