YouTube veut faire du tri dans les pseudos médecins qui pullulent sur sa plateforme, mais comment ?

28 octobre 2022 à 15h10
30
© Adam Fejes / Pexels
© Adam Fejes / Pexels

La désinformation sur YouTube est loin d'être un problème récent, notamment dans le domaine de la santé.

Devenues particulièrement visibles au plus fort de la pandémie de COVID-19, les fausses informations médicales ont connu une audience croissante ces dernières années. Pour lutter contre celles-ci, qu'elles soient délivrées par manque d'information ou pour pousser un agenda complotiste, le directeur de la division santé sur YouTube a annoncé le développement d'un moyen de différencier et de mettre en avant les informations vérifiées, postées par de vrais professionnels du secteur.

YouTube, moteur malgré lui du complotisme

Loin d'être le pire réseau social en la matière, la plateforme de partage de vidéos continue tout de même de représenter un terreau fertile pour la désinformation sur de nombreux sujets. La modération relativement efficace par rapport à d'autres pousse de nombreuses rumeurs à se développer ailleurs, à commencer par WhatsApp, mais YouTube est loin d'être épargné. Et le complotisme, qui connaît son heure de gloire depuis la pandémie de COVID-19, continue de s'y développer.

Ce type de contenu ne pose pas uniquement un problème moral à la plateforme, qui leur donne de fait une exposition. En effet, si le bilan réel est difficile à estimer, le complotisme est notamment coupable d'avoir convaincu des dizaines de milliers de personnes de ne pas se faire vacciner. Pour la filiale de Google, cela risque de faire fuir des investisseurs et peut constituer un risque légal si elle était poursuivie par des États ou des familles de victimes.

Mais, comme souvent dans ce cas, YouTube paie ici son modèle économique qui consiste à mettre en avant les contenus les plus susceptibles d'engager l'audience, et donc, qui sont souvent les plus polarisants. Le sérieux des informations n'est pas une donnée prise en compte par l'algorithme.

Un sigle pour mettre en avant les contenus de professionnels

Pour tenter de répondre à un problème de plus en plus visible, YouTube a décidé de réagir. Par la voix de son directeur des contenus sur la santé, l'entreprise a annoncé l'arrivée prochaine d'une nouvelle fonctionnalité qui permettra d'identifier rapidement et clairement si la personne à l'origine de la vidéo est un professionnel qualifié et sérieux.

Il s'agira d'un panneau facilement visible en dessous de la vidéo et qui précisera le sérieux de son auteur. Cette fonctionnalité devrait également permettre de trier les contenus de santé pour ne voir que ceux qui sont ainsi certifiés. Pour pouvoir en bénéficier, les créateurs de contenu doivent postuler pour le programme, ce qu'ils peuvent faire dès maintenant. Leur candidature doit être accompagnée d'une preuve qu'ils exercent réellement une profession médicale, et leur chaîne YouTube doit présenter un certain niveau de professionnalisme. Ils doivent également suivre les recommandations de plusieurs organisations, parmi lesquelles l'OMS, sur la manière de partager les informations médicales.

Si cette nouvelle possibilité offerte semble être un pas dans la bonne direction, il reste à la voir appliquée dans les faits. Elle ne doit pas non plus faire oublier la modération traditionnelle, dans laquelle YouTube peut encore faire beaucoup mieux.

Sources : Engadget, Gizmodo

YouTube
  • Grand catalogue de contenu vidéo
  • Chaînes sans limites sur les thématiques
  • Gratuit

YouTube est une plateforme de streaming vidéo sur laquelle tout internaute peut télécharger ses vidéos, visionner celles d'autres utilisateurs, créer sa propre chaîne thématique et développer son audience. Véritable icône du web 2.0, YouTube a su évoluer au fil des années et conserve de ce fait sa popularité qui n'est plus à démontrer.
Consultez notre série de tutoriels YouTube :

YouTube est une plateforme de streaming vidéo sur laquelle tout internaute peut télécharger ses vidéos, visionner celles d'autres utilisateurs, créer sa propre chaîne thématique et développer son audience. Véritable icône du web 2.0, YouTube a su évoluer au fil des années et conserve de ce fait sa popularité qui n'est plus à démontrer.
Consultez notre série de tutoriels YouTube :

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (30)

nicgrover
Des toutes manières, dès que l’on a une opinion divergente de l’OMS ou des voix étatiques, on est complotiste…<br /> Moi j’assume mais de là à affirmer que la terre est ronde, faut pas exagérer… Elle est sphérique…
jvachez
En attendant des gens qui ont pourtant eu affaire avec la justice comme Thierry Casasnovas continuent sans problème sur Youtube.
TheWitcher
Pour la liberté d’expression, Odysee prendra la relève de Youtube.
phoenix2
La terre a une forme sphéroïde, mais plate pour les ignares.
06jerem
YouTube ? Ceux qui ont censuré Pr Perronne parce qu’il avait annoncé que le vaccin n’empêchait pas la transmission ? La chaîne a également été fermé durant 1 semaine… Si c’est pour poursuivre dans cette direction, ça n’est pas la peine
pecore
@06jerem : Encore une fois ce n’est pas de la « censure » mais de la modération lorsqu’elle est faite par une personne privée sur son propre service.<br /> Ensuite, avez vous lu l’article ? Il ne parle pas de supprimer des vidéos mais de leur attribuer un label signifiant qu’elle a été faite par un professionnel de santé reconnu. Où est la soi disant censure ici ?
spip74
On peine à trouver un médecin traitant et ces pseudo médecin on besoin de youtube pour se faire connaître. Tout est dit.
cyrano66
Il était temps de faire un peu le ménage Monsieur Youtube. Ca fait quelques années que les charlatans de tout poile se lâchent chez vous.<br /> Peut-être finalement que l’hystérisation complète autour du COVID aura eu du bon.<br /> Par contre la présence de cet indicateur du crédit professionnel risque de donner plus de poids au<br /> «Voix discordante sur un sujet d’intérêt général»<br /> (dixit la chambre disciplinaire de première instance d’Ile-de-France de l’ordre des médecins)
Sodium
Ils pourraient travailler en partenariat avec les nombreuses communautés sceptiques reconnues qui font le travail de debunkage des-dits contenus. Mais bon, ça impliquerait une communication entre humains, ce qui n’est clairement pas le fort de Google…
GRITI
JohnnyG
J’apprécie ton sens de la nuance.<br /> Toujours là où on l’attend…
JohnnyG
Sauf erreur de ma part, au moment ou il a dit ça, l’état des connaissances et des mutations du virus montrait le contraire.<br /> Depuis il a muté et oui, l’intérêt du vaccin est de ne pas remplir les hôpitaux et de mourir…<br /> Bref…
Doomy
Un agenda complotiste ? Première fois que j’entends ça, faites gaffe Clubic vous virez complotistes !
MattS32
JohnnyG:<br /> Sauf erreur de ma part, au moment ou il a dit ça, l’état des connaissances et des mutations du virus montrait le contraire.<br /> Et puis surtout, cette vérité sur le fait que le vaccin n’empêche pas la transmission (cela dit, il la diminue tout de même) n’est sans doute pas la raison de son bannissement. C’est toutes les nombreuses autres âneries qu’il a balancées à tour de bras…
jeanlucesi
Quelles âneries ?
jeanlucesi
Mais qui est Youtube pour faire le tri chez les pseudos médecins ?<br /> Youtube qui démocratiquement à fait cesser la chaîne de DIVIZIO qui ne fait que du droit etc…<br /> Pour eux que cela intéresse : https://newpipe.net
GRITI
Pour Fabrice Du Vizio:<br /> Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme<br /> Archives des fabrice di vizio - Conspiracy Watch | L'Observatoire du...<br /> Libération<br /> Fabrice Di Vizio, passion du Christ et complotisme<br /> Une chaîne YouTube destinée à la lecture de l’actualité «à la lumière de la parole de Dieu» vient d’être lancée avec l’avocat héraut des anti-mesures sanitaires.<br />
pecore
YouTube est maître en son château ou en l’occurrence, sur sa plateforme. Il a le droit d’y fixer ses règles d’utilisation tant qu’elles respectent la loi des états, ce qui est le cas. C’est vrai pour toutes les plateformes d’ailleurs.<br /> De plus, encore une fois, YT ne fait pas le tri, il informe les utilisateurs si une personne est un professionnel de santé reconnu ou pas. Moi, j’aime bien savoir à qui je confie ma santé, pas toi ?
jeanlucesi
Quand c’est Twitter par contre il n’est pas maître en son château.
jeanlucesi
Les Islamistes peuvent être sur Youtube mais pas Di Vizio.<br /> Depuis quand dans une démocratie c’est interdit d’être passionné du Christ?
GRITI
jeanlucesi:<br /> Depuis quand dans une démocratie c’est interdit d’être passionné du Christ?<br /> Ce n’est pas interdit vu qu’il n’est pas en prison pour cela.<br /> Par contre certaines croyances et passions peuvent amener à avoir des discours dangereux.
jeanlucesi
Tu as raison il n’est pas en prison mais surtout qu’il ne soit pas entendu ni vu.
LedragonNantais
@nicgrover<br /> FAUX, la terre est un carré! Sinon pourquoi tout le monde dirait au 4 coins du monde, hein?
LedragonNantais
Déja y’en a que je bannerais sans aucun hésitation de YT, c’est ce cinglé « gourouesque » de thierry casanovas. Un barjo qui fait croire que ses jus de salades peuvent limite guérir un cancer du pancréas. Ce type est un danger, un jeune diabétique à failli mourir y a 2/3 ans à cause de type car il a suivi ses bobards.
nicgrover
Vu sous cet angle (x4) je m’Euclide…
GRITI
Des preuves !!!<br />
GRITI
Faux! C’est un rectangle à tendance de losange.
MattS32
Et pourquoi pas un tétraèdre ?
ABC
Youtube, c’est le truc où des mecs qui ont bac -12 expliquent sans complexe leur métier aux médecins (qu’ils insultent au passage), et qui traitent de « moutons » tous ceux qui n’ont pas un QI inférieur à 102 ?<br /> Si les réseaux sociaux faisaient les choses correctement, seuls les médecins diplômés seraient habilités à poster des vidéos et avis donnant des conseils médicaux. Mais pour ça il faudrait vérifier et ça, ça coûterait trop cher pour les Meta/Google/Twitter. #rentabilité <br /> Les adeptes de la médecine de comptoir qui dispensent leur « bons conseils », devraient pouvoir être poursuivis. Dans la vie réelle, se livrer à une activité médicale sans en avoir les compétences est passible de sanctions. Pourquoi ce n’est pas le cas sur les réseaux ?<br /> Et qu’on ne parle pas de liberté d’expression. Mettre en danger la vie d’autrui ce n’est pas la liberté. L’avis de mille trolls qui réinventent la médecine façon café du commerce ne vaut rien. On a vu les dégâts pendant la crise du covid, avec des milliers de morts de personnes fragiles qui auraient pu être évités s’ils n’avaient pas lu les réseaux qui leur ont mis le doute. Certains « influenceurs » ont du sang sur les mains.<br /> Si en plus des faux médecins/vrais trolls se parent de compétences qu’ils n’ont pas, la seule réponse doit être le tribunal. Déjà engorgés certes. Il en va de la santé de chacun et de la liberté de tous, la vraie.
Voir tous les messages sur le forum