Lycéens, étudiants : vos apps pour une rentrée réussie

20 septembre 2015 à 00h00
0
Peut-être encore un peu plus cette année que précédemment, on nous vend des smartphones et des tablettes « bons pour la productivité ». Ça tombe bien, c'est la rentrée, une sélection des apps destinées à travailler s'impose !

Durant cette année scolaire ou étudiante, il y a fort à parier que vous oublierez au moins une fois votre cahier ou classeur, trousse ou carrément votre cartable. Ce qu'il y a de sûr, c'est qu'il y a peu de chances que vous oubliiez votre smartphone : il ne vous quitte pas. Alors pourquoi ne pas en faire, en plus d'un compagnon de vos pérégrinations, un outil de travail ?

Nous avons sélectionné pour vous une petite dizaine d'applications gratuites afin de vous rendre plus productif. Destinées aux smartphones ou aux tablettes, elles vous permettront de vous rendre compte qu'il y a mieux que Candy Crush, en cours, pour réussir.

Bien s'organiser

Commençons par le plus important : l'organisation. Rien n'est plus utile que le fait de savoir où et quand on a cours, avec qui, et même de pouvoir prendre ses notes dans un classeur virtuel.

inClass

Commençons par l'application certainement la plus complète de cette sélection, dont l'usage est toutefois recommandé - ou en tout cas, plus facile - sur tablette. InClass est votre emploi du temps, agenda, répertoire et classeur multimédia à la fois. Comprenez par là qu'après avoir créé un cursus, intégré les modules suivis, leurs horaires et l'intervenant pour chacun d'eux, vous pourrez également effectuer des prises de notes agrémentées de photos, de sons et, pour 0,99 euros, de dessins.

Optimale utilisée avec un clavier, l'app pourrait bien être tout ce dont vous avez besoin pour suivre vos cours si le papier n'était pas malheureusement incontournable. Seule ombre au tableau, celle-ci n'est disponible que pour iOS.

0,99 euros pour retirer la pub, une aubaine.




myHomework Student Planner

Puisque inClass se cantonne aux appareils marqués du sceau de la pomme, nous avons cherché un équivalent à destination des utilisateurs d'Android. C'est myHomework qui est sorti du lot ; une app similaire dans l'esprit, mais dont on regrettera le manque de certaines fonctionnalités.

MyHomework saura offrir aux étudiants une organisation du temps réellement complète. En début de semestre, l'utilisateur renseignera ses disciplines d'étude ainsi que les jours, horaires et lieux de ses cours. Au quotidien, il pourra ensuite ajouter ses devoirs, projets, examens, etc. ainsi que leur priorité. L'application saura mettre en lumière jour après jour les cours et tâches qui attendent l'étudiant, l'épaulant dans son organisation.

Une application de qualité, même pour un usage gratuit, et qu'il sera possible d'acheter afin de se libérer de quelques contraintes comme la publicité.

L'app, disponible également sous Windows, profite d'une interface claire et concise




Emploi du Temps Pratique

Difficile d'éviter les répétitions pour présenter cette application. Emploi du Temps Pratique est une application très simple qui permet de saisir son emploi du temps (cours, professeurs et salle) puis de le consulter. Sous Android, elle pourra être affichée en tant que widget, mais sous iOS, non.

L'application, gratuite, est très fonctionnelle que ce soit en termes de saisie que, bien entendu, de consultation. Notez qu'il sera possible de partager son emploi du temps avec qui le souhaite. Emploi du Temps Pratique est à installer les yeux fermés.

Emploi du Temps Pratique, parce qu'un emploi du temps... c'est bien pratique

Les ressources

Se rencarder sur le PIB du Guatemala ou sur la notion de nombre complexe sans avoir à lancer une recherche internet, éviter en quelques secondes la faute de français sur son rapport de stage ; les applications ont cet avantage d'être souvent monotâche et de vous mener directement à la réponse que vous cherchez.

Petite sélection de celles qui pourraient bien vous être utiles durant votre cursus (scolaire ou/et universitaire).

Wikipedia

Puisqu'il faut bien démarrer quelque part, commençons avec l'app Wikipedia. Certes c'est un choix un peu facile, mais c'est aussi et surtout une institution, une encyclopédie gratuite mondialement utilisée et enrichie.

Profitons-en pour rappeler qu'en termes de recherche de documents, il est indispensable de toujours croiser les sources. Wikipédia n'est donc qu'un point de départ, mais un point de départ accessible en quelques secondes et ça, ça compte.

Qui plus est, l'interface de l'application a eu le droit à quelques améliorations bienvenues lors des dernières mises à jour.

Wikipedia est au savoir ce que la pompe est à l'essence




Kartable

Moins connue, Kartable est une application gratuite qui rassemble les contenus de cours des programmes du collège et du lycée au sein d'une interface simple. L'ensemble des matières sont représentées : mathématiques, français, histoire, géographie, SVT, anglais, espagnol, allemand, ECJS, physique, chimie, philosophie, etc. Le tout est classé par niveau et, suivant les disciplines, l'application propose également méthodologies, exercices ou autres ressources.

Kartable pourrait être l'antisèche parfaite mais elle est bien plus que ça ; un outil clair et simple donnant accès à des cours qui le sont tout autant.

Ne vous fiez pas à l'interface simpliste de Kartable, l'app est très complète




Le Conjugueur

Est-il nécessaire d'expliquer à quoi sert Le Conjugueur ? Il est en quelque sorte le Bescherelle gratuit pour Android. Grâce à lui en effet, tout un chacun peut éviter les fautes de conjugaison en consultant la forme d'un verbe dans tous les temps de tous les modes. Simple et efficace, il suffit de faire une recherche pour accéder au verbe recherché.

Le Conjugueur est gratuit mais soutenu, comme souvent, par un bandeau publicitaire.

« Vous n'aurais plus d'excuse si vous faisez des faute »




Conjuguer

On prend les mêmes et on recommence, cette fois-ci pour les téléphones marqués d'une pomme. Conjuguer est lui aussi minimaliste et gratuit, également soutenu par de la publicité... parfois vidéo. A éviter en cours donc, ou avec le volume à 0.

Je, tu, il, nous, vous, ils...



Se documenter

Prendre des notes, mettre de côté les informations, c'est essentiel. Pas de secret dans ce domaine, les meilleures applications sont aussi les plus connues.

Evernote

Un classique, Evernote est un allié de poids lorsqu'il s'agit de prendre des « micro-notes », de réaliser des schémas, un mémo audio ou encore, de numériser un document à la volée. Cette dernière fonctionnalité étant juste bluffante. Si Office Lens ou Google Drive permettent de prendre une photo puis de la redresser et de la recadrer (en partie manuellement), Evernote, détecte le document et le traite en 2 petites secondes à peine ; idéal pour récupérer un cours en deux temps trois mouvements.

L'interface et les mécanismes d'Evernote héritent de nombreuses d'années d'expérience et ça se sent. Une expérience mise au bénéfice de l'utilisateur et dont il serait dommage de se priver.

La fonctionnalité de numérisation est réellement bluffante (capture de droite).




Pocket

Si Evernote permet surtout d'extraire et de sauvegarder des informations issues « du monde réel », la référence quand il s'agit de mettre de côté des pages web afin de se documenter, se nomme Pocket.

Concrètement, Pocket se présente sous forme d'application, et parallèlement, elle s'affiche dans les navigateurs comme « moyen de partage » ; l'utilisateur s'auto-partage ledit contenu. Une fois cela fait, il retrouve ses articles sauvegardés dans l'application ainsi que via le portail web du service. Il s'agit là d'un bon moyen de conserver et de ranger ses pages... ailleurs que dans d'innombrables et inclassables favoris.

Pocket offre, en outre, une lecture de « type liseuse » paramétrable (police, fond, luminosité) ; le luxe.

Dans la poche !

Entre devoirs, dissertes et rapports

Après être passé par la phase d'approche et de documentation, il faut bien à un moment se résoudre à produire. Tableaux, graphiques, présentation ou rédaction, seuls quelques outils peuvent se targuer d'être au top sur mobile.

Microsoft Word, Excel et Powerpoint

Nous avons choisi, pour cette sélection, de privilégier la suite Microsoft. Une suite solide dont il y a beaucoup à dire, trop pour cette section, mais dont le choix est facilement justifiable.

Raison première et suffisante, les apps Word, Excel et Powerpoint sont d'une incroyable qualité que ce soit sur iOS et Android, sur smartphone et sur tablette. Dotées d'interfaces impeccables, les apps tentent de rapprocher l'utilisateur de son expérience sur ordinateur.

Le partage peut s'effectuer via OneDrive, par email, et les apps sont, au besoin, connectables au service de stockage Dropbox. Pour rappel, Microsoft propose, par défaut, 15 Go de stockage gratuit sur son service de Cloud.

Il ne faut pas négliger non plus l'aspect compatibilité offert par les outils de la suite Microsoft. Vos documents pourront, a priori, être lus par n'importe qui ; qu'il dispose de LibreOffice, OpenOffice ou souhaite les consulter depuis son interface Google Docs.

Nous citons ici Word, Excel et Powerpoint mais la suite se complète d'Outlook, OneNote, OfficeLens ou encore, Skype pour bosser à plusieurs.

Enfin, Office Online vous permettra, sans appareil mobile, de consulter et d'éditer vos documents ; l'excuse « du chien qui a mangé vos devoirs » va avoir un peu plus de mal à tenir.

Microsoft occupe le terrain sur iOS et Android

Téléchargez Microsoft Word

Téléchargez Microsoft Excel

Téléchargez Microsoft Powerpoint


En cas de coup dur


snapSchool

La dernière application de cette sélection s'adresse particulièrement aux collégiens et lycéens. Il y a plusieurs raisons qui peuvent mener un élève à sécher sur un exercice sans avoir de référent à qui s'adresser pour l'aider. L'idée de snapSchool est de lui permettre de rejoindre un réseau social dédié à l'entraide afin de lui permettre de surpasser ses difficultés.

L'utilisateur de snapSchool pourra en effet poster son exercice, expliquer sa difficulté et recevoir des messages lui expliquant comment résoudre son problème. Ce faisant, il dépense des points qu'il regagnera soit en aidant les autres... soit en payant. Et c'est bien là le seul hic du service. « Hic » parce qu'on s'interroge sur l'éthique quand il s'agit de mener un jeune mineur à payer afin d'obtenir éventuellement de l'aide (quand bien même il s'agit du business model du service).

En outre, même sans payer, l'application fonctionne, et force est de constater que les réponses et/ou l'aide apportées sont souvent pertinentes. Parfois même plus pertinentes que les questions elles-mêmes. Une application à tester donc, en cas de coup dur et, au mieux, avec parcimonie.

Un train A par de Lyon à 15h54 et pendant ce temps là a Vera Cruz. Quel est l'âge du capitaine ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test des AirTags : l'accessoire Apple indispensable des têtes en l'air ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
Des chercheurs ont réussi à pirater une Tesla à l'aide d'un drone (et Tesla a déjà patché la faille)
Saliout-1 : la première station spatiale, et pas la plus heureuse
Test de Resident Evil Village : une balade à la campagne qui tourne mal
Idéal pour le télétravail, cet ordinateur HP Chromebook passe à moins de 300€ !
Mini-LED à l’assaut de l’OLED ? On fait le point sur cette ambitieuse technologie LCD
Portal : un fan du jeu a transformé son Alexa en une GLaDOS plus vraie que nature
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Un prototype du Cybertruck de Tesla se pavane dans les rues de New-York
Haut de page