Des chercheurs sécurisent la reconnaissance faciale en imposant des grimaces

Shutterstock

Depuis son introduction sur les smartphones , la reconnaissance de visages est sujette à controverses. Des chercheurs ont mis au point un dispositif afin de sécuriser cette dernière.

Faire une grimace en procédant à un paiement sans contact, c'est peut-être qui nous attend à l'avenir…

Non, ce n'est pas une blague

Selon l'université de Brigham Young, dans l'État de l'Utah, les dispositifs de reconnaissance faciale actuellement implémentés sur les smartphones ne seraient finalement pas si difficiles à contourner. On se souvient par exemple que les premières caméras pouvaient procéder au déverrouillage de l'appareil sur présentation d'une simple photo. Pour les capteurs 3D, il suffit d'utiliser le visage d'une personne lorsque cette dernière dort.

D. J. Lee, professeur en ingénierie informatique, a mis au point un dispositif baptisé « C2FIV » ou Concurrent Two-Factor Identity Verification. Concrètement, au paramétrage du dispositif, les utilisateurs sont ainsi invités à enregistrer de courtes vidéos de grimaces d'une à deux secondes.

Ces mêmes grimaces devront être effectuées au moment de déverrouiller son smartphone ou de procéder à une autorisation de paiement. L'algorithme de C2FIV entamera une comparaison de la géométrie faciale ainsi que de la séquence des mouvements du visage. Le professeur explique : « Le plus gros problème que nous essayons de résoudre est de nous assurer que le processus de vérification d'identité est intentionnel. Si quelqu'un est endormi, vous pouvez toujours utiliser leur doigt pour déverrouiller un téléphone ».

Au-delà du smartphone

Le dispositif a été testé auprès d'une cinquantaine de sujets, lesquels ont enregistré quelque 8 000 clips vidéo. Chacun des participants a dû traduire sur son visage une émotion pour configurer le mécanisme.

À l'heure actuelle, C2FIV afficherait un taux d'identification correcte de 90 %, mais le professeur estime que ce dernier devrait être supérieur au fur et à mesure de l'avancée des travaux.

Au-delà du smartphone, M. Lee estime que le dispositif pourrait être implémenté au sein des distributeurs de billets, des portes d'hôtel ou encore dans les voitures. Il conclut : « Ça ne serait pas super de savoir que même si vous avez perdu votre clé de voiture, personne ne peut vous la voler parce qu'ils ne connaissent pas votre mimique faciale secrète ? ».

Il y a quelques années, Google aurait pu annoncer un tel dispositif… en poisson d'avril. Quoiqu'avant de voir des dizaines de personnes dans le métro faire la grimace en permanence, un tel mécanisme pourrait finalement nous rendre un peu plus sociables et nous encourager à garder le smartphone dans la poche en public.

Source : New Atlas

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test Asus Zenfone 8 Flip : un bon smartphone, qui manque d'audace
Asus annonce les Zenfone 8 et Zenfone 8 Flip et se lance dans les flagships compacts
SSD pas cher : le Sandisk SSD Plus 1 To 2.5
Test Asus Zenfone 8 : enfin un smartphone haut de gamme compact
App Store : les processus de vérification auraient permis d'éviter des fraudes s'élevant à $1,5 milliard
Le top des PC portable gamer : MSI GF75 Thin à -450€ chez Cdiscount
Obtenez 4 To de stockage externe Seagate à moins de 90€ avec un code chez Cdiscount
SteelSeries dévoile sa nouvelle souris gaming boostée au RGB, la Rival 5
Amazon, Apple et Google s’allient pour promouvoir l’intercompatibilité des objets connectés
Bon plan Amazon : la souris bureautique Logitech M330 Silent Plus est à -50%
Haut de page