Le département de recherche sur l'armement US veut doter l'IA de « sens commun »

15 octobre 2018 à 21h54
6
armée IA

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), entité de l'armée américaine dédiée à la recherche, souhaite munir l'intelligence artificielle de sens commun pour la perfectionner.

Si l'intelligence artificielle est capable de répondre à de nombreuses problématiques, il lui manque tout de même une compétence essentielle à la compréhension du monde : le sens commun, c'est-à-dire le bon sens qui lui permettra par exemple de se comporter de manière « raisonnable ».

Elle pourrait ainsi éviter certaines erreurs qu'un humain ne ferait pas (enfin... normalement).

Simple pour l'humain, difficile pour l'IA

Dans un communiqué, Dave Gunning, de la DARPA, explique :
« L'absence de bon sens empêche un système intelligent de comprendre son monde, de communiquer naturellement avec les gens, de se comporter raisonnablement dans des situations imprévues et d'apprendre de nouvelles expériences. Cette absence est peut-être la barrière la plus importante entre les applications d'intelligence artificielle étroitement ciblées que nous avons aujourd'hui et les applications d'intelligence artificielle plus générales que nous aimerions créer à l'avenir ».

De fait, la DARPA souhaite que l'IA soit en mesure de posséder cette compétence. Pour se faire, elle s'est associée à l'Allen Institute for Artificial Intelligence de Seattle afin de lancer le concours baptisé Machine Common Sense (ou MCS). Ainsi, des algorithmes seront chargés de réagir à des questions dont la réponse ne peut pas être un simple ensemble de faits, mais plutôt une analyse se basant sur l'observation d'autres situations similaires. En somme, un raisonnement basé sur le sens commun.

Une des questions pourrait par exemple être :

Sur scène, une femme prend place au piano. Elle :
  • a. est assise sur un banc pendant que sa sœur joue avec la poupée,
  • b. sourit avec quelqu'un pendant que la musique joue,
  • c. est dans la foule, regardant les danseurs
  • d. pose nerveusement ses doigts sur les touches.

Pour l'instant, les algorithmes se préparent à répondre à environ 113 000 questions de ce type.

Récemment, la DARPA a investi plus de deux milliards de dollars dans l'intelligence artificielle. Rappelons également que Google puis Microsoft ont refusé de répondre à l'appel d'offres lancé par l'armée américaine. Malgré le contrat de 10 milliards à la clef, les deux entreprises ont indiqué que la collaboration n'était pas en accord avec leurs principes sur l'intelligence artificielle. Pour sa part, la Défense n'a pas nié que l'objectif du partenariat était de travailler à « augmenter la létalité de leur département ». Un objectif qui ne laisse aucun doute sur les projets de l'armée.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Facebook Messenger teste une fonctionnalité d’annulation de message
Chrome 70 : les certificats HTTPS eux aussi dans le viseur du navigateur
Des robots et des humains augmentés mèneront-ils les guerres du futur ?
Les ondes gravitationnelles pourraient être en mesure de transférer des données
Piratage : les données confidentielles de 30 000 employés du Pentagone exposées
Lucasfilm stoppe le développement d'un jeu Star Wars créé par des fans
Série noire pour la NASA : après Hubble, au tour de Chandra de tomber en panne
Recherche de vie extraterrestre : une aiguille dans une botte de foin cosmique
Ubisoft dévoile un outil de traduction automatisé des hiéroglyphes
La traduction en temps réel débarque sur les smartphones Google Pixel
Haut de page