Twitter aussi utilise BitTorrent, pour aller 75 fois plus vite

01 juin 2018 à 15h36
0
00F0000003289630-photo-logo-twitter.jpg
En dépit de sa réputation sulfureuse, BitTorrent est aussi utilisé à des fins légales. Récemment convaincu par son efficacité, Twitter en est un énième exemple. L'ingénieur en infrastructure du réseau social, Larry Gadea, a tout récemment présenté « Murder », un outil de déploiement de mise à jour basé sur BitTorrent.

À l'instar de Facebook, Twitter dispose effectivement de milliers de serveurs, qu'il faut régulièrement mettre à jour, assurant (tant bien que mal) la publication et la consultation de milliers de tweets par seconde. En utilisant le protocole de partage de fichier peer to peer, « Murder » a permis de rendre le déploiement des mises à jour 75 fois plus rapide. Celui-ci ne dure désormais que 12 secondes, contre 15 minutes à partir du précédent système reposant sur un dépôt Git centralisé.

Avec « Murder », chaque serveur ne se contente pas de télécharger la mise à jour, mais la distribue à son tour pour en faciliter la propagation. « Murder » est basé sur un client BitTorrent open source (BitTornado), associé à des scripts maisons pour le déploiement de mises à jour, et est open source lui aussi.

« Murder est l'un des nombreux projets qui démontrent comment des systèmes décentralisés et distribués peuvent apporter d'énormes améliorations, » écrit ainsi Larry Gadea sur un blog officiel de Twitter.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des militants pro-Haïti à l'origine du squat du site du Quai d'Orsay
OpenStack : définir les standards du cloud computing
70.000 blogs du service Blogetery fermés aux Etats-Unis
Des casques aux couleurs de Star Wars chez Funko
Intel souhaiterait investir dans Foxlink pour diversifier ses approvisionnements
Facebook : 500 millions d'utilisateurs cette semaine
TSMC : 7,3 milliards d'euros pour une nouvelle usine taïwanaise
Un chargeur USB 32 ports chez Cambrionix
LG : de la 3D dont un PC portable à lunettes polarisées
Google rachète MetaWeb, éditeur de la base Freebase
Haut de page