L'Australie utilise l'IA pour détecter l'utilisation de smartphone au volant

03 décembre 2019 à 09h44
20
Smartphone voiture
© Pixabay

Décrits comme une « première mondiale », les radars inaugurés dans l'état australien de la Nouvelle-Galles du Sud sont basés sur l'intelligence artificielle. Cette fonctionnalité leur permet notamment de repérer l'usage de smartphone au volant.

Ces « caméras de détection en haute définition », d'après l'expression du ministre des routes, Andrew Constance, pourront être utilisées aussi bien sur des appareils fixes que mobiles.

Jusqu'à 281 euros d'amende

Sur le site de l'Etat, dédié aux transports, Andrew Constance déclare : « Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud est déterminé à réduire le coût humain de ses routes, et la détection des smartphones par des caméras est un autre moyen d'y parvenir ». L'élu ajoute : « Alors que nous entrons dans une période de l'année particulièrement dangereuse sur nos routes, je veux que tous les conducteurs sachent que s'ils utilisent leur téléphone portable au volant d'un véhicule en Nouvelle-Galles du Sud, ils auront plus de risques d'être surpris, où qu'ils soient ».

Pendant les trois premiers mois suivant le lancement des radars, les contrevenant recevront simplement un avertissement par courrier. Ensuite, une amende de 344 dollars australiens (environs 210 euros) pourra être ordonnée. Celle-ci passera à 457 dollars australiens (environ 281 euros) si l'infraction a été commise en secteur scolaire.

Un objectif de 135 millions de véhicules scannés

Les autorités entendent réduire de 30 % la mortalité routière d'ici 2021 en Nouvelle-Galles du Sud, l'état le plus peuplée des six présents en Australie. En 2019, il a déjà recensé 329 morts sur ses routes, contre 354 en 2018.

Les radars utiliseront une intelligence artificielle pour effectuer une première détection, vérifiée ensuite par du personnel autorisé. Le ministère précise que les images pourront être « stockées et gérées de manière sécurisée ».

D'après Bernard Carlon, le directeur exécutif du centre de la sécurité routière, un essai effectué plus tôt cette année a déjà permis plus de 100 000 détections. « Une modélisation indépendante a montré que ces caméras pourraient empêcher environ 100 accidents mortels et graves sur une période de cinq ans », a-t-il déclaré. « Notre communauté soutient fermement l'application de la loi, 80 % des personnes interrogées sont favorables à l'utilisation de caméras de détection pour mettre un terme à l'utilisation illégale des téléphones portables ».

Le programme doit désormais s'étendre jusqu'à permettre le contrôle de 135 millions de véhicules chaque année à partir de 2023.

Source : CNN
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
12
Faisduvelo
Donc on peut pas utiliser le smartphone, mais on peut avoir l’affichage du smartphone sur l’écran du véhicule, et là, c’est autorisé ?
Fatima
Autant interdir les smartphones et les radios ah oui c’est vrai trop d’argent et espionnage en jeu , quel bande d’hypocrite
baramuse
Mais arretez de parler d’IA ! En quoi c’est de l’IA, aux mieux ils utilisent un CNN pour reconnaitre un telephone sur une photo…<br /> Enfin, je me blame tous les jours d’etre encore etonné du niveau journalistique des articles de clubic, et me blame encore plus de continuer a les lire !<br /> @faisduvelo : le portable est autorisé a partir du moment ou il est fixé a la voiture - socle ou autre…
zoup01
Tant mieux, j’ai hâte que ce système soit installé en France…<br /> Ras le bol des abrutis qui ne veulent pas comprendre que telephone et conduite sont totalement incompatibles.
Nmut
Les contructeurs limitent les possibilités d’affichage dans ce cas. Par exemple tu ne peux pas lire de vidéo ou lancer un jeu (et heureusement!). En plus dans certains véhicules, ça ajoute de la commande vocale qui peut-être intéressante de point de vue sécurité.
Nmut
Tu vis en Australie?
Nmut
Ben justement, ils se privent du pistage des smartphones puisque les gens mles mettron ten mode avion pour ne être tenté! <br /> Parconte, je ne savais pas que l’on pouvait espionner les gens avec la radio… <br /> @baramuse<br /> Si les reaseau de neurones ne sont pas de l’IA, rien ne l’est…<br /> La définition de « IA » est certes assez floue, mais là ça colle à pratiquement toutes les différentes définitions, non?
Sinic
Pour commencer, vous allez vous calmer et changer de ton.<br /> Ensuite, le département des transports lui-même parle d’IA et de « système automatisé » : https://roadsafety.transport.nsw.gov.au/stayingsafe/mobilephones/technology.html#faq4<br /> Google Trad, merci : « Un logiciel d’intelligence artificielle analyse chaque image pour déterminer celles qui sont le plus susceptibles d’afficher une utilisation illégale d’un téléphone mobile, ainsi que celles qui ne présentent aucune preuve d’utilisation illégale de ce dernier. »<br /> Donc, il n’est pas question de seulement repérer des smartphones, mais aussi de déterminer de façon automatisée si une utilisation illégale en est faite. Si ça, ce n’est pas de l’IA…
megadub
Oui parce que les études ont démontré que les solutions intégrées sont moins accidentogènes.
megadub
Fatima:<br /> Autant interdir les smartphones et les radios ah oui c’est vrai trop d’argent et espionnage en jeu , quel bande d’hypocrite<br /> Euh… y’a plein d’autres manières de les utilisant qu’en conduisant donc pourquoi interdire ?
Feladan
Même ton commentaire n’est pas consistent, car tu emploies le mot « reconnaître ».<br /> Par conséquent, de l’IA
papytcheb
baramuse a juste totalement raison ! IA est un terme galvaudé. Ici c’est censé être un site d’informatique qui ne reprend pas bêtement des communiqués de presse…<br /> Ce qu’en pense Luc Julia, le roi de L’IHM qui est bien plus calé que nous tous réunis !<br /> journaldunet.com<br /> Luc Julia (Samsung) : "L'intelligence artificielle n'existe pas"<br /> A l'occasion de la sortie de son ouvrage au titre un brin provocateur, le vice-président mondial de l'innovation de Samsung est l'invité du podcast Tech Attitude. Un Français qui n'a pas sa langue dans sa poche.<br />
Nmut
C’est le « un brin provocateur » et le « galvaudé » qu’il faut retenir ici.<br /> Dans la définition originelle, tout dispositif permettant de mimiquer ou remplacer une réflexion humaine était une IA =&gt; une calculatrice est une IA avec cette définition…<br /> Avec l’avancée de l’informatique théorique et pratique, cela se rapporte plutôt à ce qui tourne autour du big data et/ou de l’apprentissage automatique mais la définition claire n’existe pas. Cette définition dépend de la personne, du moment et du domaine technique.<br /> Après, c’est à la mode et le marketting en met effectivement à toutes les sauces.
megadub
Oui enfin, on peut faire le vieux c0n ou juste comprendre que Clubic est aussi un site de vulgarisation et qu’on parle d’IA dés lors qu’un programme s’améliore avec la taille des data acquises.<br /> Ca fait bien longtemps que le terme d’IA est utilisé plus largement que pour parler d’intelligence. L’IA c’est désormais d’avantage de l’analyse de données.
papytcheb
Après, c’est à la mode et le marketting en met effectivement à toutes les sauces.<br /> Merci, tout est dit !! j’attends de clubic de « décrypté l’information » et de pas tomber dans le panneau de l’annonce marketing !!! Ce que clubic sait faire sur du matériel par exemple !
papytcheb
On peut aussi comprendre que Clubic devrait être un peu plus critique quant aux informations qu’il délivre. J’ai insulté personne, merci d’en faire de même !
Sinic
L’agressivité de baramuse n’est pas excusable. Manquer de respect à une personne ou un site au seul prétexte qu’une expression utilisée mondialement, et permettant à des lecteurs de cerner directement le thème de l’article ne lui convient pas n’est pas excusable.<br /> De votre côté, vous n’avez effectivement insulté personne (et je vous en remercie), mais j’aimerais comprendre en quoi relayer une initiative visant à réduire le nombre de morts sur les routes revient à « tomber dans le panneau du marketing » : cela ne fait pas la promotion de qui ou quoi que ce soit.<br /> Si j’en crois le lien que vous citez, il faudrait davantage parler d’intelligence machine ou d’intelligence augmentée. En admettant que ce soit vrai (ce qui est sujet à débat), ce ne sont pas les expressions actuellement retenues par l’Académie Française : https://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/intelligence_artificielle/187257
notolik
Ben pour un ordinateur déterminer qu’un conducteur utilise son téléphone (ou non) c’est super chaud.<br /> Donc si le terme d’IA ne fait pas consensus qu’importe, c’est ultra balaise alors si en plus si c’est efficace… Gros bravo.<br /> Patain ils rigolent pas en Australie. Le paquet de clopes à 30 Euros (=&gt;2025), les PV à 200/300 Euros…
mcbenny
Je ne rentrerais pas dans le débat de l’intelligence artificielle, je n’y connais rien, mais par contre, vivant en Australie et précisément en Nouvelle Galles du Sud, je dirais simplement que l’Australie n’a pas de « régions » mais des « états » (states) (c’est un pays fédéral, comme les « Etats Unis ») et la Nouvelle Galles du Sud est donc un état, parmi les 8 qui composent l’Australie (Australie Occidentale, Territoire du Nord, Australie Méridionale, Queensland, Nouvelle Galles du Sud, Territoire de la Capitale Australienne (heurk!), Victoria et Tasmanie).<br /> N’hésitez pas à supprimer mon commentaire une fois qu’il aura été utile.
Sinic
Merci ! Je vais remplacer cela, et il n’y a pas de raison de supprimer votre commentaire, qui pourra toujours être utile à d’autres.
baramuse
oui, et pour avoir pris quelques prunes, tu apprends a connaitre leurs « subtilités »
baramuse
Un « réseau de neurone » n’est qu’une architecture, un enchainement (certes complexe) de fonctions mathématiques basiques.<br /> Donc non, rien a voir avec de l’intelligence artificielle.
Nmut
Un cerveau n’est qu’un réseau de neurone parcourus par un flux électrique/chimique. Rien à voir non plus avec l’intelligence… <br /> On définit une IA comme un système artificiel simulant une réflexion. Un réseau de neurones par son apprentissage (plus ou moins) automatique répond particulièrement bien à cette définition. La notion n’est qu’assez éloigné de la notion d’intelligence en elle-même.<br /> Peut-être que ta définition est différente, mais tu ne nous la donnes pas…
baramuse
La je suis d’accord ! mon explication était bien baclée.<br /> Disons donc que l’apprentissage supervisé d’un reseau de neurones, pour de la reconnaissance d’objet dans une image est bien plus proche d’un algo complexe certes, que d’un systeme artificiel simulant une reflexion.<br /> Sinon on peut appeller tout algo complexe une IA, et devaluer le sens du mot intelligence.
Nmut
Je pense effectivement comme toi que « IA » n’est pas adapté à ce pourquoi on l’utilise.<br /> Par contre, je ne suis pas d’accord sur le fait qu’un réseau de neurone est un algo. Un algo, tu peux le prouver, ce qui n’est pas possible même sur un réseau simple (un 3x3 est déjà trop complexe pour une validation automatique). C’est en cela qu’il se rapproche d’un cerveau humain, même si l’entrainement est totalement tributaire du choix du jeu de données, donc des biais de ceux qui l’ont choisit. Et dans ce sens, il n’y a aucune conscience, aucun « jugement » et liberté, donc pas d’intelligence.<br /> Mais pour un humain, n’est-ce pas assez similaire (l’influence de l’éducation et de l’environnement)?<br /> C’est plus une discussion philosophique que technique!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cyber Monday Amazon :  Souris Logitech MX Master Souris sans Fil à 37,99€ au lieu de 89,99€
Cyber Monday Amazon : PS4 Slim 500 Go F noir à prix cassé
Cyber Monday Rakuten : Apple iPhone 11 64 Go à 669,99€ au lieu de 809€
Panasonic vend sa branche semi-conducteurs au taiwanais Nuvoton Technology
Un amendement suggère d'augmenter de 6 mois la garantie des produits que vous faites réparer
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page