Disneyland : la reconnaissance faciale en test à l'entrée du resort d'Orlando

29 mars 2021 à 12h00
6
reconnaissance faciale Magic Kingdom © Capture d'écran
© Capture d'écran

Aux États-Unis, Magic Kingdom a entamé une période de tests de la technologie, utilisée à l'entrée du parc en lieu et place du lecteur d'empreintes digitales. De quoi susciter l'inquiétude chez certains, même si Disney essaie de rassurer.

Si Disneyland Paris reste portes closes sans même pouvoir annoncer aujourd'hui au public et aux amoureux de Mickey et Minnie une date de réouverture potentielle, d'autres Resort aux grandes oreilles s'activent dans le monde, pour préparer « le monde d'après ». De l'autre côté de l'Atlantique, à Orlando, Magic Kingdom, qui s'apprête à fêter son 50e anniversaire, a démarré il y a quelques jours une période de tests d'accès au parc à l'aide d'un mécanisme de reconnaissance faciale. Il s'agit d'une option mise à disposition des visiteurs, qui elle-même se destine peut-être à devenir une norme qui aiderait à mettre fin aux longues files d'attente à l'entrée.

Gain de temps et respect des gestes barrières

Si elle est source d'inquiétudes notamment auprès des défenseurs de la vie privée et des libertés, la reconnaissance faciale va peu à peu se démocratiser dans le monde entier au cours des prochaines années, comme elle est déjà utilisée aujourd'hui, par exemple dans certains aéroports du globe pour assurer le contrôle aux frontières.

Aux USA, Magic Kingdom veut mettre à profit la controversée technologie pour bénéficier de deux avantages majeurs : le premier étant celui d'un gain de temps. En positionnant un dispositif à l'entrée des parcs, Disneyland fluidifierait l'accès aux lieux en période de forte affluence, et éviterait l'attente pour accéder au parc, attente qui se compte parfois en longues minutes (en temps normal, cela va sans dire).

reconnaissance faciale Magic Kingdom écran © Capture d'écran
© Capture d'écran

Le deuxième avantage est dans l'air du temps. L'installation de dispositifs de reconnaissance faciale à l'entrée du parc d'attractions constitue une solution de contrôle sans contact, qui aiderait au remplacement des scanners d'empreintes digitales qui aujourd'hui ne permettent pas de respecter les gestes barrières, en cette longue période pandémique.

Toutes les données supprimées 30 jours après la fin du test

Des tests sont donc menés depuis quelques jours à Orlando, et s'étireront jusqu'au 23 avril 2021 au minimum. Pour l'instant, les parcs américains ne peuvent accueillir qu'un certain nombre de visiteurs, mais ils servent aussi de centres de vaccination. Si le dispositif est mis en place, il sera comme aujourd'hui optionnel et devra même nécessiter un accord parental pour les mineurs. Seul le masque pourra être conservé sur le visage, les casquettes et autres lunettes devant être retirées avant de passer devant l'écran et la caméra.

reconnaissance faciale Magic Kingdom panneau © Capture d'écran
© Capture d'écran

Quid de la collecte de données, alors ? La direction du parc a indiqué que la caméra capture le visage du visiteur et l'associe directement à un identifiant unique, relié ensuite au ticket d'entrée ou au bracelet Magic Band pour les résidents des hôtels. Elle précise que les images et numéros uniques associés à la capture seront supprimés dans les 30 jours après la fin du test. Dans le cadre de cette expérience, Disney assure ne pas partager les données avec des tiers.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
5
Jehlem
Pour ne pas être reconnu Il faut y aller avec un masque de Mickey sur la figure
thibotus01
Attention vous allez facher les fans de Disney ou les puristes. Disneyland n’existe pas en Floride, c’est « Disney World » ou « Walt Disney World ».
AlexLex14
En l’occurrence, c’est surtout Magic Kingdom, comme on le dit dans l’article qui est le principal parc de Disney World.<br /> Mais pour cette actualité et dans un univers tech, citer aussi «&nbsp;Disneyland&nbsp;» permet de plus facilement identifier le truc (je suis un puriste de Disney et je peux dire sans trop de prétention que je connais très très bien cet univers, mais il faut toujours se mettre à la place des lecteurs, qui ne connaissent peut-être pas tous le nom de chacun des parcs des différents resort Disney de la planète).
tangofever
La bonne excuse, mdr
AlexLex14
C’est pas une bonne excuse, c’est une réponse logique et surtout argumentée
Maxvarchar
Les données seront supprimées jusqu’à preuve de contraire et si ce n’était pas le cas ce serait la faute à un bug… au secours
AlexLex14
Maxvarchar:<br /> Les données seront supprimées jusqu’à preuve de contraire<br /> C’est sûr qu’on pourra toujours avoir le doute. À voir ensuite le contrôle (au sens «&nbsp;préventif&nbsp;» du terme) que les autorités peuvent opérer là-dessus…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Peut-on interdire les mots de passe par défaut ? C'est ce que veut le gouvernement britannique
L'excellent antivirus optimisé Mac en promo : pourquoi Intego est un service indispensable ?
Surfshark VPN fait encore chuter ses tarifs, un service VPN performant à ne pas manquer !
Plusieurs montres connectées pour enfants présentent d’importants risques de sécurité
CyberGhost n'arrête plus de casser ses prix, faut-il craquer pour ce VPN au top ?
Plus de 150 000 cartes bancaires françaises trouvées en vente sur le dark web
Bitdefender poursuit les promos, un antivirus complet pour une protection efficace et abordable
Vous cherchez un antivirus performant et peu cher ? Craquez pour l'offre Cyber Monday d'Avira
Plus de 1 000 cybercriminels arrêtés par Interpol, 27 millions de dollars saisis
Black Friday : à l'occasion du Cyber Monday, CyberGhost n'hésite pas à pulvériser le tarif de son VPN de - 85% !
Haut de page