YouTube Shorts, le clone de Tiktok par Google, se lance. Vers un succès à la Google+ ?

15 septembre 2020 à 20h25
2
YouTube Shorts logo © YouTube
© YouTube

Après Instagram et sa fonctionnalité Reels, la plateforme vidéo de Google est en train de déployer YouTube Shorts, en démarrant par l'Inde.

Le message est clair : « Une nouvelle façon de regarder et de créer sur YouTube », nous dit son vice-président de la gestion des produits, Chris Jaffe. Lundi, la plateforme vidéo a dévoilé YouTube Shorts, une nouvelle fonctionnalité qui, comme son nom l'indique, permet la création de courtes vidéos, d'une durée maximale de 15 secondes. Avec un format qui arrive en réponse à TikTok et Instagram Reels . Ce qui ne garantit pas d'en faire un succès. Loin de là.

YouTube repense les boutons de son application

Les Shorts YouTube sont donc de courtes vidéos de 15 secondes, dont les premiers outils dévoilés offrent un potentiel de création plutôt intéressant pour ses utilisateurs. Une caméra multi-segments permettra par exemple d'enchaîner plusieurs clips vidéo l'un après l'autre. Shorts promet l'accès à un nombre important de chansons, sans doute issues de sa bibliothèque. Des commandes vitesse, une minuterie et un compte à rebours complètent la gamme des premiers outils disponibles.

Pour créer un Short, YouTube a dû imaginer une petite modification des onglets de son réseau social. En bas d'écran, vous retrouvez habituellement cinq boutons qui cohabitent, avec, de gauche à droite, Accueil, Explorer, Abonnements, Notifications et Bibliothèque.

Pour insérer l'outil Short, YouTube a créé un nouveau bouton, « », en lieu et place du bouton Abonnements. Les Notifications basculent en haut de l'écran. Le bouton Caméra, utile pour poster une vidéo ne disparaît pas, mais il ne sera désormais visible qu'en cliquant sur « + », qui vous offrira donc trois possibilités : poster une vidéo, lancer un live et poster un Short.

Bide, or not to bide ?

Dans son billet de présentation, YouTube rappelle, pour faire un pied de nez à certains de ses concurrents ou de façon générale à d'autres médias sociaux, avoir hébergé la première vidéo de son histoire le 24 avril 2005, postée par jawed depuis San Diego, 112 millions de vues au compteur avec cette unique vidéo de seulement 18 secondes. Un format dont YouTube Shorts est censé s'inspirer.

La fonctionnalité se destine aux créateurs de contenus qui s'emploient sur smartphone , le but étant de la rendre intuitive un maximum. YouTube veut que le contenu soit facile à créer et simple à visionner. Shorts sera lancée en bêta en Inde, dans un premier temps. La plateforme étoffera progressivement le service de nouvelles fonctionnalités et le diffusera dans d'autres pays dans les prochains mois. Google compte sans doute sur le bannissement de TikTok du Sous-Continent, en vigueur depuis cet été, pour bénéficier d'une adoption plus importante du nouveau service.

Sur le papier, encore une fois, la promesse est belle. Mais est-ce bien ce que l'on attend de YouTube ? Le réseau aux 2 milliards d'utilisateurs arrive peut-être après la bataille, et surtout, sans l'aura d'un concurrent comme TikTok. La jurisprudence Google+ est là pour rappeler que lorsque la firme de Mountain View a lancé un service ou une application en retard, elle n'a pas toujours connu le succès.

Pensez-vous que YouTube puisse peser sur le marché du partage de vidéos courtes ?

Souvenir, souvenir…

Modifié le 16/09/2020 à 08h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Xiaomi Mi Mix 4 se montre en images et cacherait sa caméra avant au beau milieu de l'écran
Samsung Galaxy Z Fold 3 et Flip 3 : les rendus officiels et les prix européens fuitent avant l'annonce
Google officialise sa puce Google Tensor et donne un aperçu des Pixel 6 et 6 Pro
Des photos de la Galaxy Watch 4 Classic sont apparues en ligne
Mode sombre : des effets modérés sur la consommation de batterie de nos smartphones
Les Huawei P50 et P50 Pro officialisés en Chine, ils embarquent HarmonyOS et le Snapdragon 888
OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Le OnePlus Nord 2 est désormais disponible en France, à partir de 399 euros
Haut de page