Le Netflix de l’animation japonaise, Crunchyroll, s’offre le distributeur franco-allemand VIZ Media

07 décembre 2019 à 20h20
0
Crunchyroll logo

C'est fait. Crunchyroll et le groupe VIZ Media Europe ont annoncé la finalisation de la transaction associant leurs deux entreprises. Dorénavant, Crunchyroll devient donc l'actionnaire majoritaire du groupe VIZ Media Europe.

Crunchyroll, premier distributeur d'animation japonaise hors des frontières du berceau du genre, dispose désormais de bureaux à San Francisco, Los Angeles, Tokyo, Paris, Berlin et Lausanne. De quoi développer les communautés du manga et de l'anime à travers le monde entier. Rappelons que VIZ Media Europe est l'un des éditeurs et distributeurs d'anime les plus établis en Europe.

Une passerelle vers une distribution mondiale

C'est d'ailleurs là tout l'intérêt de Crunchyroll, société de WarnerMedia. Avec l'objectif de séduire de nouveaux marchés, et de renforcer la position de la plateforme en Europe, John Easum a été nommé au poste de responsable dirigeant Crunchyroll EMEA. L'homme, qui a déjà plus de 25 ans d'expérience dans le domaine, partagera donc son temps entre Berlin et Paris, à la recherche de nouvelles opportunités de marché et d'une croissance internationale.

À noter que le groupe VIZ Media Europe comprend notamment VIZ Media Suisse, AV Visionen, KAZÉ, KAZÉ Manga, Anime on Demand et Anime Digital Network. L'acquisition de Crunchyroll porte donc également sur des licences indétrônables comme Naruto ou Dragon Ball (et leur adaptation en anime), le tout correspondant à un public de plusieurs millions de personnes.

Les anciens restent dans l'écosystème

L'association des deux entreprises ne remet pas en cause l'ensemble des postes existants, et le fonctionnement restera en l'état, du moins à court terme. Le président de VIZ Media Europe, Kazuyoshi Takeuchi, quittera ses fonctions mais continuera néanmoins à conseiller le groupe.

Les groupes d'édition japonais influents Shueisha et Shogakukan, jusqu'à présent majoritaires au capital de VIZ Media Europe, voient leur pouvoir participatif se réduire, mais garderont la totalité de leurs activités d'édition (par le biais d'une cession à une nouvelle société créée par leurs soins).

Reste que, malgré la fusion, on ne sait toujours pas comment se déroulera l'abonnement, ni même si son tarif augmentera. Pour les personnes qui ont souscrit à Anime Digital Network et à Crunchyroll, aucune information n'a été communiquée. Crunchyroll revendique aujourd'hui 2 millions d'abonnés payants dans le monde.

Source :LesEchos
5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top