L'Australie utilise l'IA pour détecter l'utilisation de smartphone au volant

02 décembre 2019 à 12h24
0
Smartphone voiture
© Pixabay

Décrits comme une « première mondiale », les radars inaugurés dans l'état australien de la Nouvelle-Galles du Sud sont basés sur l'intelligence artificielle. Cette fonctionnalité leur permet notamment de repérer l'usage de smartphone au volant.

Ces « caméras de détection en haute définition », d'après l'expression du ministre des routes, Andrew Constance, pourront être utilisées aussi bien sur des appareils fixes que mobiles.

Jusqu'à 281 euros d'amende

Sur le site de l'Etat, dédié aux transports, Andrew Constance déclare : « Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud est déterminé à réduire le coût humain de ses routes, et la détection des smartphones par des caméras est un autre moyen d'y parvenir ». L'élu ajoute : « Alors que nous entrons dans une période de l'année particulièrement dangereuse sur nos routes, je veux que tous les conducteurs sachent que s'ils utilisent leur téléphone portable au volant d'un véhicule en Nouvelle-Galles du Sud, ils auront plus de risques d'être surpris, où qu'ils soient ».

Pendant les trois premiers mois suivant le lancement des radars, les contrevenant recevront simplement un avertissement par courrier. Ensuite, une amende de 344 dollars australiens (environs 210 euros) pourra être ordonnée. Celle-ci passera à 457 dollars australiens (environ 281 euros) si l'infraction a été commise en secteur scolaire.

Un objectif de 135 millions de véhicules scannés

Les autorités entendent réduire de 30 % la mortalité routière d'ici 2021 en Nouvelle-Galles du Sud, l'état le plus peuplée des six présents en Australie. En 2019, il a déjà recensé 329 morts sur ses routes, contre 354 en 2018.

Les radars utiliseront une intelligence artificielle pour effectuer une première détection, vérifiée ensuite par du personnel autorisé. Le ministère précise que les images pourront être « stockées et gérées de manière sécurisée ».

D'après Bernard Carlon, le directeur exécutif du centre de la sécurité routière, un essai effectué plus tôt cette année a déjà permis plus de 100 000 détections. « Une modélisation indépendante a montré que ces caméras pourraient empêcher environ 100 accidents mortels et graves sur une période de cinq ans », a-t-il déclaré. « Notre communauté soutient fermement l'application de la loi, 80 % des personnes interrogées sont favorables à l'utilisation de caméras de détection pour mettre un terme à l'utilisation illégale des téléphones portables ».

Le programme doit désormais s'étendre jusqu'à permettre le contrôle de 135 millions de véhicules chaque année à partir de 2023.

Source : CNN
Modifié le 03/12/2019 à 09h44
20
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top