Des hologrammes pour remplacer vos vidéoconférences ? Cette entreprise y travaille

11 août 2020 à 14h19
7
PORTL hologramme © PORTL
© PORTL

Non, il ne s'agit pas là d'un ascenseur, mais du nouvel appareil développé par les sociétés PORTL et StoryFile. Celles-ci affirment avoir achevé le développement d'une machine de projection holographique fondée sur l'intelligence artificielle.

Celle-ci donnerait la possibilité de discuter avec un hologramme représentant une autre personne. Elle pourrait ainsi permettre, entre autres, de discuter avec un personnage de film, des parents décédés ou d'organiser des conférences.

De l'IA et des hologrammes

Dans un communiqué conjoint et daté du 7 août, les P.-D.G. respectifs de PORTL et de StoryFile, David Nussbaum et Heather Smith, ont annoncé la « création » de l'appareil, laissant entendre que son développement touchait désormais à sa fin. Les dirigeants déclarent : « Pour la première fois dans l'histoire, vous pouvez converser avec un hologramme intelligent diffusé dans une machine de projection à taille humaine et leur demander n'importe quoi, n'importe où, n'importe quand. »

L'IA intégrée à l'appareil aura pour objectif de reproduire avec fidélité le comportement de la personne. Heather Smith précise : « Vous ressentez leur présence, voyez leur langage corporel, voyez tous leurs signaux non verbaux. Vous avez l'impression d'avoir réellement parlé à cette personne même si elle n'était pas là. »

En février dernier, PORTL avait déjà donné un premier aperçu de ce que devait donner son projecteur holographique. La marque y promettait un appareil en diffusant une image en 4K et « totalement autonome ». On y apercevait divers personnages, mais aussi une publicité pour un smartphone, présageant des usages pensés pour les entreprises.

La société se dit toutefois ouverte aux utilisations qui en seront finalement faites et ne dit pas le destiner aux entreprises. David Nussbaum ajoute que « les possibilités sont grandes ouvertes, étant donné la puissance de l'IA de StoryFile et la qualité réaliste de ces hologrammes. J'ai hâte de voir ce que le monde en fera. »

Un prix de départ à plus de 50 000 euros (pour l'instant)

Le dirigeant évoque aussi la "holoportation", un terme utilisé pour désigner la projection d'une personne dans un hologramme, par exemple pour réaliser des conférences. Microsoft a beaucoup fait parler de lui ces dernières années dans ce domaine. Selon David Nussbaum, avec le nouvel appareil de PORTL, cela pourrait désormais être réalisé par toute personne disposant d'une caméra et d'un fond blanc. Il déclare : « Nous disons que si vous ne pouvez vous y trouver, vous pouvez vous y projeter. »

L'appareil est assez encombrant. La cabine fait 2,1 mètres de haut et 1,5 mètre de large pour 60 centimètres de profondeur. En revanche, l'appareil peut être branché sur une simple prise électrique standard.

David Nussbaum affirme ainsi être en mesure « de connecter des familles de militaires qui ne se sont pas vues depuis des mois, des gens vivant sur des rivages différents » ou toute personne favorisant la distanciation sociale pour lutter contre le coronavirus.

Ces utilisations potentielles ne seront cependant pas à la portée de toutes les bourses, le prix de la machine démarrant à 60 000 dollars (environ 51 000 euros). La société prévoit néanmoins une baisse de ce prix dans les trois à cinq prochaines années. Elle souhaite également développer un autre appareil, d'une taille plus modeste, à un prix plus accessible.

Modifié le 01/10/2021 à 15h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Saulofein
«&nbsp;Elle pourrait ainsi permettre de discuter avec des parents décédés,…&nbsp;»<br /> On est déjà bien glauque là ! x)
eykxas
Encore faudrait-il avoir une référence de comment étaient ces parents.
Xavier
Si vous pouvez vous passer de l’image, vous pouvez appeler Mme Irma. C’est nettement moins cher…
ovancantfort
Il faut arrêter d’appeler n’importe quoi des hologrammes. Un hologramme suppose un champs visuel tridimensionnel («&nbsp;3D lightfield&nbsp;») capable, notamment, de respecter la perspective et la parallaxe. Si on se déplace, on doit pouvoir voir d’autres parties de l’objet.<br /> Ce que PORTL propose est juste un écran 4K transparent, à grandeur humaine dont le rétro-éclairage est assuré par une boite parallélipipédique. C’est la forme de la boite (réellement 3D) qui incite le cerveau à penser que l’image projetée est elle-aussi 3D alors qu’elle est désespérément plate. Bref, juste une illusion d’optique et qui ne marche que à une certaine distance et si on ne bouge pas trop. (voir les videos BBC qui expliquent PORTL sur Youtube)<br /> Juste bon à faire de la pub dans les centre commerciaux et à servir d’animation dans les musées…<br /> Perso, je trouve la technologie de Holografika (http://holografika.com/) autrement plus convaincante. Pas encore un vrai hologramme (la perspective ne change que sur l’axe horizontal), mais déjà autrement plus impressionant comme techno.
Demongornot
Je suis d’accord, par contre je pense que justement ça fonctionne mieux lors ce qu’on bouge car ils doivent surement exploité la perspective (donc filmé avec plusieurs caméra, d’ou le coté IA je pense) pour donner l’illusion de 3D, bien que c’est en effet loin des hologramme.<br /> En fait c’est surement le même style que ça :<br /> Ce qui me rappel aussi ça :<br /> Et pour le nom, ça m’énerve aussi, c’est comme l’Hoverboard qui est un truc roulant, ou la RÉALITÉ VIRTUELLE qui aurais du s’appeler immersion virtuelle, on est clairement pas dans une autre réalité, c’est juste un écran devant les yeux, c’est le nom qu’on aurais du réservé pour les technologies à la Matrix ou on est plongé dans un monde virtuel.<br /> Autant Apple qui essaye de faire croire qu’un logo de poire essaye de les copier c’est ridicule, autant ce genre d’abus de nom ne devrais pas être autorisé…
Eths25
Les strip-teaseuses on du soucis à ce faire ^^
ovancantfort
Non, il n’utilisent qu’une seule caméra. Il n’y a aucune perspective et l’image est plate. Je n’ai pas bien compris à quoi sert l’IA dans leur cas. Je pense qu’elle est utilisée pour aligner l’image avec le sol de la boîte et générer des ombres virtuelles pour renforcer l’illusion d’optique.
Demongornot
Ah oui, en effet, après avoir regardé d’autres vidéo, ils enregistre avec une seule caméra et il n’y a aucune perspective, l’image donne toujours l’impression de regarder vers nous comme un portrait…<br /> Dans ce cas c’est un énorme gâchis de potentiel.<br /> Ça aurait était assez simple d’utiliser plusieurs caméra et reconstruire une vidéo en pseudo 3D avec une IA et, comme dans les vidéo que j’ai linker, utiliser la caméra de la boite pour faire un simple face tracking pour donner un effet de perspective…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

SpaceX poste une offre d'emploi pour un... spatioport
Pixel 5 : un premier benchmark confirme le positionnement milieu de gamme
Apple lancerait un iPhone 12 4G et moins cher en février 2021
NVIDIA tease Ampere pour le 31 août (MàJ)
Bitcoin (BTC) a atteint la barre des 12 000 dollars
Amazon se prépare à proposer des podcasts sur son application Music
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La MGM oblige l'arrêt du développement d'un remake du FPS GoldenEye
La démultiplication des bans de TikTok fait bondir le recours aux VPN
DiRT 5 retarde sa sortie du 9 au 16 octobre et promet une mise à jour gratuite vers les versions next gen
Haut de page