Des hologrammes pour remplacer vos vidéoconférences ? Cette entreprise y travaille

11 août 2020 à 14h19
0
© PORTL

Non, il ne s'agit pas là d'un ascenseur, mais du nouvel appareil développé par les sociétés PORTL et StoryFile. Celles-ci affirment avoir achevé le développement d'une machine de projection holographique fondée sur l'intelligence artificielle.

Celle-ci donnerait la possibilité de discuter avec un hologramme représentant une autre personne. Elle pourrait ainsi permettre, entre autres, de discuter avec un personnage de film, des parents décédés ou d'organiser des conférences.

De l'IA et des hologrammes

Dans un communiqué conjoint et daté du 7 août, les P.-D.G. respectifs de PORTL et de StoryFile, David Nussbaum et Heather Smith, ont annoncé la « création » de l'appareil, laissant entendre que son développement touchait désormais à sa fin. Les dirigeants déclarent : « Pour la première fois dans l'histoire, vous pouvez converser avec un hologramme intelligent diffusé dans une machine de projection à taille humaine et leur demander n'importe quoi, n'importe où, n'importe quand. »

L'IA intégrée à l'appareil aura pour objectif de reproduire avec fidélité le comportement de la personne. Heather Smith précise : « Vous ressentez leur présence, voyez leur langage corporel, voyez tous leurs signaux non verbaux. Vous avez l'impression d'avoir réellement parlé à cette personne même si elle n'était pas là. »

En février dernier, PORTL avait déjà donné un premier aperçu de ce que devait donner son projecteur holographique. La marque y promettait un appareil en diffusant une image en 4K et « totalement autonome ». On y apercevait divers personnages, mais aussi une publicité pour un smartphone, présageant des usages pensés pour les entreprises.

La société se dit toutefois ouverte aux utilisations qui en seront finalement faites et ne dit pas le destiner aux entreprises. David Nussbaum ajoute que « les possibilités sont grandes ouvertes, étant donné la puissance de l'IA de StoryFile et la qualité réaliste de ces hologrammes. J'ai hâte de voir ce que le monde en fera. »

Un prix de départ à plus de 50 000 euros (pour l'instant)

Le dirigeant évoque aussi la "holoportation", un terme utilisé pour désigner la projection d'une personne dans un hologramme, par exemple pour réaliser des conférences. Microsoft a beaucoup fait parler de lui ces dernières années dans ce domaine. Selon David Nussbaum, avec le nouvel appareil de PORTL, cela pourrait désormais être réalisé par toute personne disposant d'une caméra et d'un fond blanc. Il déclare : « Nous disons que si vous ne pouvez vous y trouver, vous pouvez vous y projeter. »

L'appareil est assez encombrant. La cabine fait 2,1 mètres de haut et 1,5 mètre de large pour 60 centimètres de profondeur. En revanche, l'appareil peut être branché sur une simple prise électrique standard.

David Nussbaum affirme ainsi être en mesure « de connecter des familles de militaires qui ne se sont pas vues depuis des mois, des gens vivant sur des rivages différents » ou toute personne favorisant la distanciation sociale pour lutter contre le coronavirus.

Ces utilisations potentielles ne seront cependant pas à la portée de toutes les bourses, le prix de la machine démarrant à 60 000 dollars (environ 51 000 euros). La société prévoit néanmoins une baisse de ce prix dans les trois à cinq prochaines années. Elle souhaite également développer un autre appareil, d'une taille plus modeste, à un prix plus accessible.

Modifié le 11/08/2020 à 14h26
7
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Bill Gates ne croit pas du tout aux avions et aux poids-lourds électriques
Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
scroll top